compteur de visite

Catégories

23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 20:06
Sur le fait de jurer par autre qu’Allah et par le coran

-Le fait de jurer par autre qu'Allah, le Très Haut, par exemple : "par ta vie, par ma vie ou encore je jure par le peuple ou autre que cela..." est interdit, plus grave, ceci fait partie du « Shirk » (attribuer un associé à Allah).

 
En effet, le fait de juger par une personne est un symbole de glorification, de ce fait, ceci ne revient qu'à Allah, le Très Haut. Donc, glorifier autre qu'Allah relève du « Shirk ».


Par contre, celui qui jure par autre qu'Allah tout en étant conscient que la chose par laquelle il a jurée est moins importante qu'Allah ne commet pas de «  Shirk akbar  » mais plutôt du « Shirk asghar  » .

Le prophète, sala Allah 'alayhi wa salam, a dit :

« Ne jurez pas par vos pères, celui qui veut jurer, qu'il jure par Allah ou bien qu'il se taise »
comme ceci a été rapporté de façon authentique dans Bukhari.

Il, sala Allah 'alayhi wa salam, a également dit :

« Celui qui a juré par autre qu'Allah a mécru ou a associé ».

Donc, ne jure pas par autre qu'Allah, le Très Haut, même si c'était le prophète, Jibril ou d'autres parmi les messagers, les anges ou les êtres humains.

Sache que Cheikh Al-Islam (Ibn Taymiya, rahimahou Allah) a dit :

« le « Shirk » n'est pas pardonné par Allah, fut-il petit ».

-Quant au fait de jurer par le coran, il n'y a pas de mal, car le coran est la parole d'Allah, qui est une de Ses caractéristiques, il est, donc, permis de jurer par le coran.
 
Fatawa Al-'Aqîda, page 348.
copié de sounna.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Unicité - التوحيد