compteur de visite

Catégories

29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 22:47
Les effets de l’amour en islam

L'amour a des effets, des subordonnés, des nécessités et des conséquences, ils peuvent être bons comme mauvais, utiles ou inutiles. 

 
L'amour utile est celui qui nous donne profit dans les deux mondes ; Elle est à la tête de notre joie.

Quant à l'amour nuisible ou le mauvais amour, c'est celui qui fait porter à son auteur le mal dans les deux mondes.

Il est à la tête de sa détresse et de son chagrin. Il est la cause de tout mal.

Le sage, est celui qui ne choisit pas ce qu'il le nuit et ce qui le rend triste, cela se passe chez l'ignorant, l'âme choisit quelque fois ce qu'il le nuit.

C'est une oppression de l'homme pour soi-même. Peut être l'âme est ignorante à l'égard de son amour au point de ne pas se rendre compte du résultat final.

C'est le cas de celui qui suit ses passions sans se rendre compte du résultat, ou peut être connaît-il le mal qui en résulte ; Mais les passions surmontent et prennent le dessus sur ce qu'il sait, et aboutit pour lui à une fausse croyance et à des passions sans dignité.

L'amour faux ne vient que du résultat de l'ignorance, d'une fausse croyance ou d'une passion qui a vaincu.

L'amour se transforme en convoitise, et celui qui est dans cette convoitise ne distingue plus entre le mal et le bien.

La convoitise a le dessus sur la raison et la foi.

Car chez le faible, l'armée de la convoitise est plus forte que celle de la raison, le succès est à celui qui a le dessus [qui est le vainqueur].

Chaque amour a des subordonnés, les subordonnés dépendent de la force ou de la faiblesse de son amour, un amour qui a une affection utile aura des résultats et subordonnés utiles.

S'il pleure, il sent le profit, s'il est affligé la passion est affligée, mais malgré ça il est heureux d'avoir suivit ces passions.

Il est changé selon les degrés de l'amour, tantôt les résultats de son amour augmentent, tantôt ils diminuent et c'est un gain et une force.

L'amour nuisible et indigne, est suivie des effets nuisibles pour l'homme, elle l'éloigne d'Allâh Ta'âla et elle le fait perdre toute dignité.

Chaque action qui résulte d'une désobéissance conduit à de mauvais effets, mais toute action résulte d'une obéissance qui approche l'homme d'Allâh.

Allâh -Ta'âla- dit (traduction rapprochée) :

« ... Car ils n'éprouveront ni soif, ni fatigue, ni faim dans le sentier d'Allâh, ils ne fouleront aucune terre en provoquant la colère des infidèles, et n'obtiendront aucun avantage sur un ennemi, sans qu'il ne leur soit écrit pour cela une bonne action. En vérité Allâh ne laisse pas perdre la récompense des bienfaiteurs. Ils ne supporteront aucune dépense, minime ou importante, ne traverseront aucune vallée, sans que [cela] ne soit inscrit à leur actif, en sorte qu'Allâh les récompense pour le meilleur de ce qu'ils faisaient. » [
Coran, 9/120-121]

Tout est inscrit auprès d'Allâh. Allâh - Ta'âla - n'oublie pas la moindre chose.

Donc, à l'homme de pratiquer avec piété et Allâh -Ta'âla- le récompensera selon son œuvre le Jour du Jugement dernier.

Quiconque pratique avec piété, recommande le bien et prévient contre le mal, sera heureux dans les deux mondes.

Comment les Cœurs ne tombent-ils pas amoureux de Celui qui est Seul, qui accorde les bienfaits et efface les méfaits, répond aux invocations, pardonne les péchés, dissimule les parties naturelles, et apaise l'affligé ?

Il est véritablement Celui qui mérite l'invocation, Celui qui mérité véritablement qu'on lui rende grâce, qu'on l'adore, qu'on lui demande protection.

Il est satisfait de celui qui se tourne vers Lui et se repend, Il est le Roi qui n'a pas d'associé et qui n'a point d'égal.

Il est le plus juste, il découvre tous les secrets.

Pour Lui, l'invisible est visible, les figures sont soumises à la lumière, toutes les preuves démontrent qu'Allâh n'a pas de pareil, qu'Il est sans égal, la nuit devient jour par l'illumination de Sa Face, la terre s'est éclairée à l'aide de sa clarté.

Ni somnolence ni sommeil ne l'atteignent, Son voile est la clarté, et s'il [son voile] devait à se lever, il brûlerait tous ceux qu'ils le verraient.

Kitâb « ad-Dâ-a wad-Dawâ-a » de Ibn al-Qayyîm - p.343 et 384
copié de manhajulhaqq.com
 
Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة