divider--23-.png

القائمـة - Catégories

23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:09
La différence entre la personne de la masse, l’étudiant en science religieuse et le savant (vidéo)

23Nous devons ramener les choses à qui de droit et nous devons nous limiter à ce que nous savons.

 

Et nous devons tous savoir qu'il y a une très grande différence entre la personne de la masse et l'étudiant en science religieuse.

 

Et nous, sauf ceux à qui Allah a fait miséricorde, sommes des gens de la masse et non des étudiants en science religieuse.

 

Le musulman faisant partie des gens de la masse

 

Est celui qui connaît les fondements de sa croyance d'une manière générale, qui accomplit ce qu'Allah Le Seigneur des mondes lui a ordonné d'accomplir et qui évite de faire ce qu'Allah Le Seigneur des mondes lui a interdit de faire.

 

Il s’efforce de faire le bien et de délaisser le blâmable.

 

S’il fait cela, qu'il lit le Coran en plus de cela, qu'il saisit l'opportunité de prier la nuit, qu'il entretient les liens de parenté, qu'il est bienfaisant envers les orphelins.

 

Donc si tu te contentes de toutes ces choses-là, tu fais partie des musulmans de la masse.

 

Et c'est ce qui est demandé à tout musulman.

 

Ceci est donc le niveau du musulman de la masse.

 

Tu es un simple musulman en accomplissant ces choses-là.

 

Maintenant celui qui n’accomplit même pas un Dixième de cela se prend pour un savant ! Ou plutôt il se prend pour un Moufti !

 

Donc si tu accomplis ces choses-là,  tu es nommé musulman d'une manière générale.

 

Donc retiens ta langue et ta main et que les musulmans en soit préservé !

 

Beaucoup de choses comme cela arrivent comme ce qui est connu. 

 

L'étudiant en sciences religieuses

 

Est à un niveau au-dessus de cela.

 

Il côtoie les savants, il fait des efforts, il apprend par cœur, il cherche dans les profondeurs des textes religieux, il délaisse ce bas-monde et il se tourne vers l'étude de la science religieuse avec le comportement qui convient.

 

Il se détourne de ce qui est mal et sa vie va dans une seule direction qui est l'étude de la science religieuse.

 

Celui-ci est donc l'étudiant en science religieuse.

 

Et également nos savants, qu'Allah leur fasse miséricorde, se considéraient eux-mêmes à leurs yeux comme de simples étudiants et cela jusqu'à leur mort.

 

Comme par exemple l'Imam Ahmed, ainsi qu’Abdallah ibn Moubarak ; Ils ont pris pour base les règles salafis du début de leurs études jusqu'au bout de leurs vies.

 

L’Imam Ahmed, qu'Allah lui fasse miséricorde, du début de ses études jusqu'à sa mort.

 

Donc celui qui désire laisser l'apprentissage de la science ne serait-ce qu’une heure, alors qu'il la laisse tout de suite !

 

On ne délaisse pas (l'apprentissage) même une heure.

 

Cela est donc l'étudiant en science religieuse.

 

Et Abdallah ibn Moubarak portait des ardoises et de quoi écrire dessus, cela car un savant du hadith passait par le pays et il voulait être auprès de lui et entendre de lui directement sans qu’une tierce personne ne vienne lui rapporter (Les paroles du savant du hadith.)

 

Un homme lui dit alors (à Abdallah ibn Moubarak) : "Ne vas-tu pas cesser de faire ce que tu fais ? Tu es une personne dont les gens viennent de tout endroit, afin de prendre la science".

 

(Abdallah ibn Moubarak) lui répondit : "Il se peut qu'il y ait une parole dont Allah me fasse profiter que je n'ai jamais entendu."

 

Il était continuellement dans l'apprentissage. 

 

Donc si tu es comme cela, tu es un étudiant en science religieuse. 

 

Quant au savant

 

C'est celui qui connaît l'origine des textes religieux ainsi que leurs sources et qui cerne totalement les paroles et cela de par leurs fondements.

 

Il regroupe ce sur quoi il n’y a pas de divergence, et ce sur quoi il y a divergence.

 

Il émet des jugements de la bonne façon, il connait les détails des différentes écoles juridiques dans la croyance, dans la jurisprudence, dans les adorations, dans les agissements, dans le comportement à avoir, ainsi que dans le Manhaj.

 

Donc si la personne est comme cela dans le sens où, lorsqu'elle est questionnée, elle connait les origines et les sources des textes ainsi que les questions relatives sur lesquelles il y a plusieurs paroles ainsi que ce qui peut porter à confusion.

 

Et qu'il compare cela à cela, et qu'il en sorte un jugement religieux sans qu'il ne soit moukalid (suivre totalement ou aveuglement les avis d'une école juridique ou d'un savant).

 

Car Al moukalid n'est pas un savant.

 

Donc s’il parvient à sortir un jugement religieux en se basant sur la profondeur des textes religieux, c'est un savant.

 

Mais où est donc le savant ? 

 

As-tu vu un savant ? 

 

C’est ce qu’a dit Hassen al Basri quand un de ses étudiants vint à lui et voulu lui embrasser la main.

 

Il lui dit (Hassen al Basri) : « Ne fais pas cela! »

 

L'étudiant lui dit : «N’y a-t-il pas dans un athar le fait d'embrasser la main du savant, de son père, de sa femme et du petit enfant? Et toi tu es un savant »

 

Hassen al Basri dit : « As-tu vu un savant ? Je ne suis pas un savant. As-tu vu un savant ? »

 

Cela est un savant.

 

Donc si ce savant a atteint un niveau dans la recherche des textes ainsi que dans leurs études et la comparaison entre eux, et qu'il émet un jugement religieux en le sortant de la profondeur des textes comme il se doit.

 

Alors il n'est pas au niveau du moudjtahid dans l'école juridique mais il est arrivé au niveau du moudjtahid de manière générale, alors à ce moment-là il sera nommé moufti.

 

Ceci est le 4ème niveau.

 

Et (maintenant) c'est devenu le premier niveau pour ceux commençant l'étude de la science ! (Ironique)

 

Tu trouves l'enfant portant sur sa tête quelques chose (chéchia), qui raccourcit son vêtement (au-dessus des chevilles), il a une bonne apparence, cela est une bonne chose.

 

Mais il se prend pour un moufti !

 

Cependant il n'y a pas de grief aux étudiants en science religieuse, ils sont sur le chemin (de la science).

 

Maintenant, même le vendeur de tomates au marché se prend pour un moufti !

 

Les artistes et les actrices sont devenus des gens donnant des fatawas !

 

Il n'y a pas de mal, Ô toi l’étudiant en science donne des fatawas, Ô serviteur d'Allah !

(Ironique)

 

Il y a une confusion, une confusion énorme !

 

Traduction Abou Jabir

 

الفرق بين العامي و طالب العلم و العالم

Cheikh Mohammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:08
Qu'ai-je à voir avec ces gens ?!

Abu 'Abd Allâh rapporte : Muhammad Ibn Aslam m'a dit :


Qu'ai-je à voir avec ces gens ?!

 

J'étais seul dans les lombes de mon père, seul dans le ventre de ma mère.

Je suis venu au monde seul.

On prendra mon âme alors que je serai seul.

J'entrerai seul dans ma tombe.

Munkar et Nakir viendront me voir alors que je serai seul.

J'irai à ma demeure de la tombe seul.

Mes œuvres et péchés seront posés dans la Balance alors que je serai seul.

Si je vais au Paradis, j'irai seul... et si je vais en enfer, j'irai seul.

 

Qu'ai-je donc à voir avec les gens ?!

 

قَالَ أبو عبد الله: وقال لي محمد بْن أسلم يا أبا

عبد الله ما لي ولهذا الخلق

كنت فِي صلب أبي وحدي، ثم صرت فِي بطن أمي وحدي

ثم دخلت إِلَى الدنيا وحدي

، ثم تقبض روحي وحدي

فأدخل فِي قبري وحدي

فيأتيني منكر ونكير فيسألاني وحدي

فأصير إِلَى حيث صرت وحدي

وتوضع عملي وذنوبي فِي الميزان وحدي

وإن بعثت إِلَى الجنة بعثت وحدي، وإن بعثت إِلَى النار بعثت وحدي

فمَا لي والناس


Source : المنتظم في تاريخ الملوك والأمم 11/303

Qu'ai-je à voir avec ces gens ?!

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:07
Se souvenir de son téléphone portable avant de se rappeler d’Allah (audio)

Même le mouvement de la main, et combien de fois en avons nous parlé, le mouvement de la main qui se passe après la prière, lorsque la personne fait le Tasbih en disant SubhanaAllah, SubhanaAllah, SubhanaAllah.


Cela a changé, et, au lieu de faire cela, certaines personnes déplacent leurs pouces comme cela... de haut en bas ou de bas en haut en fonction de ce qu’ils veulent voir sur leurs téléphones portables.

 

Et même certains d’entre eux, immédiatement après qu’ils disent le second "Salaam" pour sortir de la prière, ils mettent la main à la poche et sortent leurs appareils.

 

Et ceci est la preuve que, même pendant la prière obligatoire, il était préoccupé par ce qui est sur son téléphone.

 

Comme si la prière le freinait.

 

Et une fois qu’il termine la prière, il retourne immédiatement à son téléphone afin qu’il puisse continuer avec ce qui le préoccupait comme distraction.

 

traduit de l'anglais par Abu Ubaydillah Abdel Karim ad-Dunkerki

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr -  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:06
Quel comportement à adopter face à un homme maintenu en vie par des machines (audio)

Autre questionneur :

 

Donc, celui-ci parle des machines "d'assistances" (respiratoire, cardiaque, etc) qui maintiennent la personne en vie suite à un très grave accident et qui est dans un état de mort (clinique), mais ils le maintiennent (en vie) par des machines.

 

Si on lui enlevait les machines, il mourrait.

 

La machine maintient la vie,... la mort du cerveau ?

 

Réponse :

 

Tu as déjà bien expliqué et tu m'as évité de te poser des questions (complémentaires).

 

Mais, en tout état de cause, nous allons en parler car il s'y trouve un bénéfice.

 

-Et la question que je voulais poser, c'est si le but de ces opérations, selon la conjecture prédominante de l'avis du médecin, est qu'il y ait une forte probabilité qu'il recouvre une vie normale alors c'est permis.

 

-Et si ce n'est pas le cas alors la réponse est non.

 

Et maintenant (dans ce cas), la réponse est non.

 

Est ce clair? 


traduction de la réponse en langue anglaise
Traduit par Abdoullaah Abu Edem


سائل آخر : إذن هذا يتكلم عن آلات بقاء الإنسان قيد الحياة متعلقة بالذي صار فيه حادث خطير جدا ويكون في مرحلة الموت ولكن يحافظون عليه بالآلات يعني لو نزعت الآلات عنه لمات أجهزة المحافظة على الحياة ... موت الدماغ ؟
الشيخ : هذا البيان هذا وفر عليّ سؤال لأنه كنت على كل حال رايح نحكيه لأنه فيه فائدة ، كان سؤال الذي اريد أوجه هو إذا كان المقصود من العمليات هذه التي غلبة ظن على رأي الطبيب أنه فيه احتمال قوي أن تعود الحياة الطبيعية اليه فيجوز وإلا فلا والآن الجواب لا واضح

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:05
Serviteurs d'Allah, n'avez-vous pas peur ? (vidéo)

Abdullah Al-qasimi, combien a t-il écrit de livres en défense à Shaykh Al-Islam Muhammad Ibn Abdalwahhab, à la da'wa du tawhid.

 

Regarde son livre الصراع بين الاسلام والوثنية et lis aussi البروق النجدية في اكتساح الظلمات الدجوية et lis encore et encore des livres dont il est l'auteur pour faire triompher la da'wa du tawhid, la da'wa salafiya, la da'wa de Shaykh Muhammad Ibn Abdalwahhab.

 

Et pourtant après cela, il a apostasié !

 

Et les savants de la Sunna ont émis l'avis juridique de son apostasie, et leurs fatwas ont été vues et écrites dans les livres.

 

Plusieurs livres en défense à la da'wa salafiya, puis finalement il apostasie !

 

Ô serviteurs d'Allah n'avez vous pas peur pour vous-même ?

 

On se doit d'avoir peur pour nous-même.

 

Si l'Homme est dans un état d'auto-satisfaction, qu'il demande à Allah, la stabilité, ceci est la règle. 

 

(Traduction rapprochée)

 

«Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos coeurs après que Tu nous aies guidés; et accorde-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur !» [Al-'Imran, v.8]

 

Le coeur de l'homme peut dévier même après avoir été guidé.

 

Et certes les coeurs des serviteurs sont comme nous l'a informé le Messager d'Allah صلى الله عليه و سلم entre deux doigts du Miséricordieux, IL les retourne comme IL le souhaite.

 

Et, il nous a informé également صلى الله عليه و سلم des troubles qui auront lieu à la fin des temps, tel que l'homme sera au matin croyant et au soir mécréant, ou qu'il soit au soir croyant et au matin devienne mécréant, il vendra sa religion pour des biens de ce bas-monde, qu'Allah nous en préserve.

 

Qu'ont-ils à trembler dès qu'ils entendent qu'untel était défenseur de la sunna, puis finalement à dériver de ce chemin ?

 

Nous demandons à Allah de nous raffermir et nous Lui demandons comme l'a rappelé le questionneur, la guidée.

 

Mais, il faut savoir que cela est déjà arrivé et a encore lieu, que ça s'est produit et ça se reproduira tant qu'il y aura des hommes et de la vie.

 

Alors ne sois pas alarmé ni affolé en voyant cela et demande à Allah de te raffermir (sur la religion) et de te préserver.

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:04
Le mauvais comportement des salafis me détourne de ce minhaj !? (audio)

Le Questionneur :

 

Certaines personnes disent :

"Je crois que la Salafiyah est la vérité, mais le comportement des salafis, me fait fuir de ce Minhaj."

 

Réponse :

 

D’accord, la réponse à cette question comporte un certain nombre de points.

 

Le premier point

 

As tu embrassé l’Islam, et suivi le Minhaj Salafi pour plaire aux gens ou pour plaire à Allah?

 

(tu as fais cela) pour l’amour d’Allah l’Exalté.

 

Tu as suivi Sa religion et tu cherches Sa récompense – Le Glorifié et l’Exalté.

 

Tu ne cherches pas une récompense venant des gens; si les gens se trompent, alors reste loin de leurs erreurs.

 

Le croyant qui se mélange avec les gens, et est patient avec leurs méfaits est mieux que celui qui ne se mélange pas avec les gens.

 

Ceci est le premier point.

 

Le second point

 

Si tu trouves en tes frères des erreurs, des infractions, un mauvais comportement, et qu’ils sont salafis ; Alors conseille les, donne leur des clarifications et sois scrupuleux en les orientant.

 

Le troisième point

 

Par Allah, tes frères salafis et leur mauvais comportement dont tu te plains ; Par Allah, ils sont meilleurs que les Hizbis dont tu juges qu’ils ont un bon comportement.

 

Le quatrième point

 

Le salafi avec son comportement a un statut plus élevé que le Hizbi avec un bon comportement, car le Hizbi est petit et avili en raison de sa hizbiyyah et son opposition à la vérité.

 

Le cinquième point

 

Nous te disons mon frère, Shaytan, lorsqu’il s’agit des salafis, fait preuve de diligence à essayer de causer des troubles et des maux entre eux, et à corrompre leur caractère, alors ne sois pas une victime de Shaytan, en lui permettant de t’utiliser contre tes frères salafis.

 

Et aussi Shaytan est loin de ces Hizbis, car Shaytan ne va pas dans une maison en ruine.

 

Comme il a été dit par certains salafs – et je crois que c’était Al-Awza’i ou autre que lui – qui a dit :

 

"Ahlous Sounnah ont avec les gens une certaine solitude ou aliénation."

 

Pourquoi ?

 

Il a dit :

 

"Shaytan vient à eux et essaie de les induire en erreur, et il essaie de détourner les gens loin d’eux. 

Quant aux innovateurs; ils ont le repos et la sérénité, de sorte que Shaytan est capable de piéger les gens par leur intermédiaire."

 

Alors méfie-toi, méfie-toi d’être trompé par leur calme et leur bon comportement, de sorte que tu tombes dans leurs pièges, car en vérité il est empoisonné et amène à la destruction.

 

Prend garde de fuir la vérité en raison d’une aliénation de certaines mauvaises interactions que tu trouves avec tes frères.

 

Et d’ailleurs, Allah interdit cela, tu dois connaitre ce genre de chose, mais si tu es patient, cherchant une récompense auprès d’Allah, alors ta récompense est auprès d’Allah.

 

Donc fais attention à cela.

 

Qu’Allah te bénisse.

 

traduit de l'anglais par Abu Ubaydillah Abdel Karim ad-Dunkerki

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:03
Prends garde au takfir et ne t'assois pas chez n'importe qui ! (audio)

Emettre des jugements (religieux) ne te revient pas !  

 

Cela ne te revient pas !

 

Ceci est une affaire dangereuse et importante.

 

Il t'est obligatoire de savoir cela et de bien étudier le sujet. Ensuite Barak’Allahou fik  tu dois connaître les paroles des savants et des imams de la Sounnah concernant ce chapitre là (rendre mécréant un musulman de base)

 

Quant à ceux-là (les takfiris) ils ne laissent pas les gens tranquilles et les préoccupent et troublent les musulmans.

 

Ils ne font aucune différence entre le takfir général et le takfir spécifique ou le takfir d'un individu précis.

 

Ils appliquent ceci sur cela, puis ils émettent un jugement dans l'ignorance totale de ce sujet-là et troublent les musulmans et rendent mécréants les gens de la communauté.

 

Ils rendent mécréants les personnes qui sont à l'intérieur puis celles se trouvant à l'extérieur, puis celles à l'intérieur des maisons et ensuite celles dans les ruelles, puis celles dans les rues et ils rendent mécréants les gens de la communauté.

 

L’idéologie du Takfir mais habillée différemment !

 

Leurs idéologies habillées d'une autre façon !

 

Et même s’ils prétendent défendre le Tawhid !

 

C'est ce qu’ils prétendent.

 

Tu veux défendre le Tawhid, alors défend-le par le chemin des gens du Tawhid !

 

La défense de la Sounnah ne se fait que par le chemin des imams de la Sounnah !

 

Et non par passion et émeute, ni avec certains ignorants et même s’ils ont des doctorats et sont diplômés ou autre chose…

 

Ceux qui viennent à toi depuis la jungle ou depuis les profondeurs des fleuves, sont de totales inconnues !

 

L'origine de leur apprentissage scientifique est totalement ignorée !

 

Ils n'ont pas étudié la science !

 

Ils n'ont pas été élèves auprès des savants de la Sounnah.

 

Ils n'ont pas pliés leurs genoux auprès des savants de la Sounnah.

 

Ils viennent à toi de tel endroit ou de tel lieu...

D'une épicerie ! D'un parc zoologique ! D'un champ agricole ! D'une menuiserie ! De la métallurgie ou bien d'un change (d'argent) ! Ou autre que cela, et il se prend pour un savant !

 

"Celui qui s’est assis (chez les savants) nous nous asseyons chez lui", comme l'a dit Abou Bakr ibn 3'iyas qu'Allah lui fasse miséricorde. 

 

Tiré de l'audio numéro 3 de l'explication des annulatifs de l'islam

Traduction Abou Jabir

 

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:02
Comment enseigner les questions de minhaj aux gens ?

Question :

 

Quelle est la meilleure façon pour un imam salafi d’enseigner aux gens de la masse leur religion et particulièrement les questions de manhaj.

 

Quelle est la méthode qu’il doit employer s’il veut par exemple mettre en garde contre un individu ou contre un groupe sachant que ces questions repoussent les gens de la masse ?

 

Réponse :

 

La louange est à Allah, la Prière et le Salut sur le Messager d’Allah ainsi que sa famille, ses compagnons et ceux qui ont suivi leur guidée.

Ceci dit,

 

Il incombe en effet aux gens de science, qu’il s’agisse des savants ou des étudiants avancés dans la science, qu’ils enseignent aux gens [l’islam] et qu’ils leur transmettent le message d’Allah – à Lui la Puissance et la Majesté – dans les écoles, les universités, les mosquées, les séminaires et via les moyens légiférés.

 

Il y a en effet des moyens interdits et des moyens légiférés.

 

Si le musulman maîtrise ces moyens [légiférés], il lui incombe de les utiliser pour propager la da’wa d’Allah تبارك وتعالى.

 

Ceci car les savants sont les héritiers des prophètes et les prophètes appelaient les gens à Allah تبارك وتعالى.

 

Allah les a envoyés pour qu’ils appellent les gens à l’unicité d’Allah (at tawhîd), à croire en Lui et avoir foi en les croyances qu’Il a légiférées : les messagers, les anges, les livres [révélés par Allah], le Paradis, l’Enfer ainsi que ce qui se rapporte à l’unicité et à la foi tel que la résurrection et le rassemblement, le châtiment de la tombe, le passage sur le Pont et d’autres points liés à la croyance et à la da’wa.

 

Et l’enseignement se fait en rentrant dans les détails selon les capacités de l’enseignant.

 

Il fait comprendre cela au commun des gens en détaillant cela selon ses capacités.

 

Ceci parce que ces choses que je viens d’évoquer à l’instant sont fondamentales, d’une importance capitale et indispensables puisque personne n’est croyant s’il ne croit pas à cela.

 

L’enseignant se concentre donc sur ces sujets puis aborde la prière en détail afin que les gens sachent comment adorer leur Seigneur et accomplir ce deuxième pilier important ; le premier pilier étant les deux témoignages.

 

Il leur enseigne également ce qui concerne la zakât, le jeûne, le hajj, l’interdiction de ce qui est illicite comme la fornication, la vulgarité [dans les paroles et les actions], le fait de boire de l’alcool, de tuer l’âme qu’Allah a interdit de tuer sauf de plein droit et les autres interdits dont il incombe au musulman de s’écarter.

 

Il en est de même pour la médisance et le colportage ainsi que les autres grands péchés contre lesquels Allah تبارك وتعالى et son Messager صلى الله عليه وسلم ont mis en garde.

 

Allah تبارك وتعالى les a cités dans Son livre ainsi que Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Et la plupart [de ces grands péchés] est bien connue des gens.

 

Cependant, lorsque quelqu’un leur en parle avec science, détails et preuves, la science et la clairvoyance des gens progressent.

 

La taqwa augmente donc chez ces personnes ainsi que le fait de savoir qu’Allah تبارك وتعالى les observe (mourâqabatou Allah) [1].

 

Ensuite, au cours de cet enseignement, s’il se présente le besoin de mettre en garde contre les innovations, il le fait d’une manière générale.

 

Et s’il y a un individu actif dans la propagation des innovations et des égarements, alors il cite ces innovations, les attribue à leur auteur et les réfute avec science et sagesse non par plaisir ou dans le but de rabaisser les gens ou encore de perturber.

 

Il se peut alors que ces objectifs malsains transforment ce travail [de mise en garde] en péché.

 

Ainsi, la personne se rapproche d’Allah تبارك وتعالى par ce conseil et cette mise en garde, en recherchant par là la Face d’Allah et la protection des gens des maux qui les atteindraient dans leur religion et les exposeraient à la Colère d’Allah dans ce bas-monde et dans l’au-delà.

 

Tel doit être son but, un but noble, qui consiste à rechercher par cela la Face d’Allah et le bien des gens ainsi que leur éloignement des maux qui leur nuiraient dans leur vie d’ici-bas et leur vie de l’au-delà.

 

La façon de faire et de s’y prendre diffère donc d’une personne à une autre.

 

Et comme dit le proverbe : "à chaque interlocuteur, un discours" (li koulli hâdithin hadîth - ولكل حادث حديث). 

 

Et le présent voit ce que ne voit pas l’absent.

 

Il revient à la personne d’apprendre à gérer ces situations, savoir comment s’exprimer et comment corriger ce genre de problèmes.

 

Il n’existe pas un modèle unique ou une image fixe que tout individu suivrait toute sa vie.

 

Au contraire, ce sont des facultés qu’Allah accorde, des dons de notre Seigneur تبارك وتعالى.

 

Il accorde la réussite à certains et les rend utiles aux gens.

 

Et que le prêcheur à Allah, qu’il soit imam de mosquée ou autre, s’efforce d’avoir toujours ces paroles à l’esprit (traduction rapprochée) :

 

« Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon... » [sourate 16 An Nahl - âya 125]

 

Ce verset représente un point important de l’appel à Allah تبارك وتعالى.

 

C’est même un fondement parmi les fondements de l’appel à Allah تبارك وتعالى.

 

Le musulman doit constamment le garder à l’esprit.

 

Par ce verset, il corrige les problèmes, profite aux gens et les accompagne dans la vraie religion d’Allah.

 

Voila ce que je dis en réponse à cette question.

 

[1] [NdT] : Cheikh Al ‘Outhaymîn رحمه الله dans son explication de Riyâd as Sâlihîn explique que le terme "mourâqabatou Allah" consiste notamment à ce que la personne surveille tout ce qu’il fait, dit et a dans son coeur en étant convaincu que rien de tout cela n’échappe à Allah afin de ne pas faire, dire ou laisser dans son coeur ce qu’Allah n’agrée pas.

 

Source : site internet officiel du cheikh

Traduit par l'équipe d'Al Bounyane

 

 

السؤال : ما هي الطريقة المثلى التي يسلكها الإمام السلفي لتعليم العوام أمور دينهم خاصة المسائل المنهجية فإذا أراد مثلا أن يحذرهم من شخص أو من جماعة فما هو السبيل الذي يسلكه معهم لتعليمهم هذه الأمور خاصة وأن العامة ينفرون من مثل هذه المسائل ؟
الجواب : بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله والصلاة والسلام على رسول الله وعلى آله وصحبه ومن اتبع هداه، أما بعد
فإن على حملة العلم من العلماء وكبار الطلاب الذين شدوا في العلم أن يعلموا الناس ويبلغوهم رسالة الله عز وجل في المدارس والجامعات والمساجد وفي الندوات وفي الوسائل المشروعة، لأن هناك وسائل محرمة، هناك وسائل مشروعة إذا [ظفر بها] المسلم فعليه أن يستغلها لنشر دعوة الله تبارك وتعالى، لأن العلماء ورثة الأنبياء، والأنبياء دعاة إلى الله تبارك وتعالى، بعثهم الله ليدعوا الناس إلى توحيده والإيمان به والإيمان بما أوجب الله من الإيمان به من الإيمان بالرسل والملائكة والكتب والجنة والنار وما يتعلق بهما من البعث والنشور وعذاب القبر والمرور على الصراط وغيرها مما له تعلق، و[التعليم] بالتفصيل بقدر ما يستطيع، والعوام يفهمهم بالتفصيل بقدر ما يستطيع، لأن هذه الأمور التي ذكرت الآن أساسية وعظيمة ولا بد منها، ولا يكون المرء مؤمنا إلا بها، فيركز على هذه الأمور ثم على الصلاة بالتفصيل فيها، حتى يعرف الناس كيف يعبدون ربهم ويقومون بهذا الركن العظيم الثاني، لأن الركن الأول الشهادتين، ويعلمهم أمور الزكاة والصوم والحج، وتحريم المحرمات من الزنا والفحش وشرب الخمر وقتل النفس التي حرم الله إلا بالحق، وسائر المحرمات التي يجب على المسلم أن يجتنبها، كذلك الغيبة والنميمة وسائر الكبائر التي حذّر منها الله تبارك وتعالى ورسوله، ذكرها الله تبارك وتعالى في كتابه وذكرها رسوله عليه الصلاة والسلام، وكثير منها يعني معروف لدى خاصة الناس وعامتهم، ولكن لما يحدثهم الإنسان بعلم وبتفصيل وبسياق الأدلة يزيد الناس علما وبصيرة، فتقوى فيهم ملكة التقوى ومراقبة الله تبارك وتعالى، ثم من خلال هذا التعليم إذا جاء داع إلى التحذير من البدع يحذر منها على وجه العموم، وإذا كان هناك من له نشاط في نشر البدع والضلالات فيذكر هذه البدع وينسبها إلى قائلها ويفندها بعلم وبحكمة، لا بقصد التشفي ولا بقصد الطعن في الناس والتشويش، فإن هذه المقاصد السيئة قد تحوّل هذا العمل إلى معصية، فالمرء يتقرب إلى الله تبارك وتعالى بهذا النصح وبهذا التحذير، يريد بذلك وجه الله وحماية الناس من الأضرار التي تلحقهم في دينهم وتعرضهم لسخط الله في الدنيا والآخرة، يكون هذا مقصده مقصدا ساميا يريد بذلك وجه الله ونفع الناس وإبعادهم عن الشر وما يضرهم في دينهم ودنياهم، فالطريقة والأسلوب يختلف من شخص إلى شخص، ولكل حادث حديث كما يقال، ويرى [الحاضر ما لا يراه الغائب]، والمواقف تعلم الإنسان كيف يتكلم كيف يعالج مثل هذه المشاكل، ما فيه هناك قالب واحد وصورة جامدة يبقى على طول الإنسان يلتزمها، وإنما هي مواهب من الله وعطاء من ربنا سبحانه وتعالى، يوفق الله ناس، فينفع الله بهم ناس ويحاول الداعية إلى الله سواء كان إمام مسجد أو غيره أن يضع نصب عينيه ((ادع إلى سبيل ربك بالحكمة والموعظة الحسنة وجادلهم بالتي هي أحسن)) فهذه ترسم جانب من جوانب الدعوة إلى الله تبارك وتعالى بل ترسم أصولا من أصول الدعوة إلى الله تبارك وتعالى، أن يضعها المسلم نصب عينيه، يعالج بها المشاكل، و[يقصد] بها الناس و[يذهب] بهم إلى دين الله الحق، هذا ما أقوله إجابة على هذا السؤال
[شريط بعنوان: الأجوبة المدخلية على الأسئلة المنهجية]

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:01
La faiblesse de la foi des musulmans

Le soutien d’Allâh aux monothéistes et Son anéantissement des polythéistes est une règle d'Allâh appliquée aux générations passées, et tu ne trouveras jamais de changement à la règle d'Allâh.

 

Si les monothésites ne triomphent pas, que leur ennemis les dominent depuis longtemps, alors saches que leur unicité (tawhid) est faible et que leur foi est incomplète, et Allâh a promis à quiconque soutient sa vrai religion, la victoire, et Allâh تعالى a dit :

 

[Ô vous qui croyez ! si vous faites triompher (la cause d') Allâh, Il vous fera triompher et raffermira vos pas, et quand à ceux qui ont mécru, il y aura un malheur pour eux, et Il rendra leurs œuvres vaines] (Mohammed : 6-7)

 

et Il a dit :

 

[Nous secourrons, certes, Nos Messagers, et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins [les Anges gardiens] se dresseront (le jour du Jugement)] (Ghafir : 51)

 

Et c’est ce qu’Il سبحانه وتعالى a fait depuis la révélation de ce verset jusqu’à nos jours, et Il le fera jusqu’au Jour de la Résurrection.

 

Ainsi, chaque défaite qui frappe les croyants, est dû à la faiblesse de leur foi et au non-accomplissement de leurs obligations.

Nous avons vu dans l’histoire de l’Islam et nous l'avons suivi dès son début, nous avons constaté que lorsque les muslims craignaient Allâh, alors Allâh les faisait triompher dans toute batailles et en tous lieux ; et lorsque leur crainte d’Allâh s’amoindrit, leur victoire diminue, et en cette époque, leur victoire a disparue.

 

Du livre Sabil Ar-Rashad Fi Hady Khayr Al-‘Ibad

Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 

يقول علاّمة المغرب الشيخ محمد تقي الدين الهلالي رحمه الله
" إنّ نصر الله للموحدين وإهلاكه للمشركين سنّة الله التي قد خلت من قبل ولن تجد لسنّة الله تبديلا ، فإذا لم ينتصر الموحدون فطال عليهم زمان غلبة أعدائهم فاعلم أنّ توحيدهم ضعيف وإيمانهم ناقص ، فإنّ الله وعد كل من نصر دينه الحق بالنصر ، فقال تعالى

( إن تنصروا الله ينصركم ويثبت أقدامكم والذين كفروا فتعسا لهم وأضل الله أعمالهم )

، وقال تعالى

( إناّ لننصر رسلنا والذين آمنوا في الحياة الدنيا ويوم يقوم الأشهاد )" [ 2/69 ]
وقال أيضاً : " ( إناّ لننصر رسلنا والذين آمنوا في الحياة الدنيا ويوم يقوم الأشهاد ) وقد فعل سبحانه وتعالى من نزول هذه الآية إلى يومنا هذا ، وسيفعل ذلك إلى يوم القيامة ، فكل هزيمة أصابت المؤمنين فهي من ضعف إيمانهم وعدم قيامهم بالواجبات

[2/83]
وقال أيضاً : " وقد رأينا تاريخ الإسلام وتتبعناه من أوّله ، فرأينا المسلمين حين كانوا يخافون الله نصرهم الله في كلّ معركة وفي كلّ مكان ، فلمّا قلّ خوفهم من الله قلّ انتصارهم ، وفي هذا الزمان انعدم انتصارهم
من كتاب سبيل الرشاد في هدي خير العباد

 

Cheikh Mohammad Taqî Ud-Dîn Salim Al-Hilâlî Al Maghribi - الشيخ محمد تقي الدين الهلالي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 18:00
La durée à respecter entre deux prières regroupées

Question :

 

Est-ce que la continuité (الموالاة) est une condition lors du regroupement de deux prières (dohr avec asr ou maghreb avec 3isha) que ce soit à l'heure de la première ou de la deuxième ?
 

Si je prie le dohr m'est-il possible de prier le asr une heure plus tard, toujours à l'heure du dohr ?

 

Réponse :

 

La majorité [des gens de science] ont opté pour le fait que la continuité dans le regroupement de deux prières est une condition.

 

Ibn Taymiyyah quant à lui, a opté [dans Mejmou3 El Fatâwâ 24/52] pour le fait que ce n'est pas une condition, et c'est également une version rapporté de l'imam Ahmed.

 

Ceci, en raison de l'absence d'argument prouvant que c'est une condition, mais aussi parce que cette condition n'est pas en harmonie avec la facilitation.

 

Également, du fait que cette continuité [entre les deux prières] n'a pas de délimitation [précise].

 

Il a été rapporté du Prophète صلى الله عليه وسلم qu'il s'est écoulé un court laps de temps entre les deux prières lorsqu'ils pria à Mouzdalifah.

 

Il n'y a pas de différence entre le court et le long moment, s'il reste dans le temps [de la prière].

 

S'il y en avait une, le Messager صلى الله عليه وسلم  l'aurait clarifié.

 

Ceci est l'avis prépondérant de l'imam Ahmed et le choix d'Ibn Taymiyyah, qu'ALlah leur fasse miséricorde.

 

Et ALlah est le plus savant.

 

[fin de la parole du sheykh]

Sheykh Ibn Utheymîne dit :

 

« L'avis de sheykhoul Islem est très fort, mais le plus prudent est de ne pas regrouper les deux prières si elles ne sont pas accomplis directement l'une à la suite de l'autre ».

[sharh El Moumti3 4/400]

 

traduit par lamektaba.fr

  
سؤال : عند الجمع ببن الصلاتين تقديما او تأخيرا هل يشترط الموالاة بينهما فلو صليت الظهر ثم بعد ساعة صليت العصر في وفت الظهر هل يسوغ ذلك؟

والجواب : اشتراط التوالي بين الصلاتبن عند ارادة الجمع ببنهما هو مذهب الجمهور
واختار ابن تبمية رحمه الله عدم اشتراط ذلك وهو رواية عن احمد. لعدم الدليل على الشرطية ولان اشتراطه لا ينسجم مع الرخصة. ولانه لا حد لهذا التوالي
وقد ورد الفصل اليسير بين الصلاتين عنه صلى الله عليه وسلم لما صلى في المزدلفة. وعليه فلا فرق بين الفصل اليسير والطويل اذا كان في الوقت. ولو كان يوجد فرق لبينه الرسول صلى الله عليه وسلم . وهذا مما يرجح به الرواية عن أحمد واختيار ابن تيمية رحم الله الجميع
والله اعلم
وقال الشيخ ابن عثيمين رحمه الله
والأحوط أن لا يجمع إذا لم يوالِ بينهما ، ولكن رأي شيخ الإِسلام له قوة

 من الشرح الممتع4/400

 

Source : facebook.com/mohammadbazmool

La durée à respecter entre deux prières regroupées

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee