compteur de visite

Catégories

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 02:35
Concernant la salutation «Salâm» via textos, messages, ...

Parmi les affaires importantes dont on a besoin à cette époque en raison de la diffusion des moyens de communication modernes, c’est que comme il est obligatoire chez les savants de répondre à la salutation verbale il est aussi obligatoire de répondre à la salutation écrite et beaucoup de gens ne sont pas conscients de cela.

 

Lorsqu’ils lisent un message sur le portable, ils le lisent directement sans répondre à la salutation alors que la Sunnah et ce qui est obligatoire c’est de répondre à la salutation lorsque tu lis le message.

 

Si un frère t’envoie un message (disant) : "Y a-t-il cours" ?

 

Toi lorsque tu lis le message tu dis (la réponse à) la salutation.

 

Tu lis : "As-Salâm ‘alaykoum", puis tu dis : "Wa ‘alaykoumou as-salâm wa rahmatoullâhi wa barakâtouh".

 

Et telle était la manière de faire des pieux prédécesseurs qui, lorsqu’un message leur arrivait et qu’ils lisaient : "Salâmoun ‘alayka", ils disaient : "Wa ‘alaykoumou as-salâm wa rahmatoullâh".

 

Donc, on répond à la salutation écrite comme on répond à la salutation verbale.

 

Il n’y a donc pas différence entre les deux.

 

Et ce n’est pas une condition que la réponse soit écrite, s’il répond de manière verbale cela suffit.

 

Il n’est pas obligatoire de répondre de manière écrite à une salutation écrite.

 

Il répond par une salutation verbale et cela suffit.

 

Et cela fait partie des problématiques que beaucoup de gens vivent avec les chouioukh (les gens de science) et il se peut que certains l’utilisent même comme une ruse et disent que la réponse à la salutation est obligatoire et disent Moi je lui ai envoyé un message sur le portable ou autre parmi les moyens de communication disant : "As-salâm ‘alaykoum" puis il attend la réponse.

 

Et peut-être qu’il se ne reçoit pas de message écrit, il blâme (le cheikh) disant : "Tu n’as pas répondu à la salutation".

 

Alors que lui n’est pas conscient du fait qu’il n’est pas obligatoire de répondre à la salutation de manière écrite.

 

S’il lit le message dans lequel il est écrit : "As-salâm ‘alaykoum" et dit : "Wa ‘alaykoumou as-salâm", il se sera acquitté de l’obligation et il aura répondu à la salutation et donc il n’est pas obligatoire de répondre de manière écrite et donc que cela soit su maintenant. 

 

Source : Audio d’Algérie de Cheikh Khâlid Hammoudah qu’Allah le préserve

Traduit par Mehdi Abou ‘Abdir-Rahmân 23-08-16 - @mehdimaghribi

Cheikh Khâled Hamoûda - الشيخ خالد حمودة

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة