compteur de visite

Catégories

13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 19:32
Certains jouent avec la religion sous prétexte que celle-ci facilite les choses

A l'opposé de ces gens méprisables qui prétendent que notre religion droite serait une religion stricte et sévère, on trouve des gens qui jouent avec la religion en prétendant mensongèrement que la tendance à faciliter les choses qui caractérise notre religion, signifie que tous les péchés peuvent être commis et toutes les obligations religieuses négligées. 

 

Ainsi, si l'on dit à l'un de ces individus : "Ceci est illicite (harâm)" comme le fait pour la femme de voyager sans mahram (1), comme la mixité (ikhtilât) hommes femmes, de rester en tête à tête (khalwah) avec un homme qui n'est pas son mahram, ou encore la médisance ou de colporter les propos des gens pour leur nuire et les brouiller (namîmah) ou encore pour une femme de sortir sans voile, si l'on affirme donc à ces gens que tout ceci est interdit, ils répliquent aussitôt : " La religion tend à faciliter les choses."

 

Si cette formule est juste, elle est prononcée ici avec de mauvaises intentions.

 

Au nom de cette formule, ils se permettent tout ce qu'ils sont en mesure de faire, considérant comme illicite uniquement ce qu'ils ne sont pas capables d'accomplir. 

 

Or, cette manière de voir les choses conduit à invalider la législation islamique et revient à jouer avec la religion d'Allah !

 

Pourtant, Allah a ordonné de se conformer à la religion toute entière dans chacun de ses aspects.

 

Il dit (traduction rapprochée) :

 

"Ô vous qui croyez ! Adhérez pleinement à la religion de paix et ne suivez point les pas de Satan car il est votre ennemi déclaré." (sourate al baqarah v208)

 

En réalité, lorsque l'on dit que la religion tend à faciliter les choses, cela signifie qu'Allah n'a rien imposé aux hommes qu'ils ne puissent accomplir ou qui ne soit aisé à réaliser.

 

Il nous a, en particulier, rendu les choses faciles dans la difficulté comme nous l'avons vu pour le voyage. 

 

Il faut donc bien comprendre ceci afin de ne pas jouer avec la religion d'Allah au nom de la facilité qui caractérise la religion. 

 

Et Allah jugera les intentions les plus secrètes et Il guide vers tout le bien.

 

(1) le mahram d'une femme est l'homme -comme son frère, son fils ou son oncle- qui lui est interdit au mariage (NDT)

 

Les ruses de shaytan p.141-142


Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع