compteur de visite

Catégories

17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 11:24
Conseils concernant l’utilisation du temps

On a demandé au Shaykh :

 

Quelles sont vos directives concernant l'utilisation du temps et la protection contre la perte de temps ? [1]

 

Il a répondu en disant : 

 

Il est nécessaire à l'étudiant en science de préserver son temps du gaspillage.

 

La perte de temps arrive d'un certain nombre de façons :

 

-En cessant d'apprendre et de réviser ce qu'on a lu.


-En s'asseyant avec ses amis et en se livrant à des conversations vaines qui ne contiennent aucun avantage.

Le plus nuisible pour un étudiant en science est : qu'il ne se soucie que de poursuivre les déclarations des gens, [pour] " ma qila wa qala" (Ce qui a été dit et qu'il a dit) et [pour] "ma hasala wa ma yahsul" (Ce qui est arrivé et ce qui a lieu), en recherchant ce qui ne le concerne pas.

Sans nul doute cela provient d'un islam faible, comme le prophète ( sallallahu ' alayhi wa sallam) a dit :

« Fait partie du bon islam de quelqu'un le fait d'éviter de se mêler de ce qui ne le regarde pas. » [2]

-S'occuper avec le "Qila wa qala" (Ce qui a été dit et qu'il a dit) et l'interrogation excessive est une perte de temps.

En réalité c'est une maladie qui, lorsqu'elle apparaît chez l'homme- nous demandons à Allah qu'Il nous en préserve- cela devient son souci le plus grand.

Il peut montrer de l'hostilité envers celui qui ne mérite pas d'hostilité, ou il peut s'allier avec celui qui ne mérite pas d'alliance, ceci en raison de sa préoccupation pour ces questions, qui le tiennent loin de la connaissance, avec le prétexte de "soutenir la vérité", tandis que ce n'est pas le cas.

Plutôt cela se rapporte au fait de s'occuper avec une question qui ne le concerne pas.

Si une information vous vient, sans que vous ne l'ayez poursuivi ou cherché, alors tous les gens reçoivent des nouvelles mais ils ne s'occupent pas avec cela, cela ne devient non plus leur souci le plus grand, parce que cela occupe l'étudiant en science.

Il corrompt son affaire et ouvre pour la umma la porte  de hizbiyyah (partis) alors la ummah se divisera.

[1] Cette fatwa (jugement islamique) est tirée de "Kitabul-'Ilm" de Shaykh ' Uthaymin compilé par Shaykh Fahd ibn Nasir ibn Ibraahim As-Sulayman, imprimé par Dar ath-Tharya lin-Nashir ( première impression 1417H/1996CE), (pp. 204-205).
[2] Rapporté par l'imam Ahmad (1/201) et Tirmidthi (2318). An-Nawawi l'a déclaré Hasan dans 'Riyadhus-Salihin' (p. 73). Ahmad Shakir l'a déclaré 'Sahih' dans 'Al-Musnad' (1737).

 

copié de salafs.com
 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر