compteur de visite

Catégories

22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 22:11
Concernant le comportement du musulman à l’égard du non musulman

Concernant le comportement du musulman à l’égard du non musulman, se traduit par le fait que le non musulman qui ne partage pas la même foi que le musulman, ne signifie que le musulman doit être rudimentaire dans son comportement vis-à-vis de lui, bien au contraire, il doit adopter un bon comportement envers lui, tant par la parole que par les actes.

 

Quant à la parole, Allâh - ’Azza wa Djal - dit (traduction rapprochée) :

 

« d’avoir de bonnes paroles avec les gens » [Coran, 2/83]

 

et Il dit (traduction rapprochée) :

 

« Allâh ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allâh aime les équitables. » [Coran, 60/8]

 

Allâh - ’Azza wa Djal - n’a pas opté de ce bon comportement, le fait d’être bienveillant, bienfaisant et équitable envers ceux qui ne nous ont pas combattus pour la religion.

 

Le fait d’être juste est la base des divers rapports avec les non musulmans, ainsi que la bienfaisance et la bonne parole à leur égard tant que ceux-là n’ont pas manifesté de haine contre l’Islâm et les musulmans.

 

De la même manière pour ce qui est de la morale du musulman et de l’Islâm en situation de guerre.

 

L’Islâm est la première Législation qui a notifié en situation de guerre d’épargner la ville et les civils de la guerre, et de conduire la guerre exclusivement contre les combattants.

 

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a ainsi ordonné de ne pas tuer en situation de guerre, les personnes âgées, les femmes, les enfants, jusqu’à même les arbres qui ne doivent pas être coupés, ainsi que les maisons et demeures détruites.

 

Cela n’est pas légiféré.

 

Les civils qui n’ont pas combattu ne doivent pas être visés.

 

La guerre doit être dirigée que contre les combattants.

 

Ceci est un degré très élevé de choix jusqu’à même, en situation de guerre.

 

En Islâm, la guerre dans ses différentes formes, ne signifie pas la destruction totale ou l’extermination des gens en vue d’atteindre la victoire.

 

Mais l’Islâm tient compte du choix de ceux qui sont combattus et ceux qui sont tués en situation de guerre.

 

La bonne morale en islâm peut brièvement se définir comme étant le fait d’amener les instincts dans leurs particularités, à se conformer à l’ordre du Créateur.

 

Pour celui qui est doté d’un caractère loué, est celui qui tient de bonnes paroles et accomplit de bonnes actions.

 

Les instincts, l’habitude et l’éducation appuient énormément le bon comportement.

 

Silsilat il-Mouhâdharât al-’Ilmiyyah du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, 7/21-23

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة