Est-ce que l'on tiendra rigueur à la personne des péchés auxquels elle songe tant qu'elle ne les commet pas ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Est-ce que l'on tiendra rigueur à la personne des péchés auxquels elle songe tant qu'elle ne les commet pas ?

Question :

 

Quel est le jugement de penser à commettre des choses illicites ?

 

À l'exemple d'une personne qui pense, par exemple, à voler ou à forniquer bien qu'elle sache qu'elle ne le fera pas, et quand bien même les moyens lui seraient facilités (ndt : pour y parvenir).

 

Réponse :

 

Ce qui traverse l'esprit de la personne comme mauvaises pensées - comme songer à la fornication, au vol, à la consommation de boissons enivrantes ou à autre chose semblable à cela - et sans qu'elle ne commette l'une de ces choses-là, il ne lui en sera pas tenu rigueur et elle n'acquerra pas de péchés pour cela conformément à la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«Certes, Allâh a passé outre à ma communauté ce qu'elle pense en elle-même tant qu'elle n'agit pas et ne parle pas»

et il y a unanimité quant à son authenticité.

 

Ainsi que sa parole صلى الله عليه وسلم :

 

«Celui qui pense à commettre une mauvaise œuvre sans la commettre, elle ne lui sera pas comptée.»

 

et dans une version :

 

«elle lui sera comptée comme une bonne œuvre car il l'a délaissée pour ma cause» ; mouttafaqoun 3alayh [1] du hadith du fils de 3abbaas - qu'Allâh les agrée.

 

La signification est que quiconque délaisse, pour Allâh, la mauvaise œuvre qu'il pensait (commettre), Allâh la lui comptera comme une bonne œuvre.

 

Et s'il vient à la délaisser pour d'autres causes, elle ne lui sera comptée ni comme une mauvaise œuvre, ni comme une bonne œuvre.

 

Et ceci est une grâce d'Allâh سبحانه et une miséricorde envers Ses serviteurs.

 

Donc, à Lui les louanges et la reconnaissance, nulle divinité autre que Lui et nul Seigneur en dehors de Lui.

 

[1] : rapporté par al Boukhâriy et Mouslim

 

Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

‎ما حكم التفكير بفعل الأشياء المحرمة.. كأن يفكر شخص أن يسرق مثلا أو يفكر أن يزني وهو يعلم من ذات حاله أنه لن يفعل ذلك لو تيسرت له السبل ؟

‎ما يقع في نفس الإنسان من الأفكار السيئة كأن يفكر في الزنا أو السرقة أو شرب المسكر أو نحو ذلك، ولا يفعل شيئا من ذلك فإنه يعفى عنه، ولا يلحقه بذلك ذنب؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم

((إن الله تجاوز عن أمتي ما حدثت به أنفسها ما لم تعمل أو تتكلم))

متفق على صحته، وقوله: صلى الله عليه وسلم

((من هم بسيئة فلم يفعلها لم تكتب عليه))

وفي لفظ

((كتبت له حسنة؛ لأنه تركها من جرائي))

متفق عليه من حديث ابن عباس رضي الله عنهما

‎والمعنى أنه من ترك السيئة التي هم بها من أجل الله كتبها الله له حسنة، وإن تركها لأسباب أخرى لم تكتب عليه سيئة ولم تكتب له حسنة، وهذا فضل من الله سبحانه ورحمة لعباده، فله الحمد والشكر لا إله غيره ولا رب سواه

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز