compteur de visite

Catégories

13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:24

 

 

 

 

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:23

 

Beaucoup de personnes n’ayant pas eu la possibilité de voyager pour apprendre la langue arabe ont décidé soit d’apprendre l’arabe dans un institut (dans leur pays) soit de prendre des cours en ligne...

 

Certains parmi eux ont grâce à Allâh eu des résultats profitables et ont très bien avancé mais beaucoup trop ont rencontré au moins un parmi ces problèmes :

 

-Un manque de sérieux pouvant venir du professeur et/ou de l’institut : retards, absences sans prévenir, volonté de faire faire durer le cours afin de gagner plus d’argent 

 

-Un manque de compétences du professeur (professeur qui n’a par exemple pas de pédagogie car non formé, ou ne s’adaptant pas au niveau de l’élève ou n’ayant tout simplement pas un niveau d’arabe suffisant) 

 

-Le fait de vite oublier ce que la personne a appris par manque de mise en pratique ou manque de révisions 

 

-Un budget restreint ne permettant pas d’aller plus loin dans les niveaux 

 

Ceci pouvant générer une sensation de stagner pour l’élève et cela parfois pendant plusieurs années !

 

C’est au vu de ces problématiques qu’est né le projet du frère Nazmi, diplômé de l’institut ibanaah au Caire (cela concernant son niveau) et ayant en parallèle appris à comment donner des cours (cela concernant sa capacité à être enseignant).

 

Son programme s’est inspiré de ce qu’il a appris en Egypte (reconnu à travers le monde pour leur pédagogie adaptée aux non arabophones) qu’il a retranscrit pour tous ceux et celles ne pouvant pas voyager.

 

Parmi les plus de la formation du frère : «Accéder au programme d’1 an en Egypte», le fait que :

 

-Dès le 1er paiement la personne a accès à tous les cours et tous les niveaux 

 

-Si la personne n’a pas de résultats elle est remboursée intégralement (garantie sous 1 an voir les modalités sur le site) 

 

-La formation est pour un couple marié donc pas besoin de payer deux fois 

 

-Il y a une garantie de réponse sous 24 heures 

 

Mais surtout les fiches de vocabulaires et de verbes (constitués de plus de 1500 phrases) sont accessibles sur l’application Anki qui est une application qui vous fait réviser quotidiennement et « automatiquement » les mots appris ou à apprendre.

 

Cette application, pour ceux ne la connaissant pas, s’adapte à la mémoire de l’individu ; donc vous êtes quelque peu obligé de réviser, de parler (pour les phrases) et donc de retenir ce qui a été appris.

 

Un vrai outil d’accompagnement supplémentaire !

 

Cet accès à ces fiches sur cette application est gratuit jusqu’au 31 octobre uniquement, après cette date l’accès à ces fiches deviendra payant.

Pour accéder à la formation et bénéficier des fiches sur Anki...

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:07
Les âmes sont des soldats mobilisés...

Question 1 :

 

Prière de bien vouloir expliquer le hadith béni :

 

"Les âmes sont des soldats mobilisés" etc., le hadith.

 

Réponse 1 :

 

Il a été authentifié d'après le hadith d'Abou Hourayra رضي الله عنه, que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :  

 

"Les âmes sont des soldats mobilisés.

Celles d’entre elles qui font connaissance, s’assemblent et celles qui ne font pas connaissance divergent"

Rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim .

 

Dans ce hadith, le Prophète صلى الله عليه وسلم a démontré que les âmes sont faites pour converger ou pour diverger, comme les camps ennemis lorsqu'ils sont placés l'un en face de l'autre, et ceci selon ce qu'Allâh lui a écrit, en matière de bonheur ou de malheur.

 

Et les corps qui contiennent une âme se rencontrent sur terre et convergent ou divergent selon leurs qualités convergentes ou divergentes.

 

Ainsi, la personne encline au bien penchera vers son semblable, et le déviant penchera vers celui qui lui ressemble, et fuira son contraire.

 

Il a été rapporté dans (Al Fath), qu' Al-Khattâbî a dit :

 

"Il est probable que cela représente un signe sur les sens de l'assemblement dans la bienfaisance ou la malfaisance ou le bien ou le mal, et que la personne bonne recherche son semblable, et de même pour la personne mauvaise.

Ainsi, les âmes se lient selon la nature qui les caractérise : Elles s'assemblent, quand elles ont les mêmes qualités et elles divergent quand elles ont des qualités opposées."

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 198-199)

Des hadiths dont la signification a été demandée

La première question de la Fatwa numéro (15129)

Publié par alifta.net

حديث الأرواح جنود مجندة

س1: الرجاء شرح الحديث الشريف

الأرواح جنود مجندة

إلخ الحديث

ج 1: ثبت من حديث أبي هريرة رضي الله عنه: أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال

الأرواح جنود مجندة، فما تعارف منها ائتلف، وما تناكر منها اختلف

رواه البخاري ومسلم .هذا الحديث بيَّن فيه المصطفى صلى الله عليه وسلم أن الأرواح مخلوقة على الائتلاف، والاختلاف كالجنود المجندة إذا تقابلت وتواجهت، وذلك على ما جعلها عليه من السعادة والشقاوة، والأجساد التي فيها الأرواح تلتقي في الدنيا فتأتلف وتختلف على حسب ما جُعلت عليه من التشاكل والتناكر، فترى البَر الخيِّر يحب مثله ويميل إليه، والفاجر يألف شكله ويميل إليه وينفر كل عن ضده.ونقل في ( الفتح ) عن الخطابي أنه قال

يحتمل أن يكون إشارة على معنى التشاكل في الخير والشر والصلاح والفساد، وأن الخير من الناس يحن إلى شكله والشرير نظير ذلك يميل إلى نظيره، فتعارف الأرواح يقع بحسب الطباع التي جُبلت عليها من خير وشر، فإذا اتفقت تعارفت، وإذا اختلفت تناكرت

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 3، الصفحة رقم: 199-198)

أحاديث سئل عن معناهاالسؤال الأول من الفتوى رقم - 15129

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:06
Le secret du Coran

Le secret du Qur'ân n'est pas dans cette mémorisation aride que nous mémorisons, ni dans cette psalmodie inerte que nous psalmodions, et sa récitation sur les morts ne fait pas partie des objectifs dont la réalisation est la cause de sa révélation, ni même en faire un gagne-pain, ni même y rechercher la guérison des maladies corporelles.

 

Mais le secret, tout le secret, réside dans sa méditation et sa compréhension, dans son suivi et le fait de se parer de son éthique, et parmi ses versets (traduction rapprochée):

 

"(Voici) un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent." (Sourate Sad verset 29)

 

Athâr d'Al-Bachîr Al-lbrâhîmiy 116/1

Traduit par Oum Omayr

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mohamed Al-Bachîr Al-Ibrâhîmî - الشيخ محمد البشير الابراهيمي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:05
«Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté»

(traduction rapprochée du sens)

 

"ceux qui évitent les plus grands péchés ainsi que les turpitudes et [qui ne commettent] que des fautes légères. Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense. C'est Lui qui vous connaît le mieux quand il vous a produits de terre, et aussi quand vous étiez des embryons dans les ventres de vos mères. Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté ; c'est Lui qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent." (Sourate An-Najm, Verset 32)

 

"Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté"

 

C'est-à-dire que vous informez les gens au sujet de la pureté de votre âme en quête de compliments.

 

"c'est Lui qui connait mieux ceux qui [Le] craignent" 

 

En effet, l'emplacement de la crainte pieuse est le cœur, et c'est Allâh qui en a parfaitement connaissance, qui rétribue selon ce qui s'y trouve comme piété et crainte pieuse.

 

Quant aux gens, ils ne vous sont d'aucune utilité vis-à-vis d'Allâh.

 

Tafsir Sa3di - Sourate An-Najm, Verset 32

Traduit par Oum Omayr

Publié par 3ilmchar3i.net

الَّذِينَ يَجْتَنِبُونَ كَبَائِرَ الْإِثْمِ وَالْفَوَاحِشَ إِلَّا اللَّمَمَ ۚ إِنَّ رَبَّكَ وَاسِعُ الْمَغْفِرَةِ ۚ هُوَ أَعْلَمُ بِكُمْ إِذْ أَنشَأَكُم مِّنَ الْأَرْضِ وَإِذْ أَنتُمْ أَجِنَّةٌ فِي بُطُونِ أُمَّهَاتِكُمْ ۖ فَلَا تُزَكُّوا أَنفُسَكُمْ ۖ هُوَ أَعْلَمُ بِمَنِ اتَّقَىٰ - النجم:32

فَلَا تُزَكُّوا أَنْفُسَكُمْ - أي: تخبرون الناس بطهارتها على وجه التمدح

 هُوَ أَعْلَمُ بِمَنِ اتَّقَى - فإن التقوى، محلها القلب، والله هو المطلع عليه، المجازي على ما فيه من بر وتقوى، وأما الناس، فلا يغنون عنكم من الله شيئا

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:04
Roqya, hypnose, spiritisme et demander l’aide des djinns (audio-vidéo)

Question :

 

Quel est le jugement quant à interagir avec les djinns ?

 

Réponse :

 

Je dis que l’interaction avec les djinns est un égarement contemporain.

 

Nous n’avons pas entendu auparavant, avant cette époque, que l’Homme interagit avec les djinns.

 

C’est une affaire fort normale (que de dire) qu’il n’est pas possible à l’Homme d’interagir avec les djinns dû à la différence entre les deux natures.

 

Il صلى الله عليه وسلم a dit en confirmation à ce qui est venu dans le Qur’ân (traduction relative) :

 

{Il a créé les djinns de la flamme d’un feu sans fumée}

 

et comme ajout à ce qui est dans le Qur’ân, il صلى الله عليه وسلم a dit :  

 

«Les anges furent créés de lumière et les djinns furent créés de feu et Adam fut créé de ce qui vous a été décrit».

 

Ainsi, l’Homme fut créé d’argile et les djinns furent créés de feu.

 

Et j’ai la conviction que celui qui dit qu’il est possible d’interagir avec les djinns malgré cette disparité dans l’origine de la création, il est selon moi à l’exemple de celui qui dit – et nous ne l’avons pas entendu celui qui dirait quoi ?

 

L’interaction de l’Homme avec les anges. Est-il possible de dire que l’Homme peut interagir avec les anges ?

 

La réponse est non.

 

Pourquoi ?

 

C’est la même réponse (que pour les djinns): les anges furent créés de lumière et Adam fut créé avec ce qui vous a été décrit, c’est à dire l’argile.

 

Donc celui-ci qui fut créé d’argile, il ne lui est pas possible d’interagir avec celui qui fut créé de lumière.

 

De même, je dis qu’il n’est pas possible à l’humain d’interagir avec le djinn, dans le sens de l’interaction connue entre nous les êtres humains.

 

Oui, il est possible qu’il y ait ici une sorte d’interaction entre l’humain et le djinn, comme il est possible également qu’il y ait une sorte d’interaction entre l’humain et les anges.

 

Mais, cela est très très rare, vraiment rare.

 

Et c’est pourquoi cela n’est pas possible malgré la rareté sauf si l’ange ou le djinn le veut.

 

Quant à ce que l’Homme veuille faire une interaction avec un ange quelconque alors cela est impossible.

 

Quant à ce que l’Homme veuille interagir avec le djinn en dépit du djinn alors cela est impossible.

 

Car cela fût un miracle pour Soulaymâne عليه السلام.

 

Et c’est pour cela que fut venu dans le hadîth authentique d’alBoukhârî ou Muslim ou dans les deux que le Prophète صلى الله عليه وسلم se leva et guida les gens en prière un jour.

 

Et ils le virent comme s’il attaquait quelque chose et le saisir.

 

Lorsqu’il salua (de la prière), ils lui dirent :

 

«Ô Messager d’Allâh, nous t’avons vu faire telle et telle chose.»

Il répondit : «Oui c’était une attaque de satan»

 

Ou il صلى الله عليه وسلم dit dans le même sens :

 

«Contre moi et il avait dans la main une flamme de feu.

Il voulait me faire couper ma prière.

Je le saisis alors au cou au point de sentir le froid de sa salive sur ma main.

Et si ce n’était l’invocation de mon frère Soulaymâne, que la paix soit sur lui (traduction relative) :

{Seigneur, fais-moi don d’un royaume tel que nul après moi n’aura de pareil}

je l’aurais accroché à un des piliers de la mosquée afin que les enfants des musulmans se jouent de lui au matin ».

 

Mais, il صلى الله عليه وسلم s’est souvenu de l’invocation de son frère Soulaymâne, que la paix soit sur lui (traduction relative) :

 

{Seigneur, fais-moi don d’un royaume tel que nul après moi n’aura de pareil}

 

Sans cette invocation, le Messager صلى الله عليه وسلم l’aurait attaché, mais il ne l’a pas fait car il le libéra malgré qu’il voulut lui couper sa prière.

 

Donc, ce qui se propage maintenant en cette époque comme dialogue de l’humain avec le djinn ou la personne spécialisée dans ce métier prétendant qu’elle parle avec le djinn ou qu’elle entretient une relation amicale avec lui et qu’elle l’interroge sur la maladie de cette victime ou de ce malade et sur son remède: cela est possible jusqu’à une certaine mesure.

 

Mais cela est faisable concrètement/dans les faits, mais c’est impossible religieusement, car ce qui est faisable dans la réalité n’est pas (forcément) possible et permis religieusement.

 

Il est possible que le musulman obtienne sa subsistance au moyen de l’illicite comme sont éprouvés les musulmans aujourd’hui en utilisant l’usure : beaucoup, vraiment beaucoup de transactions mais cela n’est pas possible religieusement, ce n’est pas permis religieusement.

 

Donc tout ce qui se produit dans la réalité n’est pas forcément autorisé religieusement.

 

C’est pourquoi nous conseillons à ceux qui sont éprouvés par le fait de faire roqiya aux humains terrassés par les djinns de ne pas aller au-delà de la lecture du Qur’ân sur cet épileptique ou autre afin de débarrasser cet humain terrassé par ce djinn terrassant.

 

«Terrassé» est un participe passif et un participe actif.

 

Donc c’est seulement dans cette limite que cela est permis et au-delà de cela, il y a un avertissement pour nous dans le noble Qur’ân : qu’il n’est pas permis selon le témoignage des djinns  qui avaient cru en Allâh et Son messager et ont dit comme notre Seigneur عز وجل l’a narré dans Son Qur’ân (traduction relative) :

 

{Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmi les djinns mais cela ne fit qu’accroître leur détresse}

 

Et la recherche de protection est de diverses sortes.

 

Mais nul besoin de les exposer ici.

 

Ce qui est important est que la recherche de protection au moyen des djinns est une cause parmi les causes d’égarement de l’être humain car le djinn n’est pas au service de l’être humain pour le Visage d’Allâh mais seulement afin de le contrôler pour que celui-ci accomplisse sa mission d’une manière ou d’une autre.

 

Nous avons certes été, dans les temps précédents, éprouvés par un égarement qui n’était pas connu avant et qui est l’hypnose.

 

Ils ont donc égaré les gens par une chose qu’ils ont appelé hypnose: ils dominaient le regard d’une personne sur une autre prête à dormir puis il parlait de choses prétendument métaphysiques.

 

Et il resta sur cet égarement ce qu’Allâh عز وجل voulut.

 

Puis il ouvrit la porte à un nouvel égarement et qui est d’invoquer les esprits.

 

Et cela n’a pas guère disparu: nous entendons jusqu’à maintenant des choses à son sujet mais pas comme nous en entendions parler avant.

 

Car il ouvrit maintenant la porte à entrer directement en contact avec les djinns  mais provenant d’un groupe précis.

 

Et ce sont ceux qui sont entrés dans le domaine de la communication directe avec les djinns au nom de la religion et cela est plus dangereux que ce qui a précédé.

 

L’hypnose ne s’est pas fait au nom de la religion mais il ne s’est fait qu’au nom de la science.

 

Invoquer les esprits ne s’est pas fait au nom de la religion mais il ne s’est fait qu’au nom de la science également.

 

Quant à maintenant, certains musulmans sont tombés dans l’égarement de demander l’aide des djinns au nom de la religion car il est authentifié du Messager صلى الله عليه وسلم qu’il a récité certains versets sur certaines personnes touchées par des djinns et Allâh les guérit.

 

Cela est vrai.

 

Mais ceux-là ont commencé de ce point pour élargir le cercle jusqu’au discours :

 

- Es-tu (un djinn) musulman?

- Non, je ne le suis pas.

- Quelle est ta religion ? Nazaréen ? Juif ? Bouddhiste ?

 

Et après il s’entretient avec lui : «Convertis toi, tu seras épargné».

 

Il dit : «J’atteste qu’il n’y nulle divinité digne d’être adorée si ce n’est Allâh et que Mohammad est le messager d’Allâh».

 

L’humain croit à la parole du djinn alors qu’il ne le voit pas et ne le ressent absolument pas.

 

Nous vivons aujourd’hui de longues années à interagir avec ceux de notre espèce, un humain avec un humain implacable et après toutes ces années, il t’apparaît que cet homme te trompait.

 

Comment donc peux-tu interagir avec un djinn masculin dont tu ne connais pas la réalité et qui te dit : «Je me suis converti » ou te dit en préambule : «Je suis un croyant, je suis à ton service, qu’attends tu de moi, je suis là».

 

Cela, nous l’avons énormément entendu.

 

SobhânaLlâh, de là, les égarements s’introduisent chez les musulmans.

 

Comme on dit: et les plus grands incendies ne proviennent que d’étincelles.

 

Nous avons commencé une activité que nous exercions dans le fait d’extirper le djinn de l’homme et nous nous y sommes étendus jusqu’à ce qu’il devienne des rapports (entre les djinns et les humains).

 

Et enfin arrive la question : est-il possible d’interagir avec les djinns ?

 

La réponse est : cela n’est pas possible sauf selon ce que j’ai précédemment mentionné comme détails.

 

Le conseil comme je l’ai dit précédemment est qu’il n’est pas permis au musulman d’ajouter à la roqiya dans le traitement de la personne terrassée par un djinn.

 

Il récite sur lui ce qu’il veut du Livre d’Allâh et des invocations authentiques du Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم.

 

Et cela suffit.

 

Quant aux ajouts au delà de cela : certains utilisant de l’encens et d’autres utilisant de l’huile, et ce sont des choses fort étonnantes, tout cela est de la tromperie envers les gens et une tentative de monopoliser cette profession. 

 

Car si l’affaire se cantonnait à la récitation de versets, chacun pourrait réciter certains versets et ainsi le djinn sortirait.

 

Nous n’aurions plus à l’enclaver par la dissimulation et la duplicité au point qu’ils prétendent qu’elle (l’activité/ la profession) est spécifique à un clan en dehors d’un autre.

 

Je rappelle Sa Parole تعالى (traduction relative) :

 

{Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmi les djinns mais cela ne fit qu’accroître leur détresse} 

 

Nous demandons à Allâh عز وجل de nous préserver et nous détourne de demander l’aide des djinns.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:03
Les moyens pour dissiper les soucis

Parmi les moyens pour dissiper les soucis :

 

- La demande de pardon (à Allâh)

 

- La lecture et la méditation du Qoran

 

- L'invocation suivante :

 

"اللهم إني أعوذبك من الهم و الحزن و العجز و الكسل و البخل و الجبن و ضلع الدين و غلبة الرجال"

"Ô Allâh, je me réfugie auprès de Toi contre le souci et la tristesse, l'impotence et la paresse, l'avarice et la lâcheté, et contre le poids des dettes et la domination des hommes"

 

- Faire des aumônes

 

- Être assidu à ses prières

 

- Croire au destin d'Allâh et à Son décret. 

 

- Prier sur le Prophète (صلى الله عليه وسلم) comme cela est rapporté dans le hadith :

 

"tes soucis seront dissipés..."

 

- Les invocations.

 

- S'en remettre totalement à Allâh

 

- Avoir le bon soupçon

 

- Se détourner des insufflations sataniques

 

- Regarder celui qui est dans une situation plus grave que la tienne, qui est plus éprouvé et qui subit une plus grande tristesse.

 

- Se rappeler de la récompense d'Allâh qui en résulte

 

Compte Twitter (@AbuBadrr) de AbdAllâh Ibn 'Abder Razzâq Al Badr fils de Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr

Traduit et publié par Al-Firqatou An-Najiyatou

مما يُذهب الهم والحزن

الاستغفار

تلاوة القرآن

قول

"اللهم إني أعوذ بك من الهم والحزن والعجز والكسل والبخل والجبن وضلع الدين وغلبة الرجال"

ومما يُذهب الهم أيضًا

الصدقة

المحافظة على الصلاة

الإيمان بقضاء ﷲ وقدره

الصلاة على النبي ﷺ، وفي الحديث

"إذًا تُكفى همك"

الدعاء

ومما يُذهب الهم أيضًا

التوكل على ﷲ وحسن الظن به

الإعراض عن وسوسة الشيطان

النظر فيمن هم أشد بلاء ومحنة وكربة

تذكر ثواب ﷲ على ذلك

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:02
Le droit du compagnon sur son compagnon

La bonne compagnie n'implique pas de se taire au sujet de l'erreur qui survient de son compagnon ou son frère, mais plutôt il faut de suite lui en faire part et ceci est le comportement du véritable frère, du compagnon véridique dans sa compagnie.

 

Quant à celui qui se tait, alors il n'a pas su quel était le droit de ses frères musulmans et ses sœurs musulmanes et son devoir envers eux.

 

'Awn al-ahad as-samad charh al-adab al-moufrad - v. 1/ p.267

Traduit et publié par salafislam.fr

حق الصاحب على صاحبه

قال العلامة زيد بن محمد المدخلي -رحمه الله-

وليس من مقتضى الصحبة السكوت عن الخطأ الذي يقع من الصاحب والأخ بل عليه أن ينبه فورا وهذا هو الأخ الحقيقي والصاحب الصادق في صحبته

أما الذي يسكت فإنه ما عرف ما عليه من الحق والواجب لإخوانه المسلمين والمسلمات

عون الأحد الصمد 271/1

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Ibn Hâdy Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:01
Les profits du pleur de l'enfant

Il ne convient pas que les pleurs et les cris de l'enfant gênent les parents, notamment lorsqu'il pleure afin de boire du lait quand il a faim.

 

Car le pleur lui est d'un grand profit :

 

Il forme ses membres

Il élargit son intestin

Il accroît sa poitrine

Il échauffe son système nerveux

Il préserve ses émotions (c'est à dire en lui mettant de les exprimer)

Il stimule sa température corporelle

Il pousse la nature (du corps) a évacuer ce qu'elle contient comme excédant

Il repousse les résidus du cerveau comme le mucus et autre.
 

Tuhfat al-moudoud page 340

Traduit par Umm Hafsah

Publié par 3ilmchar3i.net

 

فائدة بكاء الطفل

 قال ابن القيم - رحمه الله

ولا ينبغي أن يشق على الأبوين بكاء الطفل وصراخه، ولا سيما لشربه اللبن إذا جاع، فإنه ينتفع بذلك البكاء انتفاعًا عظيمًا

فإنه يروِّض أعضاءه

ويوسِّع أمعاءه

ويفسح صدره

ويسخن دماغه

ويحمي مزاجه

ويثير حرارته الغريزية

ويحرك الطبيعة لدفع ما فيها من الفضول

ويدفع فضلات الدماغ من المخاط وغيره

تحفة المودود - ص٣٤٠

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 17:00
L'espérance blâmable

Dans le musannaf de 'Abd Ar-Razzåq avec une bonne chaîne de transmission, d'après 'AbduLlåh ibn Mas'ûd رضي الله عنه, il a dit :

 

"Lorsque l'homme chevauche sa bête et qu'il n'évoque pas le nom d'Allãh, Shaytãn monte en croupe derrière lui puis lui dit : "Chante !"

S'il ne maîtrise pas cela, il lui dit : "Formule des voeux !""

 

Ce athar renferme le fait que si la personne n'évoque pas le nom d'Allâh quand il enfourche sa monture, Shaytân l'accompagne sur sa route et le distrait de l'évocation d'Allâh avec le chant.

 

Mais si la personne ne maîtrise pas le chant, Shaytân l'amène à une seconde occupation qui n'est autre que la formulation de voeux ; son esprit vagabonde alors et il s'éparpille : tantôt il espère une belle épouse, tantôt une maison spacieuse, tantôt une fortune colossale...

 

Et il tue son temps ainsi et perd sa vie, jusqu'au moment où son départ (la mort) approche, il regrette alors amèrement et dit : "Hélas ! Que n'ai-je fait du bien pour ma vie future !"

 

At-Tamanniy (p.31)

Traduit par Oum Suhayl 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh 'Abdas Salam Ibn Barjass - الشيخ عبد السلام بن برجس آل عبد الكريم

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee