compteur de visite

Catégories

26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 04:50
Daesh : Jihad sur le chemin de Satan (dossier)

Sheikh Salih Al-Fawzan :

 

Toutes les louanges reviennent à Allah, et que la paix et les bénédictions soient sur notre prophète Mohammad, sa famille et ses compagnons.

 

La nécessité de la sécurité publique

 

Il ne fait aucun doute que la propagation de la sécurité (dans la société) est un objectif vital, nécessaire, et que l’humanité est plus en besoin de cela que de nourriture et de boisson.

 

Pour cette raison, le prophète Abraham (que la paix soit sur lui) a donné priorité à la demande de sécurité avant celle des provisions dans son invocation (traduction rapprochée) :

 

«Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution à ses habitants des fruits.» (2:6)

 

C’est parce que les gens ne sont pas à même d'apprécier la nourriture et la boisson dans un contexte de peur.

 

Les routes par lesquelles la subsistance est acheminée d’un endroit à un autre sont coupées en raison de la peur.

 

Pour cette raison, Allah a imposé le plus sévère des châtiments (par le biais des autorités) pour ceux (terroristes et criminels) qui coupent les routes (par lesquelles dépendent la subsistance des gens et leurs moyens d’existence) en disant (traduction rapprochée) : 

 

«La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment» (5:33)

 

Les cinq nécessités protégées par l’Islam

 

L’Islam est venu préserver cinq nécessités et elles sont : la religion, la vie, la raison, l’honneur et les biens.

 

Il est imposé de sévères punitions pour celui qui viole ces nécessités, peu importe si elles se rapportent aux musulmans ou a ceux qui sont sous un pacte d’alliance avec les musulmans.

 

Ces derniers ont des droits et des obligations tout comme en ont les Musulmans.

 

Le Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit:

 

«Quiconque tue un (non musulman) qui est sous un pacte ne sentira pas l’odeur du Paradis.»

 

et Il, Le Très-Haut, a dit (traduction rapprochée) : 

 

«Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité» (9:6)

Publié par dinealhaqq.fr

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب