compteur de visite

Catégories

2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 21:46
L'invocation, c'est l'adoration même
Le hadith (parole du prophète) authentique rapporté par At-Tirmidhi prouve que l'invocation est un des actes les plus importants de l'adoration. Et comme il est interdit que la prière soit destinée à un messager ou un saint, il en est de même pour l'invocation : il est donc interdit d'invoquer un messager ou un saint en dehors d'Allah.

 

En effet le musulman qui dit : « Ô ! Messager d'Allah,  Ô ! hommes de l'invisible aidez-moi, secourez-moi » a manifesté une invocation et une adoration pour autre qu'Allah, même si dans son intention c'est Allah l'Assistant. Son exemple est comme l'exemple de l'homme qui associe à Allah (qu'Il soit exalté) et qui dit : « Dans mon intention il n'y a qu'une seule Divinité ».
 
On n'acceptera pas sa parole car elle prouve le contraire de son intention. Il est nécessaire d'avoir une concordance de la parole dans l'intention et la croyance. Sinon, c'est soit une association ou une mécréance qu'Allah ne pardonne qu'avec un repentir.

 

Et si ce musulman dit : « Mon intention était de les prendre comme intermédiaires auprès d'Allah comme le gouverneur chez lequel je ne pourrai me présenter qu'avec un intermédiaire »
 
Je dis (Sheikh Zinou) : ceci revient à apparenter injustement le Créateur à la créature chez laquelle personne ne peut se présenter qu'avec un intermédiaire. Et cette ressemblance, fait partie manifestement de la mécréance.
 
Allah (qu'il soit exalté) a dit en montrant la perfection de son Entité, ses Attributs et ses Actions :
 

لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ وَهُوَ السَّمِيعُ البَصِيرُ

« ...Il n'y a rien qui Lui ressemble; et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant. » [Sourate 'As-Shura' verset 11]
 

Par ailleurs, faire ressembler Allah à une créature honnête est une mécréance et une association, alors qu'en est-il si cette créature est une personne injuste (?) ; Allah est plus Haut et infiniment au-dessus de ce qu'ils disent !

Les polythéistes à l'époque du Messager d'Allah saw savaient qu'Allah était le Créateur et le Pourvoyeur, mais ils invoquaient des saints représentés en statue qu'ils prenaient comme intermédiaire auprès d' Allah pour se rapprocher de Lui.

Pourtant, Allah n'a non seulement pas accepté d'eux ces intermédiaires, mais les a également qualifié de mécréants et leur a dit :
 

وَالَّذِينَ اتَّخَذُوا مِن دُونِهِ أَوْلِيَاء مَا نَعْبُدُهُمْ إِلَّا لِيُقَرِّبُونَا إِلَى اللَّهِ زُلْفَى إِنَّ اللَّهَ يَحْكُمُ بَيْنَهُمْ فِي مَا هُمْ فِيهِ يَخْتَلِفُونَ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي مَنْ هُوَ كَاذِبٌ كَفَّارٌ

«  ...Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : " Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent d'avantage d'Allah ". En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce quoi ils divergeaient. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand mécréant » [Sourate 'Az-Zummar' verset 3]
 

Et Allah (qu'Il soit exalté) est proche et Audient, il n'est donc pas nécessaire de prendre d'intermédiaire.

Allah qu'il soit exalté dit :
 

وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌ

« Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi...Alors Je suis tout proche... »
[Sourate 'El-Baquarah' verset 186]

 

Ces polythéistes invoquaient Allah seul pendant les malheurs et les calamités.

Allah qu'Il soit exalté a dit :
 

هُوَ الَّذِي يُسَيِّرُكُمْ فِي الْبَرِّ وَالْبَحْرِ حَتَّى إِذَا كُنتُمْ فِي الْفُلْكِ وَجَرَيْنَ بِهِم بِرِيحٍ طَيِّبَةٍ وَفَرِحُواْ بِهَا جَاءتْهَا رِيحٌ عَاصِفٌ وَجَاءهُمُ الْمَوْجُ مِن كُلِّ مَكَانٍ وَظَنُّواْ أَنَّهُمْ أُحِيطَ بِهِمْ دَعَوُاْ اللّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ لَئِنْ أَنجَيْتَنَا مِنْ هَذِهِ لَنَكُونَنِّ مِنَ الشَّاكِرِينَ

« C'est lui qui vous fait aller sur terre et sur mer, quand vous êtes en bateau. [Ces bateaux] les emportèrent, grâce à un bon vent. Il s'en réjouirent jusqu'au moment où, assaillis par un vent impétueux, assaillis de tous côtés par les vagues, se jugeant enveloppés [par la mort], ils prièrent Allah, Lui vouant sincèrement le culte [et disant] : « Certes, si Tu nous sauves de ceci, nous serons parmi les reconnaissants ! » [Sourate 'Younus' verset 22]

 
Mais les polythéistes invoquaient leurs saints représentés en statue en période d'aisance, c'est pour cela que le Coran les a qualifié de mécréants et qu'Allah n'a pas accepté d'eux leurs prières lorsqu'ils l'invoquaient seul en période de malheurs.
Et qu'ont-ils certains musulmans qui invoquent en dehors d'Allah des messagers et des vertueux, et les appellent au secours et leur demandent aide, tant en période de malheurs et d'épreuves qu'en  période d'aisance.

Ne lisent t'ils pas la parole d'Allah qu'Il soit exalté ?
 

 وَمَنْ أَضَلُّ مِمَّن يَدْعُو مِن دُونِ اللَّهِ مَن لَّا يَسْتَجِيبُ لَهُ إِلَى يَومِ الْقِيَامَةِ وَهُمْ عَن دُعَائِهِمْ غَافِلُونَ

وَإِذَا حُشِرَ النَّاسُ كَانُوا لَهُمْ أَعْدَاء وَكَانُوا بِعِبَادَتِهِمْ كَافِرِينَ

« Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d'Allah, et que la vie ne saura lui répondre jusqu'au Jour de la Résurrection? Et elles (leurs divinités) sont indifférentes à leur invocation.*. Et quand les gens seront rassemblés [pour le Jugement] elles seront leurs ennemies et nieront leur adoration [pour elles]. » [Sourate 'Al Ahqâf'  verset  5 et 6]
 

Beaucoup de gens pensent que les polythéistes évoqués dans le Coran invoquaient de simples statues en pierre et ceci est en réalité une erreur, car ces statues n'étaient à l'origine que des hommes vertueux.

Al Boukhari a mentionné d'après Ibn Abbas (Qu'Allah soit satisfait d'eux) dans la parole d'Allah (qu'il soit exalté) dans la sourate de Noé :
 

وَقَالُوا لَا تَذَرُنَّ آلِهَتَكُمْ وَلَا تَذَرُنَّ وَدًّا وَلَا سُوَاعًا وَلَا يَغُوثَ وَيَعُوقَ وَنَسْرًا

« Et ils ont dit " N'abandonnez jamais vos divinités et n'abandonnez jamais Wadd, Suwa, Yagut, Yauq et Nasr " ». [Sourate Nouh - verset 23]

 

Il (Al Boukhari) a dit : « ces noms appartiennent à des hommes vertueux du peuple de Noé (paix sur lui), quand ils moururent, Satan inspira à leur peuple de mettre là où ils s'asseyaient dans leurs assemblées, des idoles en leur donnant leurs noms. Le peuple de cette époque s'exécutèrent sans pour autant les adorées. Cependant après la disparition de cette génération et l'expansion de l'ignorance elles furent, à leur tour, adorées ».

Allah (qu'il soit exalté) dit en désapprouvant ceux qui invoquent les prophètes, les saints et les Djinns:

 

                 قُلِ ادْعُواْ الَّذِينَ زَعَمْتُم مِّن دُونِهِ فَلاَ يَمْلِكُونَ كَشْفَ الضُّرِّ عَنكُمْ وَلاَ تَحْوِيلاً

أُولَئِكَ الَّذِينَ يَدْعُونَ يَبْتَغُونَ إِلَى رَبِّهِمُ الْوَسِيلَةَ أَيُّهُمْ أَقْرَبُ وَيَرْجُونَ رَحْمَتَهُ وَيَخَافُونَ عَذَابَهُ إِنَّ عَذَابَ رَبِّكَ كَانَ مَحْذُورًا

« Dis: "Invoquez ceux que vous prétendez, (être des divinités) en dehors de Lui. Ils ne possèdent ni le moyen de dissiper votre malheur ni de le détourner." - Ceux qu'ils invoquent, cherchent (eux-mêmes), à qui mieux, le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur. Ils espèrent Sa miséricorde et craignent Son châtiment. Le châtiment de ton Seigneur est vraiment redouté.» [Sourate 'Al-Isra' verset 56 et 57]
 

D'après Ibn Massoud (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

Il y avait un groupe d'humain qui adorait un groupe de djinn, alors que celui-ci (les djinns) s'était converti. Mais le groupe d'humain, persista dans leur adoration. Il a alors été révélé :


« Ceux qu'ils invoquent, cherchent [eux-mêmes], à qui mieux, le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur. »  [Sourate 'Al-Isra' verset 57]

[Mentionné par Ibn Kathir et l'original du hadith se trouve dans Al Boukhari]

Al-Hafidh a dit : « Les humains qui adoraient le groupe de djinns continuèrent à les adorer. Mais les djinns ne l'apprécièrent pas parce qu'ils s'étaient convertis. Et de ce fait, ce sont eux désormais, qui souhaitaient se rapprocher de leur Seigneur ».

At-Tabari a rapporté dans une autre version d'après Ibn Massoud l'ajout suivant : « Les hommes qui adoraient les djinns ne se rendirent pas compte de leur conversion, et c'est cela qui serait le plus accrédité pour l'interprétation de ce verset ». (Fath Al-Bârî volume 8 - page 397)

Le « moyen » (Al-wassilah) : c'est le moyen de se rapprocher d'Allah  comme a dit Qatada. C'est pour cela qu'Allah a dit «à qui mieux » (Tafsir Ibn Kathir volume 3 page 47) 

Je dis (Sheikh Zinou) : Dans ce verset il y a une réplique contre ceux qui invoquent en dehors de leur Seigneur des prophètes et des saints pour se rapprocher d'Allah. Mais s'ils s'étaient rapprochés d'Allah avec des œuvres vertueuses comme leur foi en eux, et leur amour pour eux cela aurait été bon, car cela fait partie du rapprochement légiféré.

Ibn Kathir dit : en conclusion de l'interprétation de ce verset : « Ce verset a été révélé au sujet d'un groupe d'humains qui adoraient les djinns et les invoquaient en dehors d'Allah. Puis les djinns se convertirent mais le groupe d'humain persista dans cette adoration.

Et il est aussi dit que ce verset a été révélé pour certains humains qui invoquaient le Messie et des anges ».

Ce verset désapprouve ceux qui invoquent d'autres qu'Allah même si ce sont des prophètes envoyés ou des saints rapprochés.


Certains prétendent que demander l'aide à un autre qu'Allah est permis, en disant : « Le vrai Assistant est Allah, alors que demander l'aide aux prophètes et aux saints n'est qu'une forme imagée comme si tu disais : « le médicament et le médecin m'ont guéris ». Mais ceci est réfuté dans la parole d'Abraham (paix sur lui) :
 

وَإِذَا مَرِضْتُ فَهُوَ يَشْفِينِ

« Et quand je suis malade, c'est Lui qui me guérit » [Sourate Achou'ara : verset 80]
 

Il a insisté sur le pronom « Lui » dans chaque verset pour montrer que le Guide, le Pourvoyeur, et le Guérisseur est Allah seul et personne d'autre. Ainsi le médicament est une cause de la guérison et non la guérison.

- Beaucoup de gens ne font pas la différence entre demander l'aide  d'un vivant et la demander d'un mort.

Pourtant Allah dit :
 

وَمَا يَسْتَوِي الْأَحْيَاء وَلَا الْأَمْوَاتُ

« De même ne sont pas semblables les vivants et les morts... » [Sourate Fatir - verset 22]
 

Par contre la parole d'Allah qui dit :
 

فَاسْتَغَاثَهُ الَّذِي مِن شِيعَتِهِ عَلَى الَّذِي مِنْ عَدُوِّهِ

« ...L'homme de son parti l'appela (Moïse) au secours contre son ennemie... » [Sourate Al-Qasas - verset 15]
 

Et l'histoire de l'homme qui demanda l'aide à Moïse, que la paix soit sur lui, alors qu'il était vivant et capable de l'entraider. Et c'est bien ce qu'il fît :
 

و فَوَكَزَهُ مُوسَى فَقَضَى عَلَيْهِ

« ...Moïse lui donna un coup de point qui l'acheva... » [Sourate Al-Qasas - verset 15]

 
Alors que le mort ne peut pas répondre car il n'en a pas la capacité.
Allah qu'Il soit exalté a dit :
 

إِن تَدْعُوهُمْ لَا يَسْمَعُوا دُعَاءكُمْ وَلَوْ سَمِعُوا مَا اسْتَجَابُوا لَكُمْ وَيَوْمَ الْقِيَامَةِ يَكْفُرُونَ بِشِرْكِكُمْ وَلَا يُنَبِّئُكَ مِثْلُ خَبِيرٍ

« Si vous les invoquez, ils n'entendent pas votre invocation, et même s'ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le jour du Jugement ils  vont nier votre association. Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé. » [Sourate Fatir - verset 14]
 

Et ceci est une preuve explicite que l'invocation des morts est  une association)

Allah qu'Il soit exalté a dit :

وَالَّذِينَ يَدْعُونَ مِن دُونِ اللّهِ لاَ يَخْلُقُونَ شَيْئًا وَهُمْ يُخْلَقُونَ

أَمْواتٌ غَيْرُ أَحْيَاء وَمَا يَشْعُرُونَ أَيَّانَ يُبْعَثُون

« Et ceux qu'ils invoquent en dehors d'Allah ne créent rien, et ils sont eux-mêmes créés. -  Ils sont morts, et non pas vivants, et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités. » [Sourate An-Nahl - verset 20 et 21]
 

Il a été confirmé dans les hadiths authentiques que les gens le jour du Jugement iront voir les prophètes et ils leur demanderont qu'ils intercèdent en leur faveur, jusqu'à ce qu'ils aillent voir Mohamed (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) à qui ils demanderont qu'il intercède en leur faveur pour qu'Allah les soulage. Il (le prophète - saw -) dira : « Je m'en occupe » puis il se prosternera en dessous de trône et demandera à Allah le soulagement et d'hâter  les comptes. Et cette intercession est une demande au Prophète (saw) alors qu'il est vivant et sachant que les gens lui parlent et lui leur parle. Ils lui demanderont d'intercéder pour eux auprès d'Allah et qu'il invoque pour eux le soulagement et c'est ce qu'il fera sans aucun doute.

La plus grande preuve qu'il y'a une différence entre demander d'un vivant et demander d'un mort, est ce qu'a fait Omar Ibn Al-Khattâb (que Allah soit satisfait de lui) lorsque la sécheresse les toucha. Il demanda, alors à Al Abbas l'oncle du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) qu'il invoque pour eux, alors qu'il ne l'a pas demandé au Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) après son Départ auprès de son Compagnon le Très-Haut (C.A.D qu'il était mort).

Certains savants pensent que l'intercession est comme implorer le secours alors que la différence entre les deux est grande.

L'intercession est la demande à Allah avec un moyen intermédiaire. Par exemple on peut dire :

« Ô ! Mon Seigneur par notre amour envers Toi et notre amour envers Ton prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui)  et notre amour envers les saints soulage-nous ! »

Cette invocation est permise.

Mais l'imploration innovée est de demander à autre qu'Allah comme le fait de dire : « Ô ! Prophète d'Allah soulage-nous »

Et ceci est interdit et c'est de la grande association.

D'après la parole d'Allah :
 

وَلاَ تَدْعُ مِن دُونِ اللّهِ مَا لاَ يَنفَعُكَ وَلاَ يَضُرُّكَ فَإِن فَعَلْتَ فَإِنَّكَ إِذًا مِّنَ الظَّالِمِينَ

« Et n'invoque pas, en dehors d'Allah, ce qui peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu seras alors du nombre des injustes ». [Sourate Younus - verset 106]
 

Et Allah qu'Il soit exalté dit en ordonnant à son Prophète de dire au gens :
 

قُلْ إِنَّمَا أَدْعُو رَبِّي وَلَا أُشْرِكُ بِهِ أَحَدًا

قُلْ إِنِّي لَا أَمْلِكُ لَكُمْ ضَرًّا وَلَا رَشَدًا

« Dis "Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne ". Dis "Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit" ». [Sourate Al Djinn - verset 20 et 21]

 
Et le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a dit :
« Si tu demandes, demande alors à Allah. Et si tu sollicites une aide sollicite-là d'Allah »
[Rapporté par At-Tirmidhi qui l'a qualifié de hadith Hassan authentique].

Et je demande à Allah qu'Il soulage nos angoisses car les angoisses ne sont enlevées que par Allah.

copié de alghourabaa.free.fr
 
Cheikh Mohammad Ibn Jamil Zinou - الشيخ محمد بن جميل زينو

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله