compteur de visite

Catégories

19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 12:00
En islâm, on ne tue pas d'ambassadeur  !

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth

 

En islâm, on ne tue pas d'ambassadeur .

 

Au contraire, celui qui rentre dans un pays musulman en sécurité ne doit subir aucun tort.

 

Sa protection est garantie par Allâh et par Son Messager, même si c'est le pire des ennemis.

 

Meurtre de l'ambassadeur russe en turquie

Sur le compte Twitter de Cheikh - @D_ghaith

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

 Publié par Al-Firqatou an-Najiyyatou

لا يُقتل سفير في الإسلام

 بل من دخل بلاد الإسلام بأمان لا يُمس بأذى، وله ذمة الله وذمة رسوله، ولو كان أعدى عدو

مقتل السفير الروسي بتركيا
 

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth

 

Deux envoyés étaient venus, de la part de Mousaylima de grand menteur, auprès du messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم.

 

Il leur dit : "Attestez-vous que le suis le messager d'Allâh ?"

Ils dirent : "Nous attestons (plutôt) que Mousaylima est le messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم !"

Le messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم leur dit alors : "Certes, par Allâh, si ce n'était qu'on n'assassine pas les envoyés, j'aurai frappé vos cous."

Recueilli par Agmad, Aboû Dâwoud et Al-Hâkim.

 

Ibn Mas'oûd dit : "La sounnah passa dons ainsi : Qu'on ne tue pas les envoyés".

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @D_ghaith

Traduit par أبوربيع عصام

Publié par la chaîne Telegram Manhaj Salafi - @manhajsalafi_fr

 

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd

 

Afin que les règles de la sharî'a (législation islamique) ne se perdent pas à cause des séditions :

 

Quiconque entre dans les pays des musulmans sous un pacte et en sécurité, alors il n'est pas permis de le tuer, et ce (par la preuve) du Coran, de la Sounnah et du consensus.

 

(Le prophète) صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Quiconque tue un mou'âhad *, il ne sentira pas l'odeur du Paradis"

 

*Celui entre le pays duquel et le nôtre, il y a un "'ahd" : Un pacte de paix

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @aljuned77

Traduit par أبوربيع عصام

Publié par la chaîne Telegram Manhaj Salafi - @manhajsalafi_fr

حتى لاتضيع أحكام الشريعة بسبب الفتن

من دخل بلادالمسلمين بعهدوأمان فلايجوز قتله بالقرآن والسنةوالإجماع قال ﷺ

(ﻣﻦ ﻗﺘﻞ ﻣﻌﺎﻫﺪاﻟﻢ ﻳﺮﺡ ﺭاﺋﺤﺔاﻟﺠﻨﺔ)

Cheikh 'Aly ibn Ahmed Al-Madkhâly

 

Tuer un ambassadeur mou'âhad* n'est pas permis dans notre shari'a et c'est considéré étant un crime ; Mais qui payera le prix ?

 

Ils ne réfléchissent pas aux conséquences.

 

Ô Seigneur préserve notre famille en Syrie.

 

*Une personne protégée par un pacte qui lie son pays et le pays dans lequel il entre.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh -  @aa1358

 Publié par Fawaid ala-l manhaj as-salafi

قتل سفير معاهد لا يجوز في شريعتنا ويعتبر جريمة ولكن من سيدفع الثمن ؟

هؤلاء لا يفكرون بالعواقب

فاللهم احفظ أهلنا في سوريا

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth - الشيخ محمد بن غيث

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd - الشيخ عبد القادر بن محمد الجنيد

Cheikh 'Aly ibn Ahmed Al-Madkhâly - الشيخ علي بن أحمد المدخلي

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب