compteur de visite

Catégories

27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 13:05
Imiter des gens pour rire, sans intention de se moquer, est une médisance (audio-vidéo)

Question :

 

Quel est le jugement d’imiter les mouvements d’autrui afin de faire rire les autres, tout en n’ayant pas le but de se moquer.

 

Réponse :

 

Si celui qui est imité est connu (c'est-à-dire :on sait de qui il s’agit) alors cela fait partie de la moquerie, plutôt même de la médisance.

 

C’est-à-dire qu’il s’y trouve de la moquerie et de la médisance.

 

Et faire rire autrui ne rend pas licite ce qui est illicite.

 

Certaines personnes mentent :

Tu leur demandes : «Pourquoi mens-tu ?».

Il te répond : «Pour faire rire les gens».

 

Cela ne rend pas le mensonge licite.

 

Imiter une personne précise : «Untel fait ceci, untel marche comme cela» afin de faire rire les gens, cela est de la médisance et de la moquerie.

 

Et les deux font partie des grands péchés.

 

Quant à s’il s’agit d’une personne imprécise, c’est-à-dire imiter les mouvements précis sur la démarche d’une personne imprécise alors cela ne convient pas aux gens dotés de générosité/virilité, bien que cela ne fasse pas partie de la moquerie et de la médisance.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير