compteur de visite

Catégories

1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 13:43
Message très important (audio)

 

Je veux informer d'une chose très importante que je vais dire maintenant, بارك الله فيكم.

 

Il vous est demandé de bien écouter, de comprendre et de le rendre public.

 

Et dans sa publication surlignez-le bien et beaucoup, au-dessus ou bien en-dessous !

 

Je ne permets pas et je n'autorise pas que qui que ce soit ramène de moi une parole sans l 'avoir entendue comme elle a été dite ou l'avoir lue de moi comme elle a été écrite,... Vous avez compris ?

 

Je ne permets pas et je n'autorise pas que l'on ramène de moi une parole...

 

Et ceci (cette interdiction de ramener une parole sans l'avoir entendue ou l'avoir lue) doit obligatoirement se faire avec l'ensemble des savants et mashayikh.

 

Ne ramène pas d'eux toutes paroles sans que tu ne l'ais préalablement entendue d'eux ; Ou bien que tu ne l'ais préalablement lue.

 

Est-ce que ceci veut dire qu'on ne prend pas l'information venant d'une personne de confiance?

 

Ceci ne veut pas dire que tu n'écoute pas une information venant d'une personne de confiance.

 

Ceci  n'est pas un rejet de l'information venant d'une personne de confiance.

 

Cependant tu te dois de savoir qu'il peut être dit une parole à une personne de confiance seulement pour lui faire comprendre et non pour qu'elle le publie.

 

Il ne lui pas été permis de le publier et de le propager.

 

Donc ce qui est rapporté d'eux les mashayikh, soit la propagation a été permise ou soit cela est spécifique à l'interlocuteur, c'est tout.

 

Vous avez compris ?

 

Vous avez compris ? بارك الله فيكم.

 

Quant au fait que cela soit propagé et publié et que les gens le transmettent et que cela produise des commérages et des troubles (fitna) ; Jusqu'à ce qu'un d'eux fasse écouter un enregistrement de l'un d'entre eux, c'est à dire un des fauteurs de troubles.

 

Il dit : "Les savants untel, untel et untel sont se réunis à Médine pour étudier le cas de untel et d'untel". 

 

Qui lui a donc dit cela ?

 

Nous nous sommes pas réunis et n'avons pas étudié la parole d'untel ni d'untel parmi les hommes et les djinns... D'où est donc venu ce mensonge !

 

Donc, afin de couper court à cette affaire : Je ne permets pas et n'autorise pas....

 

La parole que je te dis et que je spécifie à ton égard est pour toi et non pour une autre personne.

 

Ne dis pas : "Je veux le bienfait pour les gens".

 

Je sais mieux ce qui est profitable pour les gens.

 

Si j avais voulu publier, j'aurais certes publié, j'en ai la capacité, الحمد لله.

 

Et celui qui en est capable n'a peur de personne et parle si il voit un bienfait dans la parole qui est prépondérante.

 

Et ce n'est pas tout ce qui est su qui doit être dit.

 

Et à chaque situation il y a une parole qui convient.

 

Et dans chaque domaine il y a leurs hommes (spécialistes).

 

Comprends donc cela !

 

Tu as compris ? بارك الله فيك.

 

Combien de problèmes semblables à ceci sont venus de ces fauteurs de troubles... Combien ?!

 

Chaque jour et nuit nous parviennent des messages : "Ô notre sheikh, il nous est  parvenu  que certains transmettent de vous ceci et cela... Est ce que ceci est vrai ?... Est ce que ceci est confirmé de votre part ?"

 

...Est ce que ?... Est ce que ?... Est ce que ?... Etc

 

De l'intérieur du pays, de l'extérieur du pays, d'ici et de là-bas, de là et de là.

 

Qui a dit cela ?

 

Où sont donc ces informateurs?

 

Ce sont-ils assis seulement deux heures ? 

 

Et se sont posés pour l'apprentissage, l'étude ainsi que l'écriture à la place de rapporter ces informations caduques et non valides ainsi que ce mensonge immoral. بارك الله فيك.

 

Faites attention, بارك الله فيك.

 

Ceci nous a dérangé.

 

Et sachez que pour beaucoup de savants la raison pour laquelle ils ne répondent pas aux appels et ne dialoguent pas avec tout à chacun parmi les plus grandes causes il y a ce que j ai cité.

 

Beaucoup d'entre eux ne comprennent pas ce que tu leur dit ou bien font partie des colporteurs, ceux qui fonce dans les troubles (fitna), ceux qui ne vivent pas, ne mangent pas, ne se nourrissent pas sauf dans quoi ?... Dans les commérages (les on-dit) !

 

ماشاء الله !

 

Il est actif !

 

Dans quoi ?

 

Dans la publication et la propagation du mensonge et des commérages !

 

Mais quant à la propagation de la science et de la Sounnah et la transmission du bien que disent les savants et les mashayikh, çà il ne connais pas !

 

Celui-là peut être un espion.

 

Mon frère بارك الله فيك, il peut il y avoir au milieu de ceux-là des informateurs dissimulés venant des pays non musulmans ou de pays de turpitudes ou des rafidites ou autre que cela.  

 

Cachés, ils te montrent qu'ils aiment les mashayikh et qu'ils sont au secours de la Sounnah... C'est vrai ?

 

Alors les gens se tournent vers eux. 

 

Et ils s'assoient à ses côtés, ils disent : "Celui-là est notre frère salafi."

 

Et puis, il se cache entre eux et il met la division entre eux et il ramène les commérages (les on-dit) afin de couper leur lien.

 

Alors que les mashayikh prêchent toujours et conseillent constamment à l'obligation de l'harmonie et la fraternisation et le rassemblement sur la vérité et par la vérité ainsi que la nécessité de la patience et de l'effort dans le conseils ainsi que prendre la main de son frère etc... Dans la rectitude et la sûreté.

 

Ce n'est pas comme cela ?

 

Combien y a-t-il d'écrits ou de paroles des mashayikh ?... Beaucoup !

 

Avec également la nécessité que cela ne soit pas mal compris, en comprenant par là le tamayou3 ainsi que l'embellissement du faux et la dissolution de la vérité, ni ceci ni cela, les deux parties leur but est blâmable : Pas d'exagération et pas de négligence !

 

Avez-vous compris Ô mes frères ?

 

Comme je l'ai dit comprenez-le bien et réfléchissez-y bien et publiez-le.

 

Par Allâh, par Allâh, par Allâh ! Je n'autorise personne à faire cela, qu'il soit présent ou bien qu'il entende ceci via internet ou qu'il  l'entende plus tard ; En aucun cas je lui permets.

 

Et je serai son adversaire le jour du jugement.

 

Nous demandons à Allâh la sécurité et le bien être.

 

و صلى الله على نبينا محمد و على آله و صحبه 

 

Traduction abou jabir

 

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء