compteur de visite

Catégories

2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 18:40
Comment se comporter face aux commérages et médisance entre femmes (audio)

 

Questionneuse :

 

Une femme est venue me dire qu'une telle a dit cela et cela, donc je suis allée voir la deuxième sœur et je lui ai dit que je voulais éclaircir la vérité ; Est-ce que cela (ce comportement) est considéré comme de la fitna ou de la corruption, par exemple...

 

Cheikh Al Albani :

 

Par Allah, premièrement cela se rapporte à l'intention.

 

Questionneuse :

 

Oui

 

Cheikh :

 

Deuxièmement, par exemple, si Zainab venait me voir et me murmure des choses sur Fatima et moi, je veux connaitre la vérité, alors je pars voir Fatima et je lui dis : Zainab a dit de toi cela et cela, nul doute que cela est du commérage et pas seulement de la médisance.

 

Par contre si je lui ai dit (à Fatima) : "Il m'est parvenu de toi"..., (et) sans que je nomme la personne qui a dit cela ; elle -bien sûr- est a l'exemple de Zainab

 

(Ndt : C'est à dire peu importe la personne, que ce soit fatima ou zainab ou autre, la réaction face aux questions sera la suivante)
 

Si je lui dis : "Il m'est parvenu que tu as dit telle et telle chose, est-ce vrai ou non ?"
 

Elle répondra : "Non ceci est faux"

 

Ensuite elle dira : "Qui t'a dit cela ?"

 

Et moi je ne dis pas qui (m'a rapporté cela) car sinon cela produira de la corruption.

 

Questionneuse :

 

Oui.

 

Cheikh :

 

Et à partir de cela fais ton analogie.

 

(Ndt : Ici cheikh veut dire que le but est de ne pas citer le nom de la personne qui a rapporté l'info)

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

 Publié par cheikhalalbani.com

 

السائلة : واحدة قالت لي إنّه فلانة قالت كذا وكذا أنا ذهبت للأخت الثانية وقلت لها أردت أن أتبيّن الحقيقة هل تعتبر هذه فتنة أو فساد مثلا

الشيخ : والله أوّلا هذه تتعلّق بالنيّة

السائلة : نعم

الشيخ : أوّلا ثانيا لو مثلا جاءت زينب هند ووشت على فاطمة وأنا أردت أنه أتعرف على الحقيقة فرحت عند فاطمة وقلت لها زينب تقول عنّك كذا وكذا لاشكّ هذه نميمة وليست غيبة فقط ولكن إذا قلت لها بلغني عنّك بدون ما أسمي المبلّغ وهي في مثالي زينب إذا قلت بلغني عنّك أنّك قلت كذا وكذا صحيح هذا الكلام و إلاّ لا قالت لا ما صحيح من قال لك أو من قال لك أنا طبعا ما أحكي من لأنّه هو راح يصير فتات عرفت هذا المثال

السائلة : نعم

الشيخ : وعلى ذلك فقيسي

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب