compteur de visite

Catégories

19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 10:53
Les femmes qui parlent dans le jarh et ta'dil (critique et éloge)

Question :

 

Les femmes parlent dans le jarh et ta'dil (critique et éloge), est-ce qu'il y a dans cela un mal ?

 

Réponse :

 

Ce n'est pas l'affaire des femmes de parler dans cela ; Et je ne connais pas une, parmi les salafs, qui est entrée dans ce sujet.

 

Et la femme à la base est touchée par une diminution en raison de ses menstrues, son sentiment, sa grossesse et son accouchement, ce qui la rend incapable de parler dans ce sujet.

 

À la base, il ne faut pas que les femmes s'occupent de cela, ça sera juste une science pour elles ; Qu'elles suivent.

 

Et la femme apprend ce qu'a ordonné sa religion, ce qu'elle a besoin pour l'adoration de son Seigneur et s'occupe de ses responsabilités vis à vis de son époux, ses enfants et sa maison.

 

Et c'est Allah qui accorde le succès.

 

Source : Compte Facebook officiel du Cheikh Mohamed ibn Omar Bazmoul

Traduction Oum Souhayb

 

قالت : النساء يتكلمن في الجرح والتعديل ، هل في هذا بأس؟

قلت: ليس من شأن النساء أن يتكلمن في ذلك؛ و لا أعلم أن واحدة من السلف كانت تخوض في هذا الباب

والمرأة أصلاً يعتريها من النقص بسبب حيضها وعاطفتها وحملها وولادتها ما يجعلها قاصرة عن الكلام في هذا الباب

و لا ينبغي للنساء أن يشتغلن به اصلاً، بله أن يكون علماً لهن يقصدونه

والمرأة تتعلم من أمر دينها ما تحتاجه لعبادة ربها وقيامها بمسؤولياتها تجاه زوجها وولدها وبيتها

والله الموفق

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية