compteur de visite

Catégories

23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 13:04

 

Votre site «3ilm.char3i - La science légiférée - العلم الشرعي» effectue actuellement une mise à jour importante afin de vérifier la totalité des articles qu'il contient :

Correction des traductions, révision de l'orthographe et de la grammaire, remise en ligne des liens non valides et audios/vidéos supprimées, annulation des doublons, etc...

 

Le symbole : apposé dans les références de chaque article indique qu'il a bien été relu et validé par notre équipe.

 

Jazâkoum Allâhou khairèn pour votre patience et votre compréhension !

Voir les commentaires

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 13:00
Nous condamnons avec la plus grande fermeté l'acte criminel de Nice qui n'a rien à voir avec le vrai islam (audio-vidéo)

 

Même s’il s’appelait - selon ce qu’ils ont évoqués - Mohamed untel, qu’il est tunisien et autre, l’islam est innocent de ces faits.

 

Cet acte n’appartient en rien à l’islam.

 

L’islam est innocent de ce type d’actes.

 

Les gens de la sounnah pure combattent cette idéologie depuis longtemps.

 

Puisque le prophète عليه الصلاة والسلام a mis en garde contre les khawaarij, contre les idéologies égarées et contre tous les gens de l’innovation.

 

Nous le verrons dans le hadith d’Abi Dawoud, et c’est un hadith (rapporté) dans les deux authentiques (d’Al-Boukhari et Mouslim), qu’Allâh a dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Les gens, donc, qui ont dans leur cœur un penchant vers l’égarement, suivent les versets à équivoque cherchant les conflits en essayant de leur trouver une interprétation} (Al Imraan : 7).

 

Le prophète عليه الصلاة والسلام a dit à ‘Aisha :

 

«Quand tu verras ceux qui suivront les versets à équivoque, ceux-là sont ceux qu’Allâh a désignés prenez donc garde à eux.»

 

Le messager nous a mis en garde contre eux tous.

 

Ces actes n’ont absolument aucun lien avec l’islam.

 

Ils ne représentent que leurs auteurs.

 

Certaines personnes dans certains pays ont commis des actes, disons-nous que le pays tout entier agit ainsi?!

 

Tous les gens agissent ainsi ?!

 

Une erreur se produit au Pakistan, une erreur se produit par exemple dans n’importe endroit sur terre, en Inde ou là-bas ou au Nigéria ou en Sibérie ou dans n’importe quel endroit ; Disons-nous : Tous les indiens, tous les pakistanais, tous les nigériens, tous les … ?!

 

Ce n’est pas permis !

 

C’est illicite.

 

Nous ne généralisons pas.

 

Allâh جل وعلا dit (selon une traduction rapprochée du sens) :

 

{Et quand vous parlez, soyez équitables} (Al-An’aam : 152).

 

Cela est un acte abject, l’islam s’en désavoue (complètement).

 

La da’wa salafiyya authentique se désavoue auprès d’Allâh de tout ce qui contredit la sounnah, même si (son auteur) ne l’appliquait pas.

 

Si la personne croit en cela en elle-même et en voit la permission, la sounnah se désavoue (complètement) de lui et les gens de la sounnah sont innocents de lui.

 

Certaines personnes, quand il entend les mashaykh de la sounnah dire : «Les khawaarij, les khawaarij au sujet des dawaa’ish et autres qu’eux..», certains disent : «Contre qui se sont-ils révoltés ?»

 

Il n’est pas nécessaire qu’ils se révoltent contre quelqu’un en tout endroit ; S’ils sortaient contre un gouverneur musulman, ils sont khawaarij, eux et autres qu’eux.

 

Si la personne déclare mécréant (celui qui commet) le péché, même s’il ne voit pas l’épée, c’est-à-dire la révolte, c’est un khariji !

 

Alors même qu’il est assis dans sa maison !

 

C’est pourquoi il y a un groupe parmi les khawaarij qui sont appelés «Al-Qa’adiyya» (ceux qui sont assis).

 

Bârak Allâhou fik.

 

Donc : L’islam est innocent de ces actes. 

 

Et cet acte ne représente que son auteur ainsi que ce qu’il porte comme idéologie contredisant la vérité.

 

Bârak Allâhou fik.

 

Je demande à Allâh de préserver les musulmans en tout lieu et les gens de la sounnah particulièrement, qu’Il les préserve des choses qui égarent dans les troubles et particulièrement de ceux-là les gens de l’innovation et des passions : Les khawaarij al-maariqin (qui sortent de la religion).

 

Nous demandons à Allâh qu’Il nous épargne et nous sauve. 

 

Séminaire des Maldives le 16 juillet 2016

 Traduit par l'équipe Mosquée Sounnah Bordeaux - قناة الفوائد العلمية بوردو - @alfawaidalilmyabordeaux

 

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 13:00
Paroles des gens de science sur l'attaque de Nice et 6 conseils à adopter pour les musulmans de France (audio)

Question posée à l’honorable Cheikh Ahmad Soubay’i :

 

Que la paix et la bénédiction soient sur vous Ô notre honorable Cheikh.

 

Quel est votre conseil pour les frères de France après l’attaque terroriste sur un rassemblement à Nice ?

 

Qu’Allâh vous bénisse.

 

Réponse :

 

Que la paix et bénédiction soient sur vous également.

 

1) La patience.

 

2) Diminuer les sorties et les frictions qui ne sont pas nécessaires.

 

3) Faire apparaître le désaveu avec force et clarté.

 

4) Comprendre l’esprit et les sentiments des gens.

 

5) Ce qu’il incombe consiste essentiellement en une seule chose, le retour vers Allâh, l’implorer, multiplier la demande de pardon ainsi que lui demander la protection et la préservation de tout mal, ainsi que d’être épargné des épreuves.

 

6) L’invocation pour qu’Allâh renvoie les manœuvres de Da’ish et de leur semblable dans leur cou et qu’Il les réprime, les humilie, les brise et qu’Il repousse leur mal de la religion et des gens.

 

السلام عليكم و رحمة الله شيخنا الفاضل
ما نصيحتكم للإخوة في فرنسا بعد الهجوم إرهابي حشدا في نيس ؟ بارك الله فيكم

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته
١-الصبر
٢-تقليل الخروج والاحتكاك الذي لا يحتاج له
٣-إظهار الإنكار بقوة ووضوح
٤-تفهم عقل وشعور الناس
٥-وحقها رقم واحد الرجوع الى الله والضراعة اليه وكثرة الاستغفار وسؤال الله الحفظ والعافية والسلامة من الفتن
٦-الدعاء بان يرجع الله كيد الدواعش وشاكلتهم في نحورهم وان يقمعهم ويكبتهم ويكسرهم ويدفع أذاهم عن الدين والنَّاس

 

Parole de l’honorable Cheikh ‘Ali Al Houdhayfi :

 

Je demande l’aide exclusive à Allâh, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
 

Les gens de la Sounnah, et les louanges reviennent de droit à Allâh, se désavouent des actes terroristes, qu’ils se déroulent dans leur pays ou tout autre pays, que cela se passe dans une terre d’islam ou une terre de mécréance.

 

Tous ces agissements terroristes, de violences, de meurtres, d’explosions et de pièges, tout cela est interdit en Islam car cela fait parti des agressions injustifiées, injustes et faisant couler le sang.

 

C’est pour cette raison qu’il est interdit (d’adopter ce genre de comportement en Islam).

 

Les louanges reviennent de droit à Allâh, nos savants ont émis des fatawas sur ce sujet qui démontrent que ceci (la condamnation et l’interdiction de ces actes terroristes) est le chemin des gens de la Sunnah et du consensus, et que  les groupes qui ont emprunté ce sentier (celui du terrorisme), sont des groupes innovés, mentant sur Allâh, et qu’il ne faut pas cheminer sur ce sentier.

 

Il est de surcroît interdit de se laisser influencer par leurs dires et leurs articles.

 

Qu’Allâh vous bénisse.

 

بِسْم الله الرحمن الرحيم
فأهل السنة ولله الحمد يبرؤن من الاعمال الإرهابية سواء كانت في بلادهم أو في غير بلادهم وسواء كانت في بلاد المسلمين أو في بلاد الكفار فكل هذه الاعمال الإرهابية من العنف والقتل والتفجير والتفخيخ كل هذا مرفوض في الاسلام لانه من الاعتداء بالباطل والظلم وسفك الدماء فلذالك هو محرم ولله الحمد علمائنا لهم فتاوى في هذا تبين أن هذا منهج أهل السنة والجماعة وأن الجمعات التي سلكت هذا المسلك أنهم جماعات مبتدعة مفترية على الله سبحانه وتعالى لايجوز السير ورائهم ولايجوز الافتتان بأقوالهم ومقالاتهم بارك الله فيك

 

 Traduit et publié par tawhidfirst.fr

Cheikh Ahmed As-Subay'i - الشيخ أحمد السبيعي

Cheikh Abi 'Omar Ali Al Hudhaify - الشيخ أبي عمار علي الحذيفي اليمني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 15:28
Comment savoir si ton fils est sur le point de devenir membre de Da’ish ? Et comment le guérir ?

Comment savoir si ton fils est devenu un kharijite prêt à devenir membre de Da’ish ?

 

(Par ces points :)

 

1- Qu’il se mette à la religion de manière soudaine.

 

2- Qu’il se concentre sur l’adoration et le Qur'an et que tu ne le vois pas porter un intérêt pour la science exacte et la Sounnah.

 

3- Qu’il prenne (ses connaissances) d’ignorants et de personnes connus pour le Takfir parmi les Mashayikhs.

 

4- Qu’il déclare mécréants les détenteurs de pouvoir et qu’il ne reconnaisse pas leur légitimité et l’obligation de leur faire allégeance et de leur obéir.

 

5- Qu’il ne critique pas les groupes islamiques si ce n’est leur relation avec certains pays et leurs actions politiques.

 

6- Qu’il ne répugne pas les sources de Takfir, peut être même qu’il s’y réfère comme Sayd Qutb et autres.

 

Si tu vois ces signes scientifiques ou comportementales, précipite toi à lui expliquer de manière claire et directe la Sounnah et de réprimander l’innovation qu’est la sortie (contre les gouverneurs) qui est la réalité et l’antécedent des Khawarijs.

 

Si tu vois qu’émane de lui de l’obstination et de l’entêtement, empresse toi d’aller vers des étudiants en science étant sur la Sounnah et loin des groupes (innovés) afin qu’ils tentent de le débarrasser de cette innovation.

 

Et ici il t’est obligatoire de prendre garde à des points qui peuvent être une cause de trouble pour lui, parmi ces points :

 

1- Que tu le critiques pour sa religiosité et sa recherche du bien et de l’obéissance.

 

2- Que tu le caractérises par la dureté due à son attachement à la Sounnah du Messager صلى الله عليه وسلم.

 

3- Que tu critiques la majorité des religieux de manière généralisée ou une critique semblable qui pourrait comprendre ou lui faire ressentir que tu ne glorifies pas Allâh, ni Sa législation, ni Ses interdits. 

Cela rajoutera du mal et des troubles.

 

Et parmi les points qui aideront au bien sans exagération ni innovation :

 

1- Que tu lui laisses apparaitre ta foi et ton bon islam, que tu sois un bon exemple, que tu l’accompagnes aux prières en groupe à la mosquée, que tu lises avec lui la parole d’Allâh le Qur'an et que tu t’entraides avec lui dans le bien (car cela éteint le feu de l’innovation dans son âme si Allâh le veut).

 

2- Que tu traites le sujet comme il a été décrit dans l’apparent des hadiths du messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم concernant les Khawarijs. 

Qu’il s’agit d’un sujet concernant la Sounnah et l’innovation, concernant le Vrai et le Faux (ne pousse pas ta propre personne à commencer de relater ce sujet comme étant une sorte de besoin ou de maladie psychologique).

 

Et Allâh est le Seul à qui nous demandons de nous préserver ainsi que tous les musulmans des innovations et des passions, en particulier l’innovation des Khawarijs et qu’Il nous protège du mal et des troubles

 

Traduit par Anas Abou Malik Al-Maimouni

 Publié par attamyiz.blogspot.com

 

كيف تعرف أن ابنك قد صار خارجيا ومهيأً لأن يكون داعشيا ؟ 
١- أن يتدين بشكل مفاجئ
٢-أن يعتني بالعبادة والقرآن ولا ترى عنده عناية بالعلم الصحيح والسنة
 ٣- ان يتلقى من مجهولين أو معروفين بالتكفير من المشيخة
٤-أن يكفر ولي الامر أو لا يعتقد شرعيته ووجوب بيعته وطاعته
 ٥-أن لا ينكر على الجماعات الإسلامية إلا صلتهم بالدولة وعملهم السياسي فقط
٦- ان لا يستقبح مصادر التكفير بل قد يتلقى منها  كسيد قطب وغيره
فإذا رأيت هذه العلامات العلمية أو المسلكية فبادر الى مفاتحته ومصارحته بالسنة وإنكار بدعة الخروج التي هي أرضية وخلفية الخوارج فإن رأيت منهم عنادا أو تعنتا فعجل به الى بعض طلاب العلم الذين على السنة بعيدا عن الجماعات للمسارعة في محاولة تخليصه من هذه البدعة
ويجب ان تحذر هنا من أمور قد تكون سببا في فتنته ؛فمن ذلك
١-ان تنكر عليه تدينه وحرصه على الطاعة والخير
 ٢-ان تصفه بالتشدد لتمسكه بسنة الرسول صلى الله عليه وعلى آله وسلم
 ٣-ان تعيب عموم المستقيمين على سبيل العموم او نحو ذلك مما يفهمه او يشعره انك لا تعظم الله ولا شريعته ولا حرماته فإن ذلك يزيده شرا وفتنة
وَمِمَّا يساعده على الخير من غير غلو ولا بدعة
 ١-ان تظهر له إيمانك وحسن إسلامك وان تكون له قدوة صالحة فتصحبه الى صلوات الجماعة في المسجد وتقرأ معه كلام الله القرآن وتتعاون معه على الخير

(فإن هذا يُطفئ جذوة البدعة من نفسه ان شاء الله )

٢-ان تعالج الموضوع مثلما وصف في ظاهر أحاديث رسول الله صلى الله عليه وعلى آله وسلم في الخوارج وأنها مسألة بدعة وسنة وحق وباطل

(ولا تجر قدمك في الابتداء الى اعتبار الموضوع حاجة او مرضا نفسيا )

والله المسؤل أن يحفظنا والمسلمين من البدع والأهواء خاصة بدعة الخروج وان يكفينا الشر والفتن

Cheikh Ahmed As-Subay'i - الشيخ أحمد السبيعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 15:27
Allâh a comparé le bas-monde avec l'eau...

Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

"Et propose-leur l'exemple de la vie ici-bas. Elle est semblable à une eau que Nous faisons descendre du ciel" (sourate Al-kahf, verset 45)

 

Les sages ont dit :

 

Allâh سبحانه a comparé le bas-monde avec l'eau :

 

1- Car l'eau ne stagne pas sur place, de même le bas-monde, il ne reste pas dans un seul état ;

 

2- Car l'eau part et ne reste pas, de même le bas-monde périra ;

 

3- Car l'eau, personne ne peut y entrer sans se mouiller, et de même le bas-monde, personne n'est épargné de sa tentation et sa calamité ;

 

4- Car l'eau, dans une certaine mesure, est bénéfique et féconde, et si elle dépasse la mesure, elle est nuisible et mortelle, et de même le bas-monde, son strict nécessaire est bénéfique, et son excès cause du tort.

 

Al Qurtubiy, Al djâmi3 li'ahkâm al Qur'ân 289/13

Traduit par Oum Omayr


قال العلاّمة القرطبيّ - رحمه الله تعالى

 قال تعالى

واضرب لهم مثَلَ الحياة الدنيا كماءٍ أنزلناه من السّماء - الكهف : ٤٥

 قالت الحكماء : شبّه الله - سبحانه - الدُّنيا بالماء
١-ﻷنّ الماء ﻻ يستقرّ في موضع ، كذلك الدُّنيا ﻻ تبقى على حالٍ واحدة
٢ - وﻷنّ الماء يذهب وﻻ يبقى ، فكذلك الدنيا تفنى
٣- وﻷنّ الماء ﻻ يَقدر أحدٌ أن يدخلَه وﻻ يبتلّ ، وكذلك الدُّنيا ﻻ يسلم أحدٌ من فتنتها وآفتها
٤ - وﻷنّ الماء إذا كان بقدرٍ كان نافعًا مُنبتًا ، وإذا جاوز المقدارَ كان ضارًّا مُهلكًا ، وكذلك الدُّنيا ؛ الكفافُ منها ينفع ، وفضولُها يضرّ

 انظر : الجامع ﻷحكام القرآن له - ٢٨٩/١٣

Imam Al-Qurtubi - الإمام القرطبي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 15:26
A propos de la phrase : «Jamais ne réussira un peuple qui ne connaît Allâh que pendant le Ramadân» (audio)

 

Question :

 

Il existe un diction disant :

 

«Jamais ne réussira un peuple qui ne connaît Allâh que pendant le Ramadân».

 

S'agit-il d’un récit (hadith) prophétique ?

 

Réponse :

 

Ceci provient (en réalité) des paroles rapportées de nos prédécesseurs (salafs).
 

En effet, certains d’entre eux furent interrogés au sujet de ceux qui adorent (Allâh) avec ferveur pendant le mois de Ramadân et qui, dès la fin du mois, délaissent tout.

 

Ils dirent alors (à leur sujet) :

 

«Quel mauvais peuple ! Ils ne connaissent Allâh que pendant le Ramadân (*)».

 

C’est (une parole) qui est correcte les concernant dès lors qu’ils délaissent leurs obligations, mais pas s’ils ne font que manifester moins de ferveur. 

 

Elle concerne ceux qui délaissent leurs obligations et qui, par exemple, font la prière pendant le Ramadân, puis l’abandonne en dehors de ce mois.

 

Il est ainsi légitime d’affirmer qu’ils sont des «gens mauvais» car ceci faisant, ils ont renié leur foi.

 

L’abandon de la prière est de la mécréance, et nous implorons Allâh de nous en préserver.


En revanche, s’ils ne font que délaisser quelques (adorations) parmi ce qui est recommandé d’effectuer durant ce mois, alors il n’y a pas grand mal.

 

Car il est notoire que pendant le Ramadân les gens redoublent de ferveur en accomplissant diverses adorations (volontaires), en multipliant les aumônes (sadaqât) et d’autres œuvres similaires…


Si quelqu’un manifeste quelque peu de suffisance après la fin du Ramadân quant à l’accomplissement de certaines (adorations) méritoires, celui-ci n’est pas concerné par cette désignation (dit) de «mauvais peuple».

 

(*) Notamment attribué à Bishr Ibn Al-Hârith (m.227H). Voir «Latâ’if ul-ma’ârif» d’Ibn Rajâb p.244

 

Fatâwa nûr ‘alâ ad-darb n°10454

 Publié par la page "Pour que les musulmans embrassent la science"

 

عبارة لا يفلح قوم لا يعرفون الله إلا في رمضان

هناك قول يقول: (لا يفلح قوم لا يعرفون الله إلا في رمضان)، هل هذا حديث؟

هذا من قول بعض السلف، سئل بعض السلف عن قوم يتعبدون، ويجتهدون في رمضان، فإذا خرج رمضان تركوا فقال

بئس القوم لا يعرفون الله إلا في رمضان

وهذا صحيح إذا كانوا يضيعون الفرائض، أما إذا كان، لا، إنما يتركون بعض الاجتهاد، فالقول هذا مو صحيح، لكن مراده الذين يتركون الفرائض، يعني يصلي في رمضان، ويترك الصلاة فيما سوا رمضان، مثلاً فهذا بئس القوم؛ لأنهم كفروا بهذا، ترك الصلاة كفر، نسأل الله العافية، أما لو ترك بعض المستحبات في غير رمضان هذا لا يضر؛ لأن الناس في رمضان يجتهدون بأنواع العبادة المستحبة، والصدقات ونحو ذلك، فإذا تساهل في ذلك بعد خروج رمضان في المستحبات ما يقال فيه بئس القوم

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 15:25
Lorsque l'au-delà occupe le coeur... Lorsque le bas-monde occupe le coeur...

(...) Abû Sulaymân Ad-Dârânâ (m.env.215 h) -qu'Allâh lui fasse miséricorde- a dit : 

 

"Lorsque l'au-delà (al-âkhirah) occupe le coeur, le bas-monde (ad-duniâ) vient le bousculer et tenter de s'y faire une place.

 

Et lorsque le bas-monde occupe le coeur, l'au-delà ne cherche pas à le bousculer ni à s'entasser avec lui. 

 

Ceci, car l'au-delà est noble et honorable, alors que ce bas-monde est vil et méprisable".

 

Ibn Abī ad Duniaa, "dhamm ad duniaa", n°66
Traduit par Daawūd al Andalussī

 Publié par Rappels & Enseignements - telegram.me/rappelsetenseignements

 

حَدَّثَنِي عَوْنُ بْنُ إِبْرَاهِيمَ، قَالَ: حَدَّثَنِي أَحْمَدُ بْنُ أَبِي الْحَوَارِيِّ، قَالَ: سَمِعْتُ أَبَا سُلَيْمَانَ، قَالَ

إِذَا كَانَتِ الْآخِرَةُ فِي الْقَلْبِ جَاءَتِ الدُّنْيَا تَزْحَمُهَا

وَإِذَا كَانَتِ الدُّنْيَا فِي الْقَلْبِ لَمْ تَزْحَمْهَاالْآخِرَةُ

لِأَنَّ الْآخِرَةَ كَرِيمَةٌ وَالدُّنْيَا لَئِيمَةٌ

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 15:24
Le jugement de pleurer suite à un malheur (audio)

 

Question :

 

Les pleurs sont-ils considérés comme contradictoires avec la patience lorsque la personne pleure en résultat des pressions psychologiques ?

 

Et représentent-ils une contestation du décret et du destin ?

 

Réponse :

 

Cela ne représente ni une contestation, ni un mécontentement face au décret et au destin car il s'agit plutôt de ce que dicte la nature (humaine) ; La personne ne le fait pas volontairement. 

 

C'est pour cela que tu verras, tantôt, l'homme pleurer par crainte d'Allâh en lisant un verset du Livre d'Allâh, et tu verras que, tantôt, en lisant le même verset, cela ne l'affecte en rien car la personne ne fait pas cela délibérément. 

 

De même, tu peux trouver la personne patiente, ferme et forte ; Et lorsqu'il lui arrive un drame dans la vie, voilà qu'elle se met à pleurer comme si elle était un enfant - bien qu'elle n'aime pas cela. 

 

Donc si la personne pleure à cause d'un malheur qui l'a atteint, alors nul besoin de la blâmer pour cela.

 

Et ceci n'est pas considéré comme une contestation envers le destin ; Il s'agit plutôt d'une chose naturelle que la personne ne peut ni repousser, ni provoquer. 

 

Fataawaa nour 3alaa addarb, 24/2. 

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

 

هل بكاء الإنسان بسبب مصيبة أو ضائقة فيه اعتراض على القدر؟

السؤال : أحسن الله إليكم وبارك فيكم يا شيخ. هذه سائلة للبرنامج تقول: هل إذا بكى الإنسان نتيجة الضغوط النفسية هل يعتبر ذلك البكاء منافياً للصبر واعتراضاً على القضاء والقدر؟

الجواب : الشيخ : لا يعتبر اعتراض على القضاء والقدر، ولا تسخطاً من القضاء والقدر؛ لأن هذا أمر تمليه الطبيعة وليس باختيار الإنسان، ولهذا تجد الرجل يمر بالآية من كتاب الله في وقت فيبكي من خشية الله عز وجل، ويقرأ نفس الآية في وقتٍ آخر فلا تحرك له ساكن فليس باختيار الإنسان، تجد الإنسان صبوراً حازماً قوياً، إذا نابته نائبة من الدهر جعل يبكي كأنه صبي مع أنه لا يحب هذا، فإذا بكى الإنسان لضائقةٍ أصابته فلا لوم عليه في هذا، وليس ذلك اعتراضاً على القدر، وإنما هو أمرٌ طبيعيٌ لا يملك الإنسان منعه ولا جلبه. نعم

فتاوى نور على الدرب للشيخ ابن عثيمين رحمه الله ٢٤/٢

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 15:22
L'eau de zamzam sert à ce pour quoi elle est bue...

"L'eau de zamzam sert à ce pour quoi elle est bue".

 

Si tu l'as bu pour la soif, tu seras désaltéré.

 

Si tu l'as bu pour cause de faim, tu seras rassasié.

 

Au point que certains savants ont généralisé ce hadith : 

 

"Si l'Homme est malade et la boit pour la guérison, on le guérira ;

S'il oublie beaucoup et la boit pour retenir, il retiendra par coeur ;

Et s'il la boit pour tout (autre) objectif, cela lui sera utile"

 

رياض الصالحين - Riyad as-Salihin (253/4)

 Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 

ماء زمزم لما شرب له

 إن شربته لعطش رَوِيت ، وإن شربته لجوع شبعت ، حتى إن بعض العلماء أخذ من عموم هذا الحديث

أن الإنسان إذا كان مريضا وشربه للشفاء شفي ، وإذا كان كثير النسيان وشربه للحفظ صار حفظا ، وإذا شربه لأي غرض ينفعه

‫‏رياض الصالحين‬ - 253/4

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 15:20
Ce que dit celui qui voit dans ses rêves ce qu'il aime ou ce qu'il déteste

Il est établi dans la sounnah plusieurs ahâdith du Prophète صلى الله عليه وسلم dans l'explication de ce qu'il convient au musulman de dire et de faire lorsqu'il voit dans ses rêves ce qu'il aime ou lorsqu'il y voit ce qu'il déteste.

 

Et parmi ces ahâdith, ce qu'a rapporté Al-Boukhârî رحمه الله dans son Sahîh d'après Abî Sa'îd al-Khoudrî رضي الله عنه  qui a entendu le Prophète صلى الله عليه وسلم dire :

 

«Lorsque l'un d'entre vous voit dans un rêve ce qu'il aime alors il est indubitablement d'Allâh, qu'il loue alors Allâh pour celui-ci, et qu'il en parle.

Et s'il voit autre que cela parmi ce qu'il déteste, alors il est du Diable : Qu'il demande la protection (auprès d'Allâh) contre son mal et qu'il ne le mentionne à personne, alors il ne lui nuira point.»

Al-Boukhârî n° 6985

 

Et dans les Sahîhayn, d'après Abî Salamah qui dit :

 

«Je voyais en rêve des choses qui me rendaient malade jusqu'à ce que j'ai entendu Abâ Qatâdah رضي الله عنه  dire : 

«Et moi je voyais en rêve des choses qui me rendaient malade jusqu'à ce que j'ai entendu le Prophète صلى الله عليه وسلم dire : 

«Le bon rêve vient d'Allâh, alors si l'un de vous voit ce qu'il aime, qu'il ne le raconte pas sauf à ceux qu'il aime.

Et s'il voit ce qu'il déteste, qu'il demande la protection auprès d'Allâh contre le mal de celui-ci et contre le mal du Diable, qu'il crachote trois fois, et qu'il n'en parle pas, alors il ne le nuira pas.»»

Al-Boukhârî n°7044 – Mouslim n° 2261

 

Et dans le Sahîh de Mouslim رحمه الله, d'après un hadith de Jâbir رضي الله عنه d'après le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم  qui a certes dit :

 

«Si l'un d'entre vous voit en rêve ce qu'il déteste, qu'il crache à sa gauche trois fois et qu'il demande la protection auprès d'Allâh contre le diable trois fois, et qu'il change le flanc sur lequel il était (allongé).»

Mouslim n° 2262

 

Dans leur ensemble, ces ahâdith témoignent de bénéfices se rapportant aux rêves et de ce qu'il convient au musulman de faire vis-à-vis de ce qu'il y voit,  parmi les choses dont la vision le réjouit et le rend heureux, ou les choses dont la vision le rend triste et l'inquiète.

 

Parmi  les bénéfices de ces ahâdith, ce qui suit :

 

Premièrement :

 

L'immensité du rang que revêt le rêve pieux que le musulman fait.

 

Il provient certes d'Allâh, Il l'a dirigé vers son serviteur croyant dans sa vie comme bonne nouvelle, pour rassurer son cœur et lui apporter la quiétude comme Allâh le Très-Haut dit (traduction rapprochée du sens du verset) :

 

 لَهُمُ ٱلۡبُشۡرَىٰ فِى ٱلۡحَيَوٰةِ ٱلدُّنۡيَا وَفِى ٱلۡأَخِرَةِ‌ۚ

 

{Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d’ici-bas tout comme dans l'au-delà} (Younous 10 : 64)

 

Plus d'un homme parmi les pieux prédécesseurs a dit (à propos de la bonne annonce citée dans le verset) :

 

«C'est le rêve pieux qui est vu par l'homme pieux ou qui est vu dans celui-ci.»

 

Deuxièmement :

 

Cela démontre que ce que le croyant voit de ce qu'il déteste dans son rêve provient certes du diable dans le but d'attrister ceux qui ont cru, et cela n'est aucunement une nuisance sauf si Allâh le veut.

 

Ce que voit l'homme dans ses rêves se divisent en trois parties : 

 

1) le rêve pieux qui est une bonne nouvelle de la part d'Allâh pour celui qui rêve ou pour celui qui est vu dans celui-ci.

 

2) le rêve qui vient du Diable : c'est une angoisse par laquelle vient le Diable à l'Homme dans ses rêves et ses malheureux semblables.

Il le frappe avec dans le but de le déranger, d'attrister et d'angoisser son cœur.

 

3) les rêves liés à ce qui a été suscité à l'Homme durant son éveil, durant son sommeil il rêve à ce qui a eu lieu durant son état d'éveil.

 

Troisièmement :

 

L'éclaircissement concernant ce que doit faire le musulman lorsqu'il voit dans ses rêves ce qu'il aime, et cela se résume en quelques points : 

 

1) Certes, le musulman doit éprouver une grande joie et se réjouir de son rêve pieux ou de celui qu'on a fait de lui, mais qu'il ne soit pas trompé (par celui-ci) : le rêve, comme l'ont dit certains prédécesseurs :

«Il réjouit le croyant mais et ne le trompe pas.»

 

2) Qu'il loue Allâh عز وجل pour ce bien qu'Il lui a envoyé et le bienfait qu'Il lui a  accordé par le fait qu'Il l'a honoré par ce rêve porteur d'une bonne nouvelle.

 

3) Qu'il en informe ceux qu'il aime parmi ses frères et ses amis avec qui, ensemble s'entraident dans ce qui est bien, et avec qui ils s'enjoignent mutuellement la piété et la bienfaisance.

Ce rêve sera vu comme une cause d'accroissement du bien, stimulant la poursuite de son action.

 

4) Qu'il n'en informe pas celui qu'il déteste, pour repousser le tord qu'il pourrait lui causer, ou l'envier, etc...

 

Quatrièmement :

 

Parmi les bénéfices que renferment les ahâdith précédents : L'éclaircissement de ce qu'il convient au musulman de faire  lorsqu'il voit dans ses rêves ce qu'il déteste et cela se résume dans les points suivants :

 

1) Qu'il sache que cela est bien du Diable qui veut par cela attrister le croyant et lui causer des soucis, du chagrin et de la peur. Alors à lui de ne pas faire attention à la ruse du Diable et de ne pas  préoccuper son esprit avec cela.

 

2) Qu'il cherche le protection auprès d'Allâh contre son mal et le mal du Diable Lapidé. La recherche de protection est un refuge vers Allah et un attachement à lui.

 

وَمَن يَعۡتَصِم بِٱللَّهِ فَقَدۡ هُدِىَ إِلَىٰ صِرَٲطٍ۬ مُّسۡتَقِيمٍ۬

 

{Quiconque s’attache fortement à Allâh, il est certes guidé vers un droit chemin.} (Âl 'Imrân 3 : 101)

 

3) Qu'il crache à sa gauche trois fois.

Il est dit que le Diable vient au fils d'Adam par son côté gauche car il veut par là insuffler dans le cœur et celui-ci est proche de la gauche, alors le Diable vient de ce côté proche (du cœur).

Et Allâh sait mieux.

 

4) Qu'il change le côté sur lequel il était.

On dit que la sagesse derrière cela est qu'il y a de l'optimisme en changeant de cet état attristant à un état réjouissant.


Cinquièmement :

 

Qu'il ne raconte à personne des choses qu'il déteste qu'il a vu dans ses rêves.

Il est rapporté dans le Sahîh de Mouslim رحمه الله d'après Jâbir رضي الله عنه qui dit :

 

«Un homme est venu au Prophète صلى الله عليه وسلم et dit :

«Ô Messager d'Allâh, j'ai vu en rêve comme si on coupait ma tête.»

Il dit : «Le Prophète صلى الله عليه وسلم rit alors et dit : «Lorsque le Diable joue avec vous dans vos rêves, ne le racontez pas aux gens.»

Mouslim n° 2268

 

Et dans une autre version, il a dit :

 

«Un bédouin est venu au Prophète صلى الله عليه وسلم– et dit : Ô Messager d'Allâh, j'ai vu dans mon rêve qu'on coupait ma tête qui s'est mise alors à rouler et je m'efforçais à suivre ses traces», alors le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم lui dit : «Ne racontes pas aux gens les jeux du Diable sur toi dans tes rêves.»»

Mouslim n° 2268

 

Puis le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a informé que celui fait ce qui précède, son rêve ne lui nuira point, mais que cette action sera une cause de protection par la permission d'Allâh contre son mal et contre les maux des Diables.

 

Et au serviteur, avec tout cela, d'être plein de crainte envers Allâh, assidu à Son obéissance, éloigné de Sa désobéissance, pour qu'il soit ainsi préserver par la protection d'Allâh, entouré de Son attention et de Sa sollicitude - Lui, exempté soit-il de tout défaut.

 

Et Ibn Sirîn رحمه الله a dit :

 

«Crains Allâh lors de l'éveil, et ne tient pas compte de ce que tu as vu dans le sommeil»

 

Et Allâh est Celui a qui on demande l'aide, et c'est vers Lui que l'on place notre confiance, et il n'y a de force et de puissance que par Allâh, le Très Grand, l'Immense.

 

فقه الأدعية و الأذكار - Fiqh al-Ad'iyyat wa l-Adhkâr (tome 3 pages 92-95)

 Traduit par l'équipe d'Al Bounyane - diffusion.albounyane.com

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee