compteur de visite

Catégories

27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 13:07
La vanité chez les étudiants en science (audio-vidéo)

Et parmi la fitnah, ce qui voit le jour ou ce qui apparaît chez certains étudiants en science religieuse, la vanité, l'émerveillement pour leur propre avis, le mépris des autres et l'absence de considération envers leurs paroles, au point où l'individu s'imagine comme étant le savant de la communauté et son leader.

 

Ce fléau, c'est-à-dire le fléau de la vanité, est parmi le pire qui puisse être néfaste pour l'homme, en particulier pour les étudiants en science religieuse.

 

Car si l'homme est émerveillé par son opinion, il méprise les autres, il ne prête plus aucune importance à leurs avis et ne voit aucun mal à les contredire.

 

Tu le vois marcher sur la terre, comme s'il marchait dans les airs en raison de la très haute estime qu'il a de lui-même.

 

Au point où l'homme prend la parole faible qui n'est soutenue par aucune analyse et l'adopte, puis il méprise les autres qui eux possèdent en science et en analyse ce dont il est dépourvu.

 

Car il a pris connaissance d'un hadith sans savoir qu'il en existe un qui s'oppose à lui, que celui-ci était faible ou qu'il fait l'objet d'un jugement spécifique, et il l'adopte.

 

Et il ne se contente pas de l'adopter tout en épargnant les gens de son mal.

 

Il l'adopte et ensuite tu le vois qualifier d'égaré celui qui est meilleur que lui dans la science et la religion !

 

Et ceci est un fléau immense qui implique chez celui qui en est touché -Nous demandons refuge à Allâh contre lui- il implique qu'il soit aveugle face à la vérité, il voit le faux comme étant le vrai et vice-versa.

 

Et j'ai déjà entendu de certains jeunes dans la science, qu'on lui a exposé une fois une parole de l'imam Ahmad Ibn Hanbal et on lui dit «Toi tu dis ci et ça et Ahmad ibn Hanbal - qu'Allâh lui fasse miséricorde - dit ceci», il répondit «Et qui est Ahmad Ibn Hanbal ? Ahmad ibn Hanbal est un homme et moi je suis un homme».

 

Comme si la virilité ne se résumait qu'à l'organe sexuel masculin et à la barbe de l'homme.

 

La virilité dans la science et la religion, requiert connaissance et piété.

 

En admettant que tu sois un homme et que l'imam Ahmad - qu'Allâh lui fasse miséricorde - soit un homme...

 

Mais es-tu dans le même rang que l'imam Ahmad dans la science ?

Ou dans l'ascétisme ?

Ou dans la piété ?

 

Crains Allâh Ô mon frère en toi-même !

 

Connais ton rang, car celui qui connaît son rang, les gens lui reconnaîtront son rang.

 

Tandis que celui qui est émerveillé par sa personne, sera dévalorisé aux yeux des gens.

 

Et ceci compte parmi les plus grands troubles !

 

C'est pour cela que tu vois un homme parler avec toi, et il est un jeune étudiant en sciences religieuses, il parle avec toi alors qu'il est supérieur, hautain, il ne s'adoucit pas et la vérité ne lui apparaît pas.

 

Et la cause de cela est la vanité et ceci est parmi les troubles.

 

Nous demandons à Allâh qu'Il fasse de nous des gens qui connaissent le rang de leur âme et la descendent à sa juste position. 

 

Traduit par la page Al-Firqatou An-Najiyatou

Relu et corrigé par une sœur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم