compteur de visite

Catégories

1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 20:16
La place du comportement dans la voie salafi (vidéo)

Question :

 

Qu'Allah soit bienfaisant envers vous.

 

Avez-vous un conseil à adresser aux jeunes salafi qui ont été éprouvés par le mauvais comportement de certains frères ?

 

Réponse :

 

Je pense que cela est une affaire importante, d'une importance extrême.

 

La jeunesse salafi, il faut impérativement qu'elle comprenne que la salafiyya n'est pas simplement une apparence.

 

Ni une pensée que la personne porte.

 

Ni (simplement) une croyance et une conception dans son cœur et sa raison.

 

Sans toutefois qu'apparaissent les fruits de cela dans ses comportements, dans ses oeuvres et dans son apparence.

 

Ceci est une erreur flagrante.

 

Et nous, en jugeant à partir de notre connaissance de beaucoup de nos frères de beaucoup d'horizon de cette chère nation qui est la nôtre, nous souffrons beaucoup à cause de cela.

 

C'est-à-dire que nos comportements ne sont pas au niveau requis.

 

Et notre prêche a certes besoin de progresser vers l'avant, et d'attirer les gens, et de se propager entre eux, car nous avons la certitude que nous portons le bien et la vérité éclatante par laquelle la communauté pourra sortir de son sommeil, de ses ténèbres et de son égarement.

 

C'est donc pour cela qu'il faut que nous fassions parvenir cette vérité aux gens du meilleur des moyens, et par le chemin le plus simple.

 

Et c'est pour cela que le salafi parmi nous doit prendre garde, puis il prenne encore garde au fait d'être la cause de la fuite des gens de la voie : As-salafiyya.

 

Car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Il y a certes parmi vous (des personnes) qui font fuir."

 

Alors prends garde à être l'un de ceux qui font fuir !

 

Il faut impérativement que ta devise soit en concordance avec ce qu'a ordonné le prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Quand il envoyait des précheurs, que leur disait-il صلى الله عليه وسلم ?

 

"Facilitez et ne compliquez pas, annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir".

 

Et quand vous divergez, qu'a-t-il dit صلى الله عليه وسلم ?

 

"Obéissez l'un à l'autre".

 

Il est donc impératif que la facilitation soit apparente dans nos comportements et dans notre parole et dans notre manière de nous comporter avec les gens.

 

Car c'est la douceur qui réforme les gens.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Certes, Allah est doux et il aime la douceur en toute chose".

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"La douceur n'a pas été dans une chose sans l'embellir et elle n'a pas été retirée d'une chose sans l'enlaidir."

 

Il nous faut impérativement améliorer nos comportements. 

 

Car les bons comportements sont la religion, c'est la religion !

 

Ibn Al-Qayyim رحمه الله تعالى a dit :

 

"Le comportement est la religion entière."

 

Et il dit :

 

"Quiconque t'a surpassé dans le comportement, il t'a surpassé dans la religion."

 

C'est-à-dire qu'il est impossible qu'une personne vienne et dise qu'elle observe la pratique religieuse, qu'elle observe correctement (la religion) et qu'elle est droite, alors que ses comportements sont mauvais, cela n'existe pas !

 

Celui qui est religieux et droit, et qui prétend qu'il avance conformément à la méthodologie des salafs et (conformément) à la Sounnah du maître des envoyés, il faut impérativement qu'il soit doté de bons comportements.

 

Car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Les croyants ayant la foi la plus parfaite sont ceux qui possèdent le meilleur caractère."

 

Et il a dit صلى الله عليه وسلم :

 

"Ceux qui seront les plus proches de moi le jour du jugement sont ceux d'entre vous qui possèdent les meilleurs comportements."

 

Ces ahadith nous sont destinés ! 

 

Il est impératif que nous les observions fermement : C'est-à-dire que nous trouvons très étrange un frère, dont il est probable que l'apparence soit salafi et qu'il soit droit, mais tu ne peux quasiment pas trouver un sourire apparaître sur son visage !

 

Alors que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Ne méprise rien du bien ! Ne serait-ce que de rencontrer ton frère avec un visage avenant."

 

Cela ne te charge de rien !

 

Mets de la réjouissance sur ton visage !

 

Laisse les gens, quand ils te voient et te regardent ils ressentent une sérénité et ils ont plaisir à te voir !

 

Un sourire !

 

Il ne charge de rien du tout.

 

Tu n'es pas chargé !

 

Tu en es récompensé.

 

Tu atteins, par son biais, un salaire auprès d'Allah عز وجل tu pénètres dans le cœur d'autrui.

 

Et il nous est demandé de nous faire aimer des autres, il nous est demandé de nous faire aimer des autres : Il nous est demandé (d'agir) de sorte que les autres nous aiment.

 

Ce n'est pas obligé qu'ils nous détestent !

 

Car certains gens te disent : "Moi je ne tiens pas compte de lui !"

 

Si !

 

Il t'est demandé à ce qu'il t'aime, et que tu te fasses aimer de lui.

 

C'est pourquoi, comprenez-moi (prêtez votre attention) : Quand un homme est entré chez lui, le Prophète صلى الله عليه وسلم dit à Aïcha رضي الله عنها lorsqu'il le vit, il dit :

 

"Quel mauvais frère de tribu !".

Puis il entra chez lui et Aïcha رضي الله عنها a alors dit :
"Il l'accueillit alors avec son visage, d'une manière telle qu'il aurait un statut (élevé) auprès de lui."
Elle trouva cela étrange : Il lui parla d'une parole douce et agréable comme si cet homme faisait partie des gens préférés du Prophète صلى الله عليه وسلم.
Quand l'homme sortit, elle questionna le prophète صلى الله عليه وسلم à ce sujet :
"Comment dis-tu à son propos : "Quel mauvais frère de la tribu !" Puis quand il entre tu lui parles et montres un plaisir (à t'entretenir avec lui)."
Il dit alors :

"Ô Aïcha, répondit le Prophète صلى الله عليه وسلم, le pire des gens auprès d'Allah le jour du jugement est celui que les gens délaissent pour éviter son mal."

 

Il faut impérativement que nous rencontrions les gens avec un beau visage.

 

Et c'est pour cela que 'Amr Ibn Al-'Ass quand il questionna le Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

"Quelle est la personne la plus aimée auprès de toi ?"

 

Quand il vit que le Prophète صلى الله عليه وسلم se comportait avec lui d'un comportement qui laissait penser qu'il faisait partie des gens les plus aimés auprès de lui.
 

C'est alors qu'après l'avoir questionné, il comprit qu'il n'était pas (le plus aimé), ils suivent un ordre : Abou Bakr puis 'Omar jusqu'à... il s'est arrêté à cette limite.
 

Voilà ce qui est demandé. 
 

Il nous est demandé d'adopter un bon comportement avec les gens :
 

Que nous souriions à leurs visages,
Que nous leur adressions le salut,
Que nous faisions preuve de douceur à leur égard,
Et que nous leur commandions avec douceur.

 

Comme le disait l'Imam Al-Albani رحمه الله, une parole qu'il disait à ses élèves :
 

"Certes cette vérité est lourde."
 

La vérité, le prêche que vous portez, il s'y trouve une lourdeur...
 

Pourquoi une lourdeur ?
 

Car les passions et les ambiguïtés se sont accrues et elles ont éloigné les gens de la religion et de la pratique religieuse ainsi que la connaissance de la Sounnah.
 

Il a dit :
 

"Alors, ne lui rajoutez pas de la lourdeur par vos mauvais comportements ! "
 

Alors n'alourdissons pas cette vérité avec nos comportements !
 

Il nous incombe de nous adoucir, et que nos comportements soient bons et beaux afin qu'Allah nous agrée, afin que nous concrétisions pour notre prêche la propagation, l'atteinte des endroits de la terre les plus éloignés et  (l'atteinte) du plus grand nombre d'êtres humains.
 

Car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit dans le hadith authentique comme dans le mousnad de l'Imam Ahmed et autres :
 

"Certes celui qui est facile (sociable), calme et doux, proche des gens, Allah l'interdit à l'enfer."
 

De la même façon il nous est obligatoire d'être calmes, doux et faciles à vivre avec les gens. 
 

Et Allah le Très-Haut est plus savant.

 

Traduit par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française : @MashaykhDZ

Retranscription par une soeur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net

Cheikh Toufiq 'Amrouni - الشيخ توفيق عمروني

 

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب