compteur de visite

Catégories

6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 22:00
Commencez par l’étude des principes de base d'ahl sunna wal-jama'a

Sachez, qu’Allah vous accorde la capacité de Lui obéir, que je n'entends pas « Principes de base », seulement les trois catégories deTawhid

 

Plutôt je vise cela d'abord et deuxièmement je vise, les autres principes de base, dont ont convenu Ahlus-Sunna wal-Jama'a et pour lesquels ils se sont séparés des gens de l'innovation et des sectes, comme (les principes de) :

 

Montrer Al-Wala wal-Bara (Alliance et Désaveu), 

- commander le bien et interdire le mal, 

- avoir une attitude (correcte) envers les Sahaba(Compagnons) – les respecter et les défendre, 

- le respect des gouverneurs,

- l’attitude envers les transgresseurs et les pécheurs et la position envers les gens de l'innovation – en parlant contre eux et en traitant avec eux.

 

De même pour tous les autres principes de base sur lesquels ont convenu Ahlus-Sunna wal-Jama'a et qu'ils ont mis dans leurs livres sur le Credo, pour clarifier la vérité et se séparer des gens de l’égarement, des désastres, des désirs vains et de la division - bien que la source de certains de ces principes puisse se rapporter à des actions et pas au credo. [1]

 

Ainsi si vous avez une poigne ferme dans la compréhension de ces points et principes de base, alors, par la Volonté d'Allah, vous serez fortifiés contre beaucoup des idées fausses qui jaillissent partout dans le monde Islamique.

 

Mais quand beaucoup de ceux qui se sont repentis deviennent négligents à cet égard et n'introduisent pas leur repentir en apprenant les principes de base et la méthodologie d'Ahlus-Sunna wal-Jama'a, ils deviennent confus et perdus avec juste les plus légères des idées fausses !

 

Nous demandons à Allah de nous sauver et de nous protéger!

 

Quiconque réfléchit sur la condition de ces gens, trouvera beaucoup de cas et exemples de cette confusion et de ces vacillements, parmi lesquels :

1016611hrh8bu2z4o

Premier Exemple

 

La personne qui s'est tournée vers la voie des salaf, au début, strict et décidé à se tenir loin des gens de l'innovation et des sectes. Cela dure quelque temps, puis il est confronté à une idée fausse de celui qui se drape dans le vêtement de la Salafiya, qui dit en bref :

 

« Se tenir éloigné des gens de l'innovation et ne pas s’asseoir ou se mélanger avec eux n’est pas correct. »

 « Ceci amène à manquer que beaucoup de bénéfices. »

 « Il n'y a personne après le messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) qui soit infaillible. Même les Sahaba ont fait des erreurs … »

 

Et il n'entend pas ces arguments qui lèvent le doute sans que vous ne voyiez son cœur devenir malade. 

 Et vous le voyez boire de cette idée fausse plus rapidement qu'il ne boit de l'eau. 

 Et petit à petit, il commence à se mélanger et s’associer aux gens de l'innovation, devenant doux et laxiste avec les principes de la Salafiya, et faisant cela au nom de la Salafiya !

 Cette confusion est arrivée seulement en raison de l’échec de son engagement dans l'étude du Qur'an et de la Sunna, selon la compréhension des Salaf de cette Umma.

 

Et son échec dans l’étude des principes de base  d'Ahl Sunna wal-Jama'a

 

Car s'il avait consacré un temps à la recherche de la science, il aurait su que cette idée fausse est fausse et est en désaccord avec la positiond'Ahlus-Sunna wal-Jama'a envers les gens des passions et de l'innovation, dans le passé et aujourd’hui.

 

Et il aurait su que les déclarations de ce faux prêcheur (à la Salafiya) : « il n'y a personne après le Messager d'Allah qui soit infaillible » et « chacun fait des erreurs » sont des paroles de vérité, mais par lesquelles le mensonge est visé. 

 

Ceci parce que personne parmi Ahlus-Sunna wal-Jama'a - des Sahaba et ceux qui les ont suivi dans la bonté – n’a fait une erreur, leur erreur n'est pas venue suite au suivi des désirs, ou au délaissement des narrations ou à la déformation des textes ou la poursuite de ce qui est peu clair et ambigu de ces textes, comme c’est le cas avec les gens de l'innovation. 

 

Plutôt leur erreur venait de quelque chose dont l’un d’entre eux ne connaissait pas la preuve ou qu’il ne la considérait pas comme étant authentique, ou pour toute autre raison pour laquelle ils ont une excuse.

 

La parole suivante du messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) a été révélée les concernant, eux et ceux qui les suivent dans la bonté : 

 

« quand le juge énonce un jugement ,  fait un Ijtihad dans la question et tombe juste, il obtient deux récompense. Et s'il rend un jugement, faisant Ijtihad dans la question et se trompe, il obtient (seulement) une récompense. » [2]

 

Contrairement aux gens de l’innovation et des sectes, puisqu'ils n'ont pas de souci pour les narrations et ils donnent la préséance à leurs intellects sur les textes du Livre et de la Sunna ! 

 

Plutôt ils établissent des principes qui sont en opposition avec les principes d'Ahlus-Sunna wal-Jama'a 

 

Donc on ne doit pas chercher d’excuse pour ce type de gens, comme le faux prêcheur (à la Salafiya) leur trouve des excuses. 

 

Et personne ne les inclut dans le même rang que celui d'Ahlus-Sunna wal-Jama'a sauf quelqu'un qui est ignorant ou est un innovateur arrogant !

1016611hrh8bu2z4o

Deuxième Exemple

 

La personne qui s'est repentie, au début, enthousiaste et désireuse de critiquer les gens de l'innovation, mais sans aucune règle ou science. 

 Donc il reste dans cet état pendant quelque temps. 

 Puis il entend les idées fausses de ceux qui prétendent être sur la Salafiya, disant que :

 

« La critique des autres ne fait pas partie de la voie d'Ahlus-Sunna wal-Jama'a ! »

 

Et « Cela durcit les cœurs ! » [3]

 

Et « Untel et untel critiquait les groupes (jama'at), mais il est retourné (c'est-à-dire est retourné à ses anciennes voies) suite à cela ! »

 

Donc ces doutes ne lui parviennent pas sans qu'il tourne les talons et commence à rejeter ce grand principe (de critique), que la religion a établi.

 

Plutôt, vous pourrez même le trouver, après cela, appelant les gens à abandonner ce principe, prétendant qu'il durcit les cœurs !

 

La vérité sur cette question est que la Critique est un grand principe, que la religion pure a établi. 

 

C'est un aspect fort dans la protection de la méthodologie  d'Ahlus-Sunna wal-Jama'a des altérations. 

 

Et c'est une adoration magnifique et une voie noble de recherche de proximité vers Allah, et une cause de l’augmentation de la foi du musulman. 

 

Cependant, seulement si elle est mise en œuvre dans des conditions appropriées, comme  la sincérité (c'est-à-dire ne le faire que pour plaire à Allah) et d'autres conditions. 

 

Donc son état est le même que l'état d'un autre acte d'adoration, elle augmente sa foi.

 

Donc les contradictions ne sont pas dans le principe, mais plutôt dans la personne qui exécute ce principe (de critique et de réfutation) sans aucune règle (appropriée). Ainsi lorsqu’il rencontre l’égarement et que son cœur l’accepte, il critique le principe (de critique) au lieu de trouver la faute en lui-même pour son manque d'application du principe d’une bonne manière.

 

C'est pourquoi nous voyons chez les imams de la guidée- des Sahaba, des Tabi'in et ceux qui les ont suivis dans la bonté - l'abstinence(zuhd), le fait d'être dévoué à Allah (taqwa), la crainte de Lui (khashya) et un cœur tendre dans leur nombreuses critiques et conversation concernant les individus et les groupes.

 

Regardez 'Abdullah Ibn Al-Mubarak et Ahmad Ibn Hanbal.

Et regardez Yahya Ibn Ma'in et 'Ali Ibn Al-Madini.

Et regardez Abu Hatim Ar-Razi et Al-Bukhari.

 

Les biographies de tous ces savants sont remplies des exemples de leur piété, crainte et de leur dévotion à Allah.

 

Donc cette confusion et instabilité sont dues au manque de repentir, de sincérité et d'honnêteté dans le repentir à Allah de cet individu. Et cela est dû à son manque d’attention à l'étude des principes d'Ahlus-Sunna wal-Jama'a au début.

 

C’est pourquoi, mes frères repentant, vous devez prendre garde à ce piège dangereux.

 Et vous devez savoir qu'il n'y a aucune voie pour vous pour être sauvé de ces idées fausses contagieuses et de ces pièges destructeurs à moins qu'Allah ne vous accorde le succès (en cela) et que vous ne commenciez (en premier lieu) par  l’étude des principes de base  d'Ahlus-Sunna wal-Jama'a

 

Donc soyez ferme dans cet aspect, soyez sérieux et enthousiaste et ayez une détermination forte, comme Allah dit (traduction rapprochée) : 

 

« Tenez ferme ce que Nous vous avons donné et souvenez-vous de ce qui s’y trouve afin que vous soyez pieux ! » [Sourate Al-Baqara : 63]

 

Et vous devez être véridiques et sincères (traduction rapprochée) : 

 

«  Et quant à ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes sur Nos sentiers, Allah est en vérité avec les bienfaisants. » [Sourate Al-'Ankabut : 69]

 

Et ayez la certitude dans la Parole d'Allah (traduction rapprochée) : 

 

« Si Nous leur avions prescrit ceci : “Tuez-vous vous-mêmes”, ou “Sortez de vos demeures”, ils ne l’auraient pas fait, sauf un petit nombre d’entre eux. S'ils avaient fait ce à quoi on les exhortait, cela aurait été certainement meilleur pour eux, et (leur foi) aurait été plus affermie. » [Sourate An-Nisa : 66]

 

Et prenez garde de perdre courage, de faiblir et de céder à ce qui vous arrive dans la Voie d'Allah (c'est-à-dire dans votre chemin au repentir).

 

N'oubliez pas la Parole d'Allah (traduction rapprochée) : 

 

«  ceux-ci ne fléchirent pas à cause de ce qui les atteignit dans le sentier d’Allah. Ils ne faiblirent pas et ils ne cédèrent point. Et Allah aime les endurants. » [Sourate Al-Imran : 146]

 

[1] note du traducteur : un exemple de ce point serait la question de l'essuyage sur les chaussettes pour l'ablution. Beaucoup de savants passés, y compris Ahmad ibn Hanbal, l’ont incluse dans leurs livres sur le Credo, par cela ils se sont distingués des gens des désirs et de l'innovation, qui ont rejeté cet aspect de la Sunna authentique non conforme à leurs intellects.

[2] rapporté par Al-Bukhari et Muslim

[3] C'est une de leurs revendications exotiques! - puisque le durcissement de son cœur peut seulement venir de l'opposition aux Commandements d'Allah et de Son messager, pas en les suivant. Comment peut se durcir le cœur d'une personne qui interdit le mal, particulièrement les innovations et les croyances égarées ?

 

Article tiré du site al-manhaj.com

Source : Son livre Al-Wasaya As-Saniya (pg.17-27)

Traducteur : Abu maryam

copié de salafs.com

 

Cheikh Ahmad ibn Muhammad As-Shihi - الشيخ أبي عبد الله أحمد ين محمد الشحي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم