compteur de visite

Catégories

18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 20:32
Au sujet de la descente d’Allah عز و جل
Il a été rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques, selon Abû Hurayra, qu'Allah l'agrée, que le prophète, صلى الله عليه وسلم, a dit :
 
« à partir du dernier tiers de la nuit, notre Seigneur descend au ciel le plus proche de la terre et [Allah] dit : « J'exauce les invocations de celui qui M'invoque, Je donne à celui qui Me demande et pardonne à celui qui Me demande le pardon ».
 Rapporté par Bukhâri N° 1145 et Muslim N° 758
 
De plus , ce hadîth fut rapporté par quelques vingt-huit personnes parmi les compagnons, qu'Allah les agrée. Tout comme il a été accepté à l'unanimité des gens de la sunna et de la vérité.
 
La descente d'Allah, ta'âla, au ciel le plus proche de la terre fait partie de Ses attributs qui sont en rapport avec Sa volonté et Sa sagesse (sifâtun fi'liyatun). C'est une descente sur laquelle il ne fait aucun doute et qui sied à Sa majesté et grandeur.
 
Il est interdit de modifier le sens de la descente d'Allah en disant qu'il s'agit, en fait, de la descente de Son ordre (amruhu), de Sa miséricorde, d'un ange parmi Ses anges car ceci est sans fondement à plus d'un titre :
 
-La modification du sens est en contradiction avec le sens apparent du hadîth car le prophète, صلى الله عليه وسلم, a annexé le mot descente à Allah. La règle de base étant qu'une action est annexée à celui qui la provoque ou qui la fait, il devient, dès lors, contradictoire à la règle de base de l'annexer à autre que le sujet concerné.
 
-Découle de la modification du sens, le fait qu'il manquerait un mot dans le hadîth, or, la règle de base est qu'il ne manque aucun mot dans les textes.
 
-La descente de Son ordre ou de Sa miséricorde n'est pas spécifique à cette partie de la nuit en ce sens que Son ordre et Sa miséricorde descendent tout le temps.
Si on nous dit qu'il s'agit là de la descente d'un ordre particulier ou d'une miséricorde particulière et que cela peut se passer à des moments précis, nous répondrons qu'en admettant que ce sous-entendu et cette interprétation soient corrects, cela signifierait, d'après le hadith, que la limite de la descente de ces miséricorde et ordre particuliers serait le ciel le plus proche de la terre, et quel serait l'intérêt d'une descente de la miséricorde d'Allah au ciel le plus proche de la terre jusqu'à ce que le prophète, صلى الله عليه وسلم, nous en informe ?!
 
-Le hadîth nous indique que celui qui descend dit : « J'exauce les invocations de celui qui M'invoque, Je donne à celui qui Me demande et pardonne à celui qui Me demande le pardon » et personne d'autre en dehors d'Allah, subhânahu wa ta'âla, ne peut dire une telle chose.
 
Fathu rabi-l-bariyah bi talkhîsi-l-hamawiyah, Page 54 - 55
copié de avertissement.over-blog.net
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Unicité - التوحيد