Comment étudier dans un pays où il n'y a pas de savant ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Comment étudier dans un pays où il n'y a pas de savant ? (audio)

 

Le questionneur demande :

 

Je vis dans un pays où il ne se trouve aucun savant, dois-je retranscrire les audios des savants et lire leurs livres afin d'enseigner aux gens le tawhîd, ainsi que le reste des adorations ?

 

Réponse :

 

Premièrement : Il convient à ce qu'il donne de l'importance à ce qui a été écrit et édité parmi les livres des savants, dans le sens où les livres vérifiés diffèrent des écrits retranscrits à partir d'audio et des audios eux-mêmes.

 

Ce qui est vérifié par le savant, écrit par celui-ci et confirmé, n'est pas comme ce qui provient d'un audio où il se peut que la langue fourche et dise une chose alors qu'il voulait en dire une autre.

 

Contrairement à la vérification, lors de laquelle l'individu peut avoir une vision d'ensemble, réfléchir, faire des recherches, se relire et répéter la vérification plusieurs fois, afin que cela soit ensuite mis à l'écrit.

 

Il faut donc que l'individu s'attache à ces livres vérifiés en premier lieu.

 

C'est la première chose à laquelle il faut avoir recours et donner de l'importance, c'est même prioritaire sur l'écoute des audios.

 

Bien sûr, il est possible de profiter des audios, mais le fait de s'occuper par les livres vérifiés des savants et leur donner de l'importance est plus proche de la perfection et meilleur.

 

Il peut aussi écouter ces audios et en profiter.

 

Il ne fait aucun doute que le fait de réunir les deux n'est que bien sur bien et lumière sur lumière.

 

Mais le plus important, c'est que l'individu s'attache aux livres vérifiés des savants, tels que Cheikh Ibn Baz, Cheikh Ibn 'Uthaymîn et Cheikh Al-Albâni, qu'Allâh leur fasse miséricorde.

 

Desquels Allâh a fait profiter de leur science et de leurs livres vérifiés.

 

L'individu retourne donc à ces livres, en tire des bénéfices et leur donne de l'importance.

 

Et il n'y a pas de mal à ce qu'il tire bénéfice des audios.

 

Si l'individu vit dans un endroit où il ne se trouve pas de savants, il donne alors de l'importance aux audios et aux livres des savants.

 

Il faut aussi qu'il soit en contacte avec ceux qu'il est possible de joindre par téléphone (parmi les savants) ou de revenir à leurs écrits.

 

S'il ne peut se les procurer, il lui est toujours possible des les trouver sur internet ; Beaucoup d'écrits sont disponibles sur les réseaux et donc accessibles aux quatre coins du monde.

 

 Traduit et publié par Al-Firqatou An-Najiyatou

طلب العلم على اشرطة العلماء و الكتب و تعليم الناس

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :