compteur de visite

Catégories

6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 17:41
Après la prière - الأذكار بعد الصلاة
-Une fois la prière terminée, le fidèle implore le pardon d'Allâh, trois fois : 

 astarfirrullâh, astarfirrullâh, astarfirrullâh 

Ensuite il dit : 

-"Seigneur Tu es la paix (As-Salâm), de Toi procède la paix. Sois béni, Ö Toi qui est plein de Majesté et de Munificience"

Allâhumma antas-salam wa minkas-salam tabârakta ya dhal jalâli wal ikrâm
 
-"Il n'y a pas de divinité en dehors d'Allâh. Il n'a pas d'associé, à Lui la Souveraineté, à Lui la Louange, Il est capable sur toute chose." 

lâ illâha illallâh wahdahu lâ sharîka lah, lahul-mulk wa lahul-hamd wa huwa 'ala kulli shay'in qadîr 
 
-"Nul ne repousse ce que Tu donnes, ni ne donne ce que Tu retiens et la fortune du riche ne lui servira en rien auprès de Toi sinon Ta miséricorde. Il n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors d'Allâh, Il n'a pas d'associé, à Lui la Souveraineté, à Lui la Louange, Il est Puissant sur toute chose. Il n'y a ni force ni puissance qu'en Allâh. Il n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors d'Allâh, nous n'adorons que Lui, à Lui le bienfait, la grâce et la Louange, n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors d'Allâh, à Lui la religion pure en dépit de l'aversion des mécréants"
 

Allâhumma lâ mâni' lima a'tayta wa lâ mu'ti lima mana'ta wa lâ yanfa'u dhal jaddi minkal-jad lâ hawla wa lâ quwwata illa billâh ,lâ illâha illallâh wa lâ na'budu illa iyyah lahu-ni'matu wa lahul-fadhl wa lahu-thana'a al-hasan, lâ illâha illallâh mukhlisina lahu-din wa law karihal-kâfirûn
 
-Puis on glorifie Allâh trente-trois fois en disant: 
 
"Gloire à Allâh" (subhânallâh
 
Et trente-trois fois: 
 
"Louange à Allâh" (Al-hamdulillâh
 
Et enfin trente-trois fois: 
 
"Allâh est le Plus Grand" (Allâhu Akbar

-Et l'on complète à cent par la phrase: 
 
" Il n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors d'Allâh, Unique et sans associé, à Lui la royauté, à Lui la louange, Il donne la vie, Il donne la mort, et Il est Omnipotent". 
 
Lâ illâha illallâh wahdahu lâ sharîka lah, lahul-mulk wa lahul-hamdu yuhyy wa yumît wa huwa 'alâ kulli shay'in qadîr 
 
Ensuite, on récite : 

-Le verset du repose-pied (ayatul-kursî) de sourate la Vache verset 255 et les 3 dernières sourates du Coran après chacune des cinq prières obligatoires.
 
Et il est souhaitable de répéter ces trois sourates du Coran trois fois après les deux prières : du Fajr (l'Aube) et du Maghrib (crépuscule), et ce, conformément aux hadiths qui nous sont parvenus du Prophète Muhammad - qu'Allâh prie sur lui et le salue -. 

-Sourate al-ikhlâs 

-Sourate al-falaq 

-Sourate an-nâs 
 
-De même, après ces mêmes deux prières du fajr et du maghrib (l'Aube et le Crépuscule) il est aussi souhaitable, à la suite des invocations susmentionnées, de réciter dix fois ce qui suit : 
 
" Il n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors d'Allâh, Unique et sans associé, à Lui la royauté, à Lui la louange, Il donne la vie, Il donne la mort, et Il est Omnipotent". 
 
Lâ illâha illallâh wahdahu lâ sharîka lah, lahul-mulk wa lahul-hamdu yuhyy wa yumîtwa huwa 'alâ kulli shay'in qadîr 
 
Ceci a été confirmé du Prophète. 
 
-Si le fidèle est imam de la prière, il se tourne vers les fidèles après le repentir trois fois et la récitation de l'invocation : 
 
"Seigneur Tu es la paix (As-Salâm), de Toi procède la paix. Sois béni, Ô Toi qui est plein de Majesté et de Munificience."
 
Allâhumma antas-salam wa minkas-salam tabârakta ya dhal jalâli wal ikrâm 
 
Cette façon d'agir nous à été transmises dans plusieurs hadiths du Prophète, qu'Allâh prie sur lui et le salue, et spécialement dans le hadith de 'Aisha, son épouse, et qui a été rapporté dans le Sahih de Muslim. 
 
Toutes ces invocations s'appellent Dhikr; elles sont surérogatoires et non obligatoires. 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله