compteur de visite

Catégories

15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:28

            

            

            

            

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:18
L'alternance des saisons

L'alternance des saisons constitue, pour les gens de foi et de raison, une preuve qu'Allâh est capable de changer les situations, afin qu'ils changent ce qu'il y a dans leurs propres personnes et se repentent vers Allâh.

 

Tout ce qui se produit ici-bas ne se produit pas sans but, mais plutôt pour une grande sagesse divine.

 

Que le musulman croyant médite donc...

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @salihalfawzan

Traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

يستدل أهل الإيمان والعقول بتعاقب الفصول على أن الله قادر على تغييرِ الأحوال؛ لأجلِ أن يُغيِّروا ما بأنفُسِهِم ويتُوبُوا إلى اللهِ
ما يجرِي في الدنيا لا يجري عبثا، وإنما هو لحكمة إلهية عظيمةٍ، فيتبصَّرُ المسلمُ المؤمنُ

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:17
Comment surmonter les problèmes et difficultés de la vie ? (audio-vidéo)

La louange est à Allâh et que la paix et le salut soient sur notre bien-aimé Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
 
Ceci étant dit, que la paix la miséricorde et la bénédiction d'Allâh soit sur vous. 
 
Allâh a concrétisé votre espérance et a répondu à votre invocation.
 
Je voudrais parler ici d'un point très important, qui n'est autre que le rattachement du coeur à Allâh, ainsi que du retour vers Allâh en toute chose.
 
 Allâh dit à son prophète صلى الله عليه وسلم (traduction rapprochée) : 
 
"Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi... alors je suis tout proche : Je répond à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés." (sourate Al-Baqara verset 186)
 
Allâh عز وجل dit (traduction rapprochée) : 
 
"Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi".
 
Il n'a pas dit (Allâh) : "Dis" (au début du verset), bien qu'habituellement, lors de la question, Allâh عز وجل dit à son prophète : "Dis", sauf ici, Allâh a pris soin de répondre lui-même.
 
(traduction rapprochée) : 
 
"Alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie".
 
Donc il n'a pas besoin (Allâh) d'intermédiaire, car Il est proche, et celui qui a besoin d'intermédiaire c'est celui qui est loin, celui qui a besoin de quelqu'un d'autre afin qu'il t'amène à lui car il est loin, et également Allâh n'a pas besoin d'intermédiaire, car il entend les dou'a et Il y répond, Il n'a donc nullement besoin d'intermédiaire.
 
Donc le croyant, à qui il lui est facilité, lie son cœur à Allâh, et demande à Allâh en l'unifiant.
 
Et je voudrais ici mettre l'accent sur un point à propos duquel beaucoup de musulmans sont insouciants, une cause importante pour l'exaucement des invocations, qui n'est autre Ô ma sœur, Ô mon frère qu'une chose facile : Lorsque tu veux dormir, fais tes ablutions, puis dors comme ceci.
 
Et si tu te lèves de ton sommeil pendant la nuit dis :
 
لا إله إلا الله وحده لا شريك له الملك وله الحمد وهو علي كل شيئ قدير
سبحان الله والحمد لله والله أكبر ولا إله إلا الله و لاحول ولاقوة إلا بالله
 
"Nulle divinité n'est digne d'adoration si ce n'est Allâh seul qui n'a point d'associé. La royauté et la louange lui appartiennent. Il est Omnipotent.
Louange à Allâh. Gloire à Allâh. Nulle divinité n'est digne d'adoration si ce n'est Allâh. Allâh est le plus grand. Il n'y a ni force ni moyen si ce n'est en Allâh."
 
Et enfin dis :
 
اللهم اغفر لي
 
"Ô Allâh pardonne-moi"
 
Ou invoque par ce que tu veux, car il t'est promis qu'Allâh répondra à ton invocation par la langue du Prophète صلى الله عليه وسلم, comme a authentifié Al-Boukhari que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :
 
"Celui qui se réveille au cours de la nuit et dit :
 
"Nulle divinité n'est digne d'adoration si ce n'est Allâh seul qui n'a point d'associé. La royauté et la louange lui appartiennent. Il est Omnipotent.
Louange à Allâh. Gloire à Allâh. Nulle divinité n'est digne d'adoration si ce n'est Allâh. Allâh est le plus grand. Il n'y a ni force ni moyen si ce n'est en Allâh."
 
Et puis, il dit : "Mon Seigneur, pardonne-moi" ou formule une prière, on l'exaucera.
S'il fait des ablutions et prie, sa prière est agréée."
 
Donc celui qui s'est levé de son sommeil, pendant la nuit, et le sens de "s'est levé" (ta'âr), c'est-à-dire s'est levé de son sommeil avec une parole de demande de pardon (Staghfirullâh) où ce qui ressemble à cela, et il a été dit (en explication du verbe) c'est-à-dire qu'il s'est tourné dans son lit avec une parole, et certains gens de science ont dit que cela voulait dire qu'il s'est levé seulement. Allâh a'lam.
 
Et ce qui m'apparaît comme étant juste ici, est qu'il s'est levé simplement, il s'est levé de son sommeil et a dit cette parole (l'invocation)  puis a invoqué et il a été exaucé, et ce hadith et dans l'authentique d'Al-Boukhari, et il est venu dans l'authentique d'Ibn Maja, que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :
 
"Il n'y a pas de serviteur, ayant dormi en état de pureté (avec ablutions) puis s'est levé de son sommeil, puis a demandé à Allâh une chose de la vie d'ici-bas, ou de l'au-delà, sans qu'Il (Allâh) ne lui donne".
Et Cheikh Al-Albany رحمه الله l'a authentifié.
 
"Il n'y a pas de serviteur" et cela et général "ayant dormi en état de pureté" c'est-à-dire en ayant dormi avec les ablutions "puis s'est levé" c'est-à-dire s'est réveillé dans la nuit "puis a demandé à Allâh une chose de la vie d'ici-bas, ou de l'au-delà, sans qu'Il (Allâh) ne lui donne" et ceci est une promesse véridique sur la langue du Prophète صلى الله عليه وسلم, nous ne doutons pas, et c'est pour cela que mon conseil pour moi-même ainsi qu'à mes frères est que nous préservions cela, nous préservons les ablutions avant le sommeil, puis que nous dormions et nous nous réveillions pour n'importe quelle cause, puis disions cette invocation et la faisions suivre par un souhait, puis que nous faisions plus que cela par excellence, en faisant nos ablutions puis priant, notre prière est acceptée.
 
Ceci est donc un bien immense, où en sommes-nous face à celui-ci ?
 
Un bien pour nous dans cette vie d'ici-bas ainsi que dans l'au-delà.
 
Premièrement c'est une évocation d'Allâh, une adoration vouée à Allâh, puis enfin tu as la promesse qu'Allâh t'exaucera.
 
Si tu as en toi un souci, fais cela, tu seras soulagé si Allâh le veux.
 
Si tu es pauvre et que tu veux que ta subsistance te soit élargie, fais cela !
 
Et demande à Allâh !
 
Et il te sera élargi si Allâh le veut.
 
Si tu n'as pas d'enfant, fais cela !
 
Et demande à Allâh, et j'espère d'Allâh qu'Il te donnera cet enfant, et nous savons Ô mes frères, que l'acceptation des invocations est faite de sorte que tu te vois donner ce que tu veux, et elle est un bien (l'invocation) un bien tout entier pour nous.
 
Alors pourquoi ne nous n'y donnons pas d'importance ?
 
Pourquoi ne nous empressons nous pas vers ce dont nous a informé le Prophète صلى الله عليه وسلم ?
 
Je vous rappelle enfin mes frères, de s'en remettre à Allâh.
 
Soumettez vos cœurs à Allâh, remettez-vous en à Allâh, et sachez que l'affaire toute entière appartient à Allâh, et rien ne réduit Allâh à l'impuissance, ni dans les cieux ni dans la terre, et Allâh est généreux, et entend les voix de ceux qui invoquent, aucune voix ne se confond avec une autre pour Lui, et il octroie à chacun sa demande sans qu'elle ne soit donnée (la demande) à autre que celui qui l'a demandé par erreur, Gloire à Allâh ! 
 
Nous nous en remettons à Allâh et le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :
 
"Si vous placez réellement votre confiance en Allâh, Il vous aurait donné votre subsistance comme Il l'a donné à l'oiseau, il part le matin le ventre vide et revient le soir le ventre plein."
 
C'est oiseau, faibles, se lèvent le matin le ventre vide, je la vois le matin, et elle prend sa subsistance au-dessus de l'eau à partir de ces insectes, jusqu'au soir, ils retournent alors, rassasiés.
 
Qui lui a octroyé sa subsistance ? Allâh.
 
Qui l'a conduit ? Allâh.
 
Qui l'a inspiré ? Allâh.
 
Gloire donc à Allâh ! 
 
Si nous avions réellement placé notre confiance en Allâh, Il nous aurait donné notre subsistance comme Il lui donne (à l'oiseau).
 
Il nous convient donc d'être sincère dans les invocations, en étant monothéistes, et que nous déployons les causes.
 
Voilà ce que j'ai voulu rappeler lors de ces paroles, et de cette rencontre avec vous.
 
Nous demandons donc à Allâh qu'Il élargisse vos poitrines à tous, et qu'Il me place ainsi que vous parmi Ses serviteurs pieux.
 
Je demande donc à Allâh qu'Il nous rende heureux par cette religion, et qu'Il fasse que le meilleur de nos jours soit celui de sa rencontre, et Allâh est plus savant, et que la paix et le salut soient sur notre prophète Mohamed.
 
Que la paix d'Allâh, sa miséricorde et sa bénédiction soit sur vous.
 
Retranscrit par une sœur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net
 Traduit et publié par Jannah Télévision - jannahtv.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:16
L'exagération envers une personne parmi les gens

L'exagération envers une personne parmi les gens avec suivi fanatique de ses paroles, «Untel a dit, untel a dit» et cela même si ces paroles font parties des innovations et des égarements, dis plutôt «Allâh a dit», «Le messager d'Allâh que la paix et la bénédiction d'Allâh sur lui a dit».

 

Ne t'accroche pas à la parole d'untel s'il contredit quoique ce soit de la législation du qu'ran ou de la sunna, ou s'il contredit le minhaj et la croyance (authentique), ou s'il contredit les pieux prédécesseurs (salafs), ne te fanatise pas pour lui, et éloigne-toi du fait de ressembler aux ennemis d'Allâh.

 

Traduit par Muhammad Abu Maher حفظه الله - @OomeditationoO

 Publié par 3ilmchar3i.net

قال الشيخ ربيع بن هادي المدخلي حفظه الله تعالى

 والغلو في شخص من الأشخاص بالتعصب لأقواله قال فلان قال فلان ولو كانت أقواله من البدع والضلالات، قل قال الله، قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

لاتتمسك بقول فلان، إذا خالف شيئا من نصوص الكتاب والسنة أو خالف المنهج أو خالف العقيدة أو خالف السلف فلا تتعصب له وابتعد عن مشابهة أعداء الله

الذريعة إلى بيان مقاصد كتاب الشريعة

 

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:15
Ces causes d'insouciance et ces perversions pour les cœurs se propagent en terre d'islâm

Nous sommes, comme vous le savez, en terres d'islam, et pourtant, se sont propagées ces causes d'insouciances et ces perversions pour les cœurs, que diffuse l'Occident, (partout) dans les pays musulmans.

 

Et nous ne parvenons plus à contrôler nos enfants, alors que nous sommes au sein de terres musulmanes, là où est élevée la parole de vérité cinq fois par jour depuis les mosquées, de jour comme de nuit, où sont pratiquées les prescriptions (religieuses) et où elles sont également prêchées, à tel point que dans le passé, (celui qui ne s'en tenait pas) était corrigé par les autorités compétentes, et également réprimandé.

 

Mais malgré tout ceci, on retrouve les prédicateurs dans les sentier d'Allâh ainsi que les responsables des foyers batailler contre leurs garçons et leurs filles afin qu'ils prient, dans le but qu'ils délaissent les passions et afin qu'ils pratiquent leur religion correctement.

 

Et en découle conséquemment l'impuissance, et la prise de dessus par ces mêmes jeunes enfants lesquels sont influencés par ce qui est diffusé dans les médias comme vidéos, audios, publications et autres parmi tout ce qui n'est désormais plus inconnu.

 

At-ta3liqat al-lattifatou p 39/40

Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 قال شيخنا العلامة زيد بن محمد المدخلي - رحمه الله تعالى

 ونحن - كما تعرفون - في بلاد الإسلام ، وقد انتشرت في بلاد الإسلام هذه المغريات والمفسدات للقلوب مما يبثه الغرب
 ، ولم نستطع أن نتحكم في أبنائنا ونحن في ديار الإسلام ، التي ترفع فيها كلمة الحق من المساجد خمس مرات في اليوم والليلة ، وتقام الشعائر ويدعى إليها ؛ بل ويضرب عليها من قبل الحسبة ، ويؤدب المتخلف
، ومع هذا فإن الدعاة إلى الله وأولياء الأمور في الأسر تجد لهم معارك مع أبنائهم ومع بناتهم من أجل أن يقيموا الصلوات ومن أجل أن يتركوا الشهوات ويقيموا دينهم على الوجه الصحيح
، فيحصل العجز ، ويحصل التغلب من أولئك الأبناء الشباب الذين أثرت عليهم المنشورات في وسائل الإعلام من مرئيات ومن مسموعات ، ومن منشورات إلى غير ذلك مما لا يخفى

 التعليقات اللطيفة ص ٣٩\٤٠

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:14
Définition des termes : «Colportage», «Médisance», «Parole mensongère», «Crains Allâh»

Question : 

 

Qu’est-ce que : Le colportage (an-namima), la médisance (al-ghiba), et qu’est-ce que la parole mensongère (qawl az-zour) et quel est le sens de l’expression : «Crains Allâh» (itaqillâh) ?

 

Réponse : 

 

Premièrement : 

 

Le colportage, c’est le fait de colporter des paroles des uns sur les autres dans le but de créer des problèmes entre les gens.

 

Deuxièmement : 

 

La médisance consiste à mentionner sur ton frère ce qu’il déteste qu’on dise de lui, s’il est tel que tu le décris, alors tu as médis de lui et s’il est innocent de cela, tu l’as calomnié.

 

Troisièmement : 

 

La parole mensongère, c’est la parole qui est à l’opposé de la vérité, qui diverge de la vérité et de ce qui est exacte.

 

Quatrièmement : 

 

Le sens de l’expression «Crains Allâh» c’est de placer une protection entre toi et le châtiment d’Allâh en accomplissant ce qu’Allâh a ordonné et en s’éloignant de ce qu’il a interdit.

 

Et c’est Allâh qui accorde la réussite.

 

Que les prières et les bénédictions d’Allâh soient sur notre prophète Muhammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

Fatawa l Lajna Da-ïma / vol.37 – p.24

✅ Traduit et publié par SalafIslam.fr

معنى الغيبة النميمة قول الزور اتق الله

السؤال السادس عشر والسابع عشر والثامن عشر والتاسع عشر من الفتوى رقم ( 9174 ) س 16، 17، 18، 19: ما هي النميمة، وما الغيبة، وما قول الزور، وما معنى كلمة: (اتق الله)؟

ج 16، 17، 18، 19: أولاً : النميمة هي: السعي بين الناس على وجه الإفساد .ثانيًا : الغيبة هي: ذكرك أخاك بما يكره ، فإن كان ذلك فيه فقد اغتبته وإلا فقد بهته.ثالثًا : قول الزور هو: القول المائل عن الحق المنحرف عن الصواب.رابعًا : معنى: (اتق الله) : اجعل بينك وبـين عذاب الله وقاية بفعل ما أمر الله به واجتناب ما نهى الله عنه.وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:13
Est-ce que le paradis existe en ce moment et s’agit-il du paradis dans lequel Adam عليه السلام et son épouse vivaient ? (audio-vidéo)

Question :

 

Noble shaykh, qu’Allâh vous préserve.

 

Est-ce que le paradis existe en ce moment et s’agit-il du paradis dans lequel Adam عليه السلام et son épouse vivaient ?

 

Qu’Allâh vous récompense en bien.

 

Réponse :

 

La réponse est que le paradis et de même l’enfer existent en ce moment.

 

Allâh SobhânaHou wa Ta’âlã a créé le paradis et Il a créé l’enfer.

 

Et Il a préparé le paradis à ceux qui Lui obéissent et l’enfer à ceux qui Lui désobéissent.

 

Et tous deux -le paradis et l’enfer- existent et ils sont créés.

 

Et il est dans la croyance d’ahlou s-sunna wa l-jamâ’a que le paradis et l’enfer existent maintenant et qu’ils sont créés.

 

Et il y a sur cette affaire beaucoup de preuves qui le prouvent dans le Livre d’Allâh et la sunna de Son Messager صلى الله عليه وسلم.

 

Dans le Qur’ân, des versets mentionnent que le paradis est (traduction rapprochée) : 

 

{préparé pour les pieux} (sourate Âl Imran verset 133)

 

Il est donc préparé, existant et créé.

 

De même pour l’enfer qui est préparé, existant et créé.

 

En conclusion, le paradis est préparé, il existe et il est créé.

 

De même pour l’enfer.

 

Quant à la question de celui qui interrogea : Est-ce le paradis dont fut sorti Adam ?

 

Ce qui est authentique des paroles des gens de science est que le paradis dans lequel seront introduits les croyants le jour de la résurrection est le paradis dont fut sorti Adam عليه السلام.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

هل الجنة و النار موجودتان الآن ؟

هل الجنة موجودة الآن و هل هي الجنة التي سكن فيها آدم عليه السلام و زوجه حواء ؟

يجيب الشيخ عبد الرزاق البدر -حفظه الله

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:12
Les bienfaits de la solitude

La solitude te délivre du mal des gens car ils te nuisent une fois par la médisance, une fois par la calomnie, une fois par la suspicion, une fois par l'accusation, une fois par les faux espoirs.

 

Du reste, celui qui fréquente les gens ne manque pas d'avoir un envieux, ou un ennemi, ou autre chose parmi les maux que l'homme retrouve chez ses connaissances.

 

Or la retraite et la vie dans l'isolement et la solitude constituent le moyen pour s'en délivrer.

 

Mukhtasar Minhâj al-Qâsidîn - p114

Traduit et publié par la page Al Firqatou An-Nâjiyatou

من فوائد العزلة

 الخلاص من شر الناس، فإنهم يؤذونك مرة بالغيبة، ومرة بالنميمة، ومرة بسوء الظن، ومرة بالتهمة، ومرة بالأطماع الكاذبة، ومن خالط الناس لم ينفك من حاسد وعدو، وغير ذلك من أنواع الشر التي يلقاها الإنسان من معارفه، وفى العزلة خلاص من ذلك

 مختصر منهاج القاصدين - ص ١١٤

Imam Ibn Qudama Al-Maqdissi - الإمام أبو محمد بن قدامة المقدسي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:11
Ne pas confondre vitesse et précipitation dans la hijra (audio)

Question :

 

Quel est votre conseil pour les salafis de France ?

 

Réponse :

 

Il y a des conseils généraux pour tous les gens de la Sounnah, qui sont : La crainte d’Allâh, l’attachement à la vérité, la patience, tout ce qui entre dans l’application des ordres d’Allâh, de l’éloignement de ses interdits, la sincérité, la véracité, de faire des sacrifices, d’espérer la récompense d’Allâh, de faire des sacrifices pour l’appel à la Sounnah.

 

Ce sont des choses qui sont demandées dans tous lieux, plus particulièrement en ce qui concerne la France, beaucoup de frères lisent les versets et ahadith concernant la Hijra d’une terre mécréante vers une terre d’Islam, comme Allâh dit dans les versets suivants (sens rapproché) :

 

«Et quiconque fait la Hijrah dans le sentier d'Allâh trouvera sur Terre maints refuges et abondance.» (sourate An-Nisa verset 100)

 

«Ceux dont les Anges enlèveront leurs âmes alors qu’ils se font du tort à eux-mêmes. Il leur sera dit : ‹Pourquoi êtes-vous restés là ?› - ‹Nous étions incapable de voyager sur terre›, dirent-ils. Alors les Anges diront: ‹La terre d'Allâh n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre de faire la Hijrah?›» (sourate An-Nisa verset 97)

 

Et le hadith suivant :

 

«Allâh n’accepte pas les œuvres d’une personne tant qu’il ne quitte pas la terre de mécréance et que l’un ne voit pas le feu de l’autre.» 

 

Ainsi que d’autres ahadith...

 

Tous ces textes sont clairs, et il est obligatoire de les appliquer.

 

Cela étant, bien qu’étant obligatoire, le sens de la Hijra n’est pas de se déplacer d’un pays à un autre sans y faire les causes légiférées par Allâh, qui s’inscrivent dans l’intérêt de la personne, aussi bien dans sa religion que dans sa vie d’ici-bas.

 

Comme cela a déjà été vu chez certains frères, qu’Allâh les guide, qui se lancent dans des pays, sans qu’ils y aient un travail, il se peut qu’ils tombent dans des épreuves, dans des maux, et dans d’autres choses encore.

 

Cela n’est pas en réalité la réalisation du sens de la Hijra légiférée, car ils n’ont pas la capacité dans cela.

 

La Hijra est obligatoire à l’individu que s’il n’arrive pas à appliquer sa religion dans ce pays.

 

Je parle ici particulièrement des musulmans qui sont partis dans ces pays et non des personnes qui étaient mécréantes puis qu’Allâh a guidé à l’Islam, ceux-là ont un autre détail.

 

Mais moi je parle plutôt de nos frères qui sont de majorité arabe, musulmans, dont les parents ont émigré là-bas pour des raisons mondaines.

 

Dans ce cas, lorsqu’ils reviennent dans les pays musulmans, il faut qu’ils entreprennent les causes.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a vécu des années à la Mecque et a émigré qu’après avoir fait des étapes, établi des causes, comme l’allégeance  de Al ‘Aqaba, la première puis la seconde.

 

Il a trouvé des partisans, des personnes qui l’ont aidé, il a ainsi eu la capacité.

 

Au moment d’émigré Abou Bakr lui a passé un dromadaire, ensuite le prophète صلى الله عليه وسلم lui a donné en monnaie sa valeur, et tout cela rentre dans le fait de prendre des causes.

 

Et il a pris les services d’un guide, pour qu’ils empruntent les chemins sûrs, c’était ‘Abd Allâh Ibnou ‘Orayqit.

 

Donc prendre des causes dans la Hijra est une chose demandée, mais que le musulman se lance précipitamment en raison de son désir d’émigration immédiate, sans même analyser l’ensemble des points légiférés dans ce sujet ; Quitte une fitna pour retomber dans une autre fitna...

 

En réalité les frères doivent revoir et méditer leurs situations.

 

Ils peuvent tomber dans des épreuves, être dans le besoin des gens, et ces derniers ont parfois des objectifs peu scrupuleux, ils les soudoient avec leur argent, ils ont ainsi des effets sur leur religion comme c’est souvent le cas.

 

Donc mon conseil pour les frères est qu’ils entreprennent des causes sans se précipiter, qu’ils soient dotés de savoir et de clairvoyance.

 

Et je demande à Allâh qu’Il nous préserve ainsi que eux par sa préservation et qu’Il nous attribut le bien ainsi qu’à eux.

 

Cheikh Soubay'i, qu'Allâh le préserve, le 09 octobre 2015

Révisé par l'équipe Al Bounyane

Publié par hijra.albounyane.com

Cheikh Ahmed As-Subay'i - الشيخ أحمد السبيعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 14:10
Nous ne défendons pas l'injustice mais la sounnah !

Ceci est notre 'aqidah par rapport aux gouverneurs des musulmans.

 

Nous ne justifions pas leurs erreurs volontaires, ni leur injustice, ni la corruption qu'ils sèment et nous ne les défendons pas dans cela.

 

Nous ne nous conformons qu'à l'ordre d'Allâh et à l'ordre de Son messager صلى الله عليه وسلم à leur égard, et nous craignons Allâh en ce qui concerne la vie des musulmans.

 

Nous avons peur pour elle et sommes attentifs à sa préservation.

 

Et si nous avions comme projet de suivre nos passions, nous aurions emprunté votre voie et nous serions avec vous, car votre voie est celle des passions et des désirs éphémères.

 

Mais non, nous avons préféré l'au-delà à ce bas-monde, nous avons suivi l'ordre d'Allâh et de Son Messager et avons abandonné nos passions derrière nous.

 

La corruption de votre voie est apparue clairement à toute personne possédant deux yeux, lorsque se sont réalisées, dans les pays musulmans, les conséquences de votre dépassement des consignes des savants et de votre soumission aux gens des passions.

 

Ceux qui ont propulsé les musulmans dans les troubles pour leurs propres intérêts ainsi que les intérêts de leur secte.

 

L'imam al Barbahari رحمه الله (mort en 329 de l'hégire) a dit :

 

"Et il n'est pas permis de combattre les gouverneurs ni de se révolter contre eux même si ils sont injustes, ceci en raison de la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم à Abi Dhar :

"Patientez même si c'est un esclave éthiopien (qui vous gouverne)." 

et sa parole adressée aux Ansar :

"Patientez jusqu'à ce que vous me rencontriez au bassin"."

 

Il ne fait pas partie de la sounnah de combattre le gouverneur en raison de ce que cela entraîne comme perte religieuse et mondaine.

 

Et Ibn AbdilBarr رحمه الله (mort en 463 de l'hégire) l'imâm des gens du maghreb arabe de son époque رحمه الله a dit :

 

"Le groupe des gens de la sounnah et leurs imams ont dit qu'il était préférable que le gouverneur soit méritant, savant, juste, bienfaisant, fort dans sa tâche comme cela est requis pour la gouvernance.

Mais s'il ne l'est pas, alors la patience et l'obéissance sont prioritaires sur le fait de sortir contre lui, ceci car le disputer et se révolter contre lui consiste à échanger la sécurité contre la peur, les effusions de sang, la guerre civile et le refuge dans des trous.

Tout ceci sera subi par les musulmans et cette corruption sur terre est plus grande que de patienter sur l'injustice du gouverneur."


On rapporte de Abdi Rahman ibn Mahdi de Soufyan At-Thawry, de Mohammad ibn Mandakar qu'il dit : Ibn Omar رضي الله عنهما dit lors de l'allégeance à Yazid :

 

"S'il est un bien nous en serons satisfaits et s'il est une épreuve nous patienterons".

 

Traduit et publié par la page Al Firqatou An-Nâjiyatou

هذه عقيدتنا في الحكام المسلمين يا جاهل، لا نبرر لهم أخطاءهم المتعمدة ولا ظلمهم وفسادهم، ولا ندافع عنهم في ذلك، ولكننا نمتثل أمر الله وأمر رسوله صلى الله عليه وسلم فيهم، ونتقي الله في دماء المسلمين ونخاف عليها ونحرص على حفظها، ولو أردنا اتباع الهوى لسلكنا طريقكم وكنا معكم؛ لأن طريقكم طريق الهوى وطلب الدنيا ، ولكننا آثرنا الآخرة على الفانية، فاتبعنا أمر الله وأمر رسوله، وتركنا أهواءنا خلف ظهورنا
وقد ظهر واستبان فساد طريقتكم واتضح لكل ذي عينين بعدما جرى في بلاد المسلمين نتيجة الخروج على كلام العلماء، والسماع لأهل الأهواء، الذين رموا بالمسلمين في الفتنة لنيل مصالحهم ومصالح أحزابهم

قال البربهاري رحمه الله

ولا يحل قتال السلطان والخروج عليه وإن جاروا، وذلك لقول رسول الله صلى الله عليه وسلم لأبي ذر

«اصبر، وإن كان عبدا حبشيا»

وقوله للأنصار

«اصبروا حتى تلقوني على الحوض»

وليس من السنة قتال السلطان؛ فإن فيه فساد الدين والدنيا

وقال ابن عبد البر إمام أهل المغرب العربي في وقته رحمه الله

وأما جماعة أهل السنة وأئمتهم فقالوا هذا هو الاختيار أن يكون الإمام فاضلا عالما عدلا محسنا قويا على القيام كما يلزمه في الإمامة، فإن لم يكن فالصبر على طاعة الإمام الجائر أولى من الخروج عليه؛ لأن في منازعته والخروج عليه استبدال الأمن بالخوف وإراقة الدماء وانطلاق أيدي الدهماء وتبييت الغارات على المسلمين والفساد في الأرض وهذا أعظم من الصبر على جور الجائر

روى عبد الرحمن بن هدي عن سفيان الثوري عن محمد بن المنكدر قال قال ابن عمر حين بويع ليزيد بن معاوية 

إن كان خير رضينا وإن كان بلاء صبرنا

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee