L'imitation des mécréantes par certaines femmes musulmanes fait partie des plus grandes corruptions

Publié le par 3ilm.char3i

L'imitation des mécréantes par certaines femmes musulmanes fait partie des plus grandes corruptions

Et parmi les plus grandes corruptions, il y a que beaucoup de femmes imitent les femmes des mécréants parmi les chrétiens et leurs semblables en portant des vêtements courts, en dévoilant leur chevelure et leur beauté, en se coiffant à la façon des adeptes de la mécréance et de la perversité, en utilisant des extensions et en portant des perruques.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Celui qui imite un peuple fait partie d'eux.»

 

Et ce que provoque cette imitation et ce port de vêtements courts qui font que la femme est comme nue, en terme de corruption, de tentation, de faible religiosité et de peu de pudeur, est connu.

 

Il est obligatoire de se prémunir contre cela avec force et de l'interdire aux femmes avec intensité.

 

Car sa conséquence est néfaste et sa corruption est immense.

 

Et il n'est pas autorisé de faire preuve de laxisme dans ceci avec les filles en bas âge.

 

Car les éduquer comme cela fera qu'elles s’habitueront et détesteront ce qui est autre que cela* une fois plus grande.

 

C'est comme cela que la corruption, le danger et la tentation que l'on craint se produisent chez les femmes adultes.

 

* Cela, c'est à dire qu'elles détesteront cacher leur beauté et leur chevelure une fois habituées au contraire.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

 Publié par la Page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

ومن أعظم الفساد : تشبه الكثير من النساء بنساء الكفار من النصارى وأشباههم في لبس القصير من الثياب، وإبداء الشعور والمحاسن، ومشط الشعور على طريقة أهل الكفر والفسق، ووصل الشعر، ولبس الرءوس الصناعية المسماة (الباروكة). وقال صلى الله عليه وسلم

من تشبه بقوم فهو منهم

ومعلوم ما يترتب على هذا التشبه، وهذه الملابس القصيرة التي تجعل المرأة شبه عارية من الفساد والفتنة ورقة الدين وقلة الحياء. فالواجب الحذر من ذلك غاية الحذر، ومنع النساء منه، والشدة في ذلك، لأن عاقبته وخيمة، وفساده عظيم، ولا يجوز التساهل في ذلك مع البنات الصغار، لأن تربيتهن عليه يفضي إلى اعتيادهن له، وكراهيتهن لما سواه إذا كبرن، فيقع بذلك الفساد والمحذور والفتنة المخوفة التي وقع فيها الكبيرات من النساء

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :