compteur de visite

Catégories

28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 12:42
Le fait de maudire quelqu’un

Question :

 
Une femme maudit et insulte souvent ses enfants.
 
Elle leur fait mal parfois par les paroles et parfois en les frappant pour des choses importantes ou non.
 
Je l'ai conseillée maintes fois de cesser, mais sa réponse est : « Tu les gâtes alors que ce sont des bandits. » 
 
Le résultat est que les enfants détestent leur mère, ignorent ce qu'elle dit, et sont habitués à ses insultes et ses punitions.
 

Quel est le regard de la religion sur mon attitude vis-à-vis de cette épouse ?
Dois-je la quitter sachant que les enfants iraient avec elle, ou que dois-je faire ?
Qu'Allah vous aide.


Réponse :

Maudire les enfants, ou quelqu'un qui ne mérite pas d'être maudit, fait partie des grands péchés. En effet, le Prophète, prière et salut d'Allah sur lui, a dit :

 

« Maudire un croyant est comparable au fait de le tuer. » (1)


Dans un autre hadith, le Prophète, prière et salut d'Allah sur lui, dit :

 

« Insulter un musulman est une perversion et le tuer est une mécréance. » (2)

 

Il dit encore :

 

« Ceux qui maudissent ne seront point témoins, ni intercesseurs le Jour du Jugement. » (3)
 

Elle doit donc se repentir à Allah Exalté, préserver sa langue des insultes et multiplier les invocations pour ses enfants, afin qu'Allah les guide et les réforme.

Tu dois la conseiller continuellement et la mettre en garde contre le fait d'insulter ses enfants, et te séparer d'elle momentanément, si le conseil ne donne pas de résultats satisfaisants.

Il faut choisir la séparation si on pense que cela donnera des résultats et il faut être patient pour l'amour d'Allah et ne pas se précipiter dans le divorce.

Nous implorons d'Allah pour elle et pour nous, la guidée... sans oublier d'éduquer les enfants et de les orienter vers le bien pour que leur comportement s'améliore.

 

(1) Al-Bukhârî dans le chapitre du comportement (6105), Muslim dans le chapitre de la foi (110).

(2) Al-Bukhârî dans le chapitre de la foi (48), Muslim dans le chapitre de la foi (64). Ma mécréance est une mécréance mineure, car on sait que le meurtre est certainement le plus grand péché après le Shirk, mais il ne fait pas sortir de l'islam.

(3) Muslim dans le chapitre du comportement et des liens (2598).

 

Kitâb ud-Dacwa

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب