compteur de visite

Catégories

22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 20:44
Comment la personne ordinaire peut faire prévaloir l'avis d'un savant par rapport à un autre ?
Question :

Que doit faire la personne ordinaire à propos d'un sujet sur lequel les savants ont divergés, et sur lequel il lui est difficile de trancher, par exemple : le Chaykh Ibnu Bâaz dit une chose et l'argumente par ses preuves, et le Chaykh al-Albânî émet un avis juridique opposé en l'argumentant aussi par ses preuves ; cette personne [ordinaire] doit-elle faire le choix de la précaution ou plutôt choisir le plus facile ? 
 
Réponse :

Bismi LLÂHi r-Rahmâni r-Rahîm

 
Les savants ont plusieurs opinions à ce sujet, et cette divergence concerne le cas où la personne ne peut faire prévaloir un avis par aucun des moyens utilisés pour cet effet : comme le fait d'examiner les arguments, ou d'observer le degré du Mufti en terme de science, de dévotion, etc.

Et les savants ont à ce sujet, en résumé, trois avis :

 
- le premier : que la personne choisisse l'avis le plus contraignant ;
le second : qu'elle choisisse le plus aisé ;
- le troisième : qu'elle sélectionne parmi les deux avis ou les opinions celui qui lui convient.
 
Et ce qui me paraît le plus juste, c'est :

que si la situation est telle qu'elle est décrite, la personne du commun/ordinaire peut choisir l'avis le plus aisé, car l'aisance est la base de la législation, ALLÂH le Très Haut dit (traduction rapprochée) :

 
{ALLÂH veut pour vous la facilité, IL ne veut pas la difficulté pour vous} [S.2/V.185] 

et le Prophète -çalla LLÂHu 'alayhi wa sallam- a dit :
 
"j'ai été envoyé avec la droiture aisée" 

comme cela a été rapporté dans le recueil "Masnad" de l'imâm Ahmad d'après le hadîth de 'Â-ichah (radiya LLÂHu 'anhâ) avec une chaîne de transmission convenable.

Et il a été rapporté aussi dans le "Masnad" avec une chaîne authentique, le hadîth du bédouin -anonyme- qui affirme avoir entendu le Prophète -çalla LLÂHu 'alayhi wa sallam- dire :

"la meilleure de vos qualités religieuses est son aisance"

De même que le Prophète -çalla LLÂHu 'alayhi wa sallam-, à chaque fois qu'il était amené à choisir entre deux options, choisissait la plus facile des deux comme cela est cité dans les deux recueils "Sahîhs" d'après 'Â-ichah (radiya LLÂHu 'anhâ.
 
TOUTEFOIS, il est important d'observer :

que cela concerne uniquement le cas où lui parviennent deux avis émis par des GENS DOUÉS DE SCIENCE, et qu'il n'arrive pas à trancher parmi ces deux opinions en appliquant les causes qui permettent d'en faire prévaloir un, comme nous venons de l'indiquer ; ceci afin qu'il ne commette pas l'erreur de la permissivité, au sujet de laquelle les savant sont unanimes sur son interdiction. Son devoir est plutôt de se conformer à la vérité autant que faire se peut. 
wa LLÂHu a'lam
 
Votre frère
Khâlid bnu 'Abdi LLÂH al-Muslih (1)
4/9/1424 H.
 
(1) Nommé (parmi ses élèves) par ach-Chaykh as-Sâlih al-'Uthaymîn -rahimahu LLÂH- pour lui succéder dans l'imamat et les sermons, ainsi que l'enseignement à la mosquée de 'Unayzah.
Qu'ALLÂH le préserve et l'assiste, et nous fasse profiter de sa science, âmîn
 
كيف يرجح العامي بين أقول العلماء
السؤال: ماذا يعمل الإنسان العادي في أمر اختلف فيه العلماء، وصعب فيه الترجيح، فمثلاً يقول الشيخ ابن باز شيئاً ويعلله بأدلته، ويفتي الشيخ الألباني بالعكس ويعلله بأدلته أيضاً، هل يختار الإنسان الأحوط أم الأيسر؟
 
الجواب: بسم الله الرحمن الرحيم
للعلماء في ذلك أقوال متعددة، ومحل الخلاف فيما إذا لم يتمكن من الترجيح بأي وجه من أوجه الترجيح، كالنظر إلى الأدلة، أو النظر إلى حال المفتي من العلم و الورع أو غير ذلك. وحاصل ما للعلماء في هذه المسألة ثلاثة أقوال:
الأول: يأخذ بالأشد.
الثاني: يأخذ بالأيسر.
الثالث: يتخير بين القولين أو الأقوال
والذي يظهر لي : أنه إذا كان الحال كما ذكر فإن للعامي أن يأخذ الأيسر من الأقوال؛ لأنه بناء الشريعة قال الله تعالى: ﴿يُرِيدُ اللَّهُ بِكُمُ الْيُسْرَ وَلا يُرِيدُ بِكُمُ الْعُسَْر﴾ (البقرة: 185) وقال النبي صلى الله عليه وسلم: (بعثت بالحنيفية السمحة) كما في مسند الإمام أحمد من حديث عائشة رضي الله عنها بسند لا بأس به. وروى في المسند أيضاً بسند صحيح حديث أعرابي لم يسمه أنه سمع النبي صلى الله عليه وسلم يقول: ((خير دينكم أيسره)). كما أن النبي صلى الله عليه وسلم لم يخير بين أمرين إلا اختار أيسرهما كما في الصحيحين من حديث عائشة
لكن ينبغي أن يلاحظ أن هذا فيما إذا بلغه قولان عن أهل العلم ولم يتمكن من الترجيح بينهما بنوع من المرجحات كما ذكرنا؛ لئلا يقع في مسألة تتبع الرخص التي أجمع أهل العلم على عدم جوازها، بل الواجب اتباع الحق حسب الإمكان. والله أعلم
أخوكم
خالد بن عبدالله المصلح
4/9/1424هـ
copié de alminhadj.fr
 
Khâlid bnu 'Abdi LLÂH al-Muslih - خالد بن عبدالله المصلح

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية