compteur de visite

Catégories

27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 16:10
Savoir dire : «Je ne sais pas» (audio)

 

Question :

 
Est-il permis à quiconque d'émettre une "fatwâ" s'il ne peut contacter les savants ?
 
Réponse :

(Le Cheikh repète la question)

 
Nous répondons, s'il est ignorant alors comment pourrait-il faire "ijtihâd" ?
 
Et sur quel fondement construira t-il son "ijtihâd"?
 
Et ce que doit (al wâjibo 'aleyh) faire celui qui ne connait pas le "hukm" (jugement) est de faire halte.
 
Et s'il est interrogé alors qu'il réponde : "je n'ai pas de science" (lâ 'ilma 'indî). 
 
Les anges, lorsqu'ils furent interrogés, par Allah  par ces phrases (traduction rapprochée) :

" Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques ! " (sûrah 2 âyah 31)
 
Ils répondirent (traduction rapprochée)  : 

"Gloire à Toi ! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage" (sûrah 2 âyah 32)

Quant au fait de dire, si il ne trouve pas de 'âlim "j'émets la fatwâ", il répond à l'aveuglette que ça soit juste ou non : c'est une erreur, ce n'est pas permis.

Ce que doit obligatoirement dire la personne à celui qui demande la "fatwâ" est : "Demandes donc aux savants"

Et aujourd'hui "Wali Allahi L hamd" la communication est simple.
 
Il contacte les savants par télèphone, par lettre rapide ...
 
Al-hamduli Lahi la situation a été simplifié.
 
K7 de Shaykh Al 'Utheymin  dans la série de durûs à la mosquée de Al Madîna
(K7 n°33 face 1 à partir de la minute 1'36)
copié de darwa.com
 
 هل يجوز الفتوى من اى انسان اذا لم يتيسر العلماء؟

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Méthodologie - المنهجية