compteur de visite

Catégories

19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 17:04
Le sang qui coule après la fausse couche

Question :

 

Lorsqu'une femme fait une fausse couche, doit-elle accomplir ses prières et jeûner à partir du moment de l'écoulement du sang survenu avant cet avortement (involontaire) ou bien l'avis religieux relatif à son sujet est-il celui de la femme qui a ses menstrues ?

 

Quel en est l'avis religieux en cas d'élévation de ce qui est appelé "`Owâr" (le fœtus mort in utéro)?

 

En cas d'avortement de ce foetus, cette femme est-elle considérée, dans cette situation en lochies ou pas ?

 

Réponse :

 

Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons. Après ce préambule :


-Si une femme est sujette à une fausse couche, alors que le fœtus n’était qu’une adhérence ou un embryon qui n'a pas encore l'aspect d'un humain, elle n’est pas considérée en lochies.

 

Le sang qui coule d’elle soit avant, soit après la fausse couche, n’est que du sang vicieux.

 

Il lui convient de jeûner et prier même en présence de cet écoulement.

 

Cependant, elle doit faire les ablutions au moment de chaque prière tout en se protégeant d'un morceau de coton ou d'une serviette.

 

-Mais, si l'embryon avorté a pris la forme humaine, le jugement qui s'applique alors est celui de la femme en lochies.

 

Il lui est interdit de prier, de jeûner et d'avoir des rapports avec son mari jusqu'à ce qu'elle soit pure ou que le terme des quarante jours s'écoule.

 

Dès lors qu'elle devient pure, même si cela survient avant l'écoulement des quarante jours, elle se purifie et prie, jeûne et peut entretenir des rapports charnels avec son mari.
 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La première question de la Fatwa numéro 2012

(Numéro de la partie: 5, Numéro de la page: 419)

traduit par alifta.net

 

حكم من سقط حملها

س1: إذا أسقطت المرأة فهل عليها أن تصلي وتصوم من وقت خروج الدم قبل الإسقاط، أم أن حكمها حكم الحائض؟ ولو فرض أن ارتفع ما يسمى بالعوار فما الحكم؟ وفي حالة الإسقاط هل يكون هناك نفاس أم لا؟
جـ1: الحمد لله وحده، والصلاة والسلام على رسوله وآله وصحبه.. وبعد
إذا أسقطت المرأة علقة أو مضغة لم يظهر فيها خلق الإنسان فلا نفاس عليها، وما خرج منها من الدم قبيل الإسقاط وبعده يعتبر دم فساد، تصوم وتصلي مع وجوده، وتتوضأ لكل صلاة، وتتحفظ منه بقطن ونحوه، أما إن سقط منها ما تبين فيه خلق إنسان فحكمها حكم النفساء، تدع الصلاة والصيام، ويجتنبها زوجها حتى تطهر أو تكمل أربعين يومًا، فإذا طهرت قبل الأربعين اغتسلت وصلت وحَلَّ لها الصوم وحَلَّت لزوجها، ولو كان ذلك قبل إكمال الأربعين
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 5، الصفحة رقم: 460)
السؤال الأول من الفتوى رقم - 2012

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

(الجزء رقم : 5، الصفحة رقم: 460)
السؤال الأول من الفتوى رقم ( 2012 )

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام