compteur de visite

Catégories

1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 19:07
Le danger de dire : «Sans untel…» (audio-vidéo)

Question : 

 

Le fait de dire "Allâh et untel mon donné", ainsi que de dire "Sans untel, untel m’aurait tué".

 

Réponse : 

 

Il dit : "Sans untel" ; Et ne dit pas : "Sans Allâh".

 

Il dit "Sans untel, untel m’aurait tué", et ne dit pas "Si Allâh ne l’en avait pas empêché, il m’aurait tué", etc…

 

Il doit accrocher son cœur à Allâh et pas à la créature !

 

"Sans le chien, les voleurs seraient venus""Sans ceci et cela", par exemple : "Sans le bon conducteur, nous aurions péri en mer ou la voiture se serait retournée ou l’avion se serait écrasé".

 

Ils rattachent cela à la capacité de la créature et ne disent pas "Sans Allâh سبحانه وتعالى".

 

Certes, il n’y a pas de mal à dire "Sans Allâh puis untel" ; Mais que tu dises "Sans Allâh et untel" ou que tu dises seulement "Sans untel", sans mentionner Allâh, alors cela est un problème.

 

Honorable Shaykh, qu’Allâh vous accorde la réussite, celui qui interroge dit :

 

Si je dis : "Sans untel, il se serait passé telle et telle chose", en sachant que mon cœur est plein de confiance.

 

Réponse :

 

L’expression !

 

Cette expression n’est pas permise quel que soit le degré de certitude dans ton cœur.

 

Cette expression n’est pas permise.

 

Dis : "Si ce n’était Allâh puis untel".

 

 Traduit par cerclesciences.fr

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير