Tu t'es développé dans ses entrailles, tu as mangé sa chair et absorbé son sang...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Tu t'es développé dans ses entrailles, tu as mangé sa chair et absorbé son sang...

A vrai dire, les coeurs parlent avant les langues dés lors que le propos porte sur le droit des pères et des mères en raison de l'immensité de leur bienfaisance, de leur mérite et de leur droit.

 

(...)

 

Ta mère t'a porté péniblement et accouché de toi péniblement.

 

Elle t'a porté en subissant peine sur peine.

 

Tu t'es développé dans ses entrailles, tu as mangé sa chair et absorbé son sang.

 

Tandis qu'elle est, dans tout cela, ravie et heureuse.

 

Elle se retourne la nuit pour permettre ton repos.

 

Il se peut qu'elle ait dormi sur un flanc qu'elle déteste pour ton repos.

 

Il se peut qu'elle ait dormi assise pour que tu puisses te reposer.

 

Il se peut qu'elle se soit levée la nuit en tournant pour ton repos corporel : à chaque fois qu'elle sent un mouvement de toi dans son ventre, elle s'arrondit, se lève ou s'assied pour ton repos, alors que tu es n'es qu'un nouveau-né et que tu n'as aucune conscience de cela.

 

Elle t'a porté subissant peine sur peine, affaiblissement sur affaiblissement.

 

A chaque fois que ton corps s'est renforcé, le sien s'est affaibli.

 

A chaque fois que ta gestation s'est rallongée, sa souffrance s'est rallongée.

 

Ta gestation se fait péniblement, ta mise au monde également.

 

Les médecins disent : l'enfant ne sort pas de sa mère sans que celle-ci ne ressente la mort.

 

Si ce n'était l'oubli, aucune femelle n'aurait porté la vie.

 

Mais elle oublie... Puis son instinct et son amour à l'égard de l'enfant lui font oublier.

 

Aucune femme n'a donné naissance à son enfant sans ressentir la mort.

 

Et parmi elles, certaines sont mortes.

 

Et combien de mères y ont laissé la vie ?

 

Beaucoup... Beaucoup de mères sont mortes lors de l'accouchement, tout en étant endurantes...

 

Puis après l'accouchement, elle assume tout ce qu'elle assume : la grossesse suivie de l'allaitement puis de l'éducation.

 

Elle prend en charge tout ce qu'elle prend en charge.

 

Elle accueille la nuisance favorablement, d'une âme satisfaite, confiante, apaisée, aimante, attendrie.

 

حقوق الوالدين والاقارب الشيخ محمد بن عبد الوهاب العقيل

Traduit partiellement par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn 'Abdul-Wahhaab Al-'Aqil -  الشيخ محمد بن عبد الوهاب العقيل

Publié dans Famille - أهل

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :