compteur de visite

Catégories

4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 18:31
La vidéo et le fait de filmer les conférences religieuses (vidéo)

Celui qui questionne dit :

 

Certaines personnes voient la permission d'enregistrer les conférences religieuses de certains savants sur des supports vidéos pensant que cela aura un impact plus grand et plus important qu'un enregistrement audio classique.

 

Donc, est-ce que ceci rentre dans le cadre des prises d'images interdites ou cela bénéficie-t-il d'une autorisation quelconque ?

 

Cheikh :

 

Relis-moi la question ! 

 

Le questionneur :

 

Certaines personnes voient la permission d'enregistrer les conférences religieuses de certains savants sur des supports vidéos pensant ainsi qu'elles auront un impact plus grand et plus important qu'un enregistrement audio classique.


Donc, est-ce que ceci rentre dans le cadre des prises d'images interdites ou cela bénéficie-t-il d'un autre jugement ?

 

Réponse :

 

Cela ne bénéficie pas un autre jugement ! 


Et ne fait que rentrer dans ce qui est interdit ! 


Car les prises d'images ne sont pas permises ! 


Sauf en cas de nécessité ou lors d'un besoin urgent...


Mais que moi j'apparaisse à l'écran de télévision pour que les gens disent : "Al-Albani parle et s'exprime !"...


Ceci, en réalité, et comme nous l'avons dit lors de récentes assises, n'est rien d'autre que le hadith :


"Suffit comme mal à l'individu qu'il soit montré par les gens !"


Et c'est ce qui se passe pour celui qui apparaît à la télévision ! 


Et c'est aussi, comme je l'ai dit à maintes reprises, ce qu'a dit (le prophète) صلى الله عليه وسلم : 


" Le savant ne mettant pas en pratique sa science est tel une bougie éclairant les autres mais se consumant elle-même ! "


C'est vrai qu'il apparaît à l'écran ; Et que les gens, du nord au sud et d'est en ouest, profitent de lui...


Mais cette mise en avant est exactement comme disent les soufis ; Et ne croyez-pas que les soufis soient des animaux ;  Que tout ce qu'ils disent est faux ! 


Non, comme nous, ils disent : "Point de divinité en dehors d'Allah"


Dirons-nous : Étant donné que les soufis le disent, nous ne le disons pas ?!


Non, nous disons avec eux : "Point de divinité en dehors d'Allah", sauf que nous le comprenons d'une manière différente de la leur...


Tout comme ils disent, dans leurs proverbes soufis, et il y a d'ailleurs sur cela un récit de l'Imam Shafi'i où il dit :


"J'ai tiré des soufis divers profits ; Parmi ceux-là :

 

"Le temps est tel une épée, si tu ne l'écourtes pas, c'est lui qui t'écourte !"


Et ceci est un proverbe, un proverbe magnifique ! 


Et parmi ceux-là : "Aimer être célèbre brise les vertèbres ! "
 

Et son contenu s'inspire de ce genre de hadith... 
 

"Aimer être célèbre brise les vertèbres ! "
 

C'est pour cela, qu'en réalité, le savant est en danger : Nous craignons pour lui que le préjudice soit plus important...


Que quoi ?


Que le gain !


Et c'est justement ce même préjudice qui l'incite à se faire voir !


Et lui, quel intérêt a-t-il d'un point de vue personnel d'être enregistré sur une cassette, par exemple, et que sa photo apparaisse ?!


Moi je dis : On craint ! Sans dire pour autant que tous ceux qui apparaissent à la télé sois fier et imbus de leur personne ou bien comme ceci ou cela...


Mais la réalité est que ceci est un terrain extrêmement glissant !


Et je ne parle pas seulement d'une telle personne mais également cette assise dans laquelle je suis là avec vous... elle est aussi un terrain glissant !


On craint que le diable rentre dans le coeur de cet être humain qui s'exprime et préside cette assise et qu'il lui dise : "Tu es vraiment ma shaa Allah ! Tu es comme ceci et comme ça..."
 

Et il deviendrait ainsi tel un diable, ou un semblable du diable, du fait que sa science ne lui profiterait en rien !
 

C'est pour cela que je clôturerai cette assise  par la parole صلى الله عليه وسلم :
 

"Allahouma, je cherche protection auprès de toi contre une science qui ne profite pas, contre un coeur ne s'émouvant pas, contre une âme ne se satisfaisant pas et contre une invocation non exaucée ! 
Allahouma, je cherche refuge auprès de toi contre ces quatres choses !"

 

Et que la paix soit sur vous !

Également, lors d'une autre assise, il fut demandé au Cheikh la chose suivante :

 

(...)

 

Voilà ce qu'il en est pour celui qui filme, cela lui est interdit. Mais que dis-tu de celui qui est filmé ?

 

Cette assise, par exemple, nous voudrions la faire voir à nos frères d'Europe... Nous autorises-tu à la filmer ?

 

Réponse :

 

Je cherche refuge auprès d'Allah ! 

Je cherche refuge auprès d'Allah que nous soyons du nombre des ignorants...

 

Al-houda wa an-nour 314 et 493

traduit par Abdellatif de Médine

Retranscription par une soeur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet