compteur de visite

Catégories

3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 21:01
Le pouvoir d’émettre une fatwa est réservé aux savants

Question :


Une personne a-t-elle le droit de s'appliquer à donner des avis juridiques à d'autres personnes sachant qu'il n'y a pas parmi eux de personnes qualifiées pour émettre des avis juridiques ou parce que ces personnes n'ont pas eu la possibilité d'interroger les savants ? 
 
Réponse :
 
Si cette personne est ignorante, comment peut-elle donc s'appliquer à donner des avis juridiques ?!
 
Sur quelle base son effort de réflexion repose-t-il ? 
 
Celui qui ne connaît pas le jugement d'une chose doit se taire et si on l'interroge, il doit répondre : « Je n'ai pas de science ».
 
Lorsqu'Allah dit aux anges (traduction rapprochée) :
  
« Et dit : « Informez-Moi des noms de ces choses, si vous êtes véridiques. » (La vache, v.31) 


[Ils répondirent :] 
(traduction rapprochée) :
 
"Ils dirent : « Gloire à Toi ! Nous ne savons que ce que Tu nous as appris. Certes c'est Toi Celui Qui sait tout, le Sage. "(La vache, v.32)
 
Quant au fait de demander si cette parole :
 
« Si je ne trouve pas de savants qui ont la capacité d'émettre des avis juridiques alors je peux le faire » est juste ou pas ; nous répondons que cet acte est une faute et est interdit.

Ce qu'on doit impérativement répondre à celui qui nous pose une question d'ordre religieux est :
 
« Demande donc aux savants. »
 
De nos jours - Allah soit loué -, les moyens de communication sont très accessibles, la personne peut donc téléphoner [à un savant] ou lui envoyer un courrier par voie des airs ou de terre.
 
Fatwa n°102 tirée du livre intitulé « Le livre de la science »
copié de fatawaislam.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية