compteur de visite

Catégories

8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 13:21
Dire «bonjour»

Question :


Il arrive que les mécréants nous saluent en premier sans que nous leur passion le salam.
 
Mais est-ce que nous pouvons commencer, nous, à les saluer sans leur passer le salam ?

Et devons-nous (dans la rue) les acculer dans la partie la plus étroite du chemin conformément au hadith, sachant que nous vivons en Angleterre, ou bien cela dépend-t-il des bienfaits et méfaits (de la situation) ?

 

Réponse :

 

Ce qui m'apparaît, c'est que le fait de les acculer à la partie la plus étroite du chemin s'applique dans un pays gouverné par les lois des musulmans et cela ne s'applique pas sur vous, car ce sont eux qui vous dirigent.

Vous vivez sous leur responsabilité et vous devez montrer les bienfaits de l'islam : la véracité, le respect de la promesse, du dépôt, le bon voisinage.

Vous devez les appeler avec sagesse et bonne parole et discuter avec eux de la meilleure manière, et fait partie de cela le fait de les saluer par les salutations du matin, du soir, et d'autres salutations en dehors du salam.

Sauf si vous arrivez dans un endroit où il y a des musulmans et des mécréants alors vous passez le  salam, et celui-ci sera pour les musulmans.

Et c'est Allah qui accorde le succès.

copié de salafs.com
 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Expression - التعبير