compteur de visite

Catégories

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 14:19
Le miel a de nombreux avantages

Allah dit (traduction rapprochée) dans la sourate an nahl (les abeilles) au verset 69 

 
يَخْرُجُ مِن بُطُونِهَا شَرَابٌ مُّخْتَلِفٌ أَلْوَانُهُ فِيهِ شِفَاءٌ لِّلنَّاسِ
 
"De leurs entrailles sort une boisson de couleur variée qui sert de remède à l'homme" 

 

- Il évacue les saletés des veines, des intestins et des autres - désintègre les humidités: s'il est employé comme aliment ou enduit 

- il est utile aux vieillards et aux personnes lymphatiques et qui ont l'humeur froide et humide 

- il est nourrissant 

- facilitant la selle 

- conservant la ténacité des pâtes et de tout ce qu'on y dépose 

- poussant les états des remèdes détestables 

- purifiant le foie et la poitrine 

- diurétique 

- convenable à la toux provenant du lymphe 

 
Si on le boit chaud avec l'essence des roses, il sera utile contre les morsures des bêtes et contre la potion d'opium.
 
Quand on le boit tout seul, avec l'eau, il guérit la morsure du chien enragé et il est utile quand on mange des champignons mortels. 

 

Si on y met de la viande tendre, il conserve sa tendresse durant 3 mois, aussi, les grands concombres, les concombres, les courges et les aubergines.
Il conserve encore les cadavres des morts d'où on l'appelle le conservateur affidé. 
 
Si on barbouille le corps et les cheveux pouilleux par le miel, les poux seront tués.
Le miel rend les cheveux plus longs, plus bons et plus lisses. 
 
Si on passe du miel sur le cil comme le khôl, l'obscurité de la vue se dévoile. 
si on l'emploie comme cure dent, celles ci seront blanches et bien polies, et il conserve la santé des dents et de la gencive, il dilate les bouts des veines et fait couler les menstrues. 
 
Quand on le lape a jeun, il élimine le flegme et lave les duvets de l'estomac, et éloigne ses rebuts, le réchauffe avec modération et le débouche, il fait la même chose dans le foie, le rein et la vessie. 
 
Il est moins maléfique a l'obstruction du foie ou de la rate que tout autre aliment sucre 
 
Il est sur et peu nuisible. 
Parfois il est nuisible aux gens bilieux mais le tord cause peut etre pousse par le vinaigre ou autre d'ou le miel redevient bien utile 
 
Aucune chose n' a été créée plus bonne ou pareille à lui.
 
Le prophète le buvait à jeun. 
 
Dans les oeuvre d'Ibn Majah , on trouve une tradition rapportée par abou Hourayra 
 
"Celui qui lape (le miel) chaque mois trois fois, au petit jour, ne sera pas attrape par le grand malheur"

(Az Zoubir ibn Said l'a mentionne dans son oeuvre mais elle est ecartee. Al Boukhari a dit : "Nous n'avons pas entendu cela d'Abou Hourayra et il s'agit de dire "celui qui lape le miel chaque mois 3 fois..." Il se peut que le mot "le miel " est néglige par le narrateur ou le scribe") 
 
Dans une autre oeuvre on trouve : 
 
"Vous avez a avoir les 2 guérisons : le MIEL et le CORAN" 
 
(Ibn Majah et Al Hakim l'ont montée, et le dernier a dit sur la condition des deux cheikh : ainsi que az Zahabi l'a confirmée, rapporte par ibn mas'oud) 
 
Ainsi, il a rassemble la médecine humaine et la médecine divine; la médecine corporelle et la médecine spirituelle; le remède terrestre et le remède céleste 
 
Le meilleur miel est le plus pur et clair, et le moins aigre, dont la douceur est franche; et ce que l'on prend des montagnes et des arbres est plus favorable que ce que l'on prend des ruches. 
 
Pour finir , le miel est un bon traitement contre la diarrhée 
 
Dans les deux sahihs de Boukhari et de Mouslim, on rapporte d'apres Abi Al moutawakil, apres Said al Khoudri qu'un homme s'est adresse au prophète et lui a dit :
 
"mon frère souffre de son ventre" et dans une autre version "mon frère souffre de la diarrhée". Il lui a dit " donne lui du miel a boire!" 
l'homme partit et revint en lui disant 
"Je lui ai donne a boire du miel, mais en vain", et autrement dit: "la diarrhée s'accentue" Deux ou trois reprises se sont écoulées, et toujours il lui disait donne lui a boire du miel. Dans la troisième ou quatrième fois, il lui a dit : "Dieu s'avère juste, et le ventre de ton frère est malade" 
(monte par Ahmad, Tirmidhi, et an Nassai, quand le Prophète a dit "dieu s'avère juste", il est fait allusion au verset 69 de la sourate an nahl cite au début de cet article) 
 
Autrement dit : "Mon frère a la digestion corrompue et l'estomac malade" 
 
La diarrhée était a cause de l'indigestion après le bourrage du ventre.
Il lui a donc prescrit le miel, car il évacue les restes accumules dans les coins de l'estomac et des intestins, et il a la force de l'évacuation et de pousser les rebuts;et l'estomac contenait des mélanges visqueux qui empêchent les aliments de rester stables a cause de la viscosité.
En effet, l'estomac présente des duvets pareils a ceux de la serviette, si les humeurs visqueux s' y attachent, la nourriture sera gâchée et l'estomac deviendra corrompu 


Tirée du livre d'Ibn Qayyim al Jawziya "la médecine prophétique
copié de roquia-sunna.phpbb3gratuit.com

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي