compteur de visite

Catégories

18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 08:47
La parole de la personne sur son compagnon

Question :

 

Certaines personnes repoussent la parole des gens de science à l'encontre de certains contradicteurs tels que Muhammad Surûr, 'Abd Ar Rahmân 'Abd Al Khâliq et autres en disant :

 

"Ceci fait partie de la parole des compagnons (qarîn) sur laquelle on passe l'éponge et qu'on ne rapporte pas."

 

Réponse :

 

Oui, mes frères !

 

Que pensez-vous donc mes frères -qu'Allah vous récompense en bien !

 

Il ne reste plus que des gens [attachés] à la vie présente, ceux qui ont des intérêts, ce sont eux qui disent ça !

 

Sinon, la réalité est claire, la réalité est claire, ô toi !

 

Est-ce que la parole des compagnons n'est pas acceptée ?

 

Je vous demande, ô mes frères !

 

La parole des compagnons n'est pas acceptée ?

 

Puis le shaykh (رحمه الله ) interroge un des élèves et dit :

 

La parole des compagnons, par rapport à ce que vous avez lu dans les livres de biographies (des rapporteurs) et les livres d'histoire, est acceptée ou pas ?

 

Un des étudiants répond :

 

La parole des compagnons, lorsqu'il apparait que c'est le fait d'une inimitié ou d'une jalousie, alors dans ce cas ce n'est pas accepté.

 

Le shaykh dit :

 

C'est vrai !

 

L'étudiant dit :

 

Et lorsqu'il le conseille et lui éclaircit la réalité de son affaire et de sa déviation, alors celui qui connait le mieux la personne est son compagnon.

 

Le shaykh dit :

 

C'est vrai !

 

L'étudiant dit :

 

Et cette règle : "on passe l'éponge et on ne rapporte pas" n'est pas générale.

 

Le shaykh dit  :

 

Oui, mes frères !

 

[Ton] compagnon te connait mieux que quiconque, alors il convient qu'il soit placé en premier.

 

Quel est donc le sens de la parole [des salafs] :

 

"Untel connait le mieux les gens de son pays" et "Untel connait le mieux les égyptiens" et "Untel connait le mieux les gens du Châm".

 

Oui.

 

Et s'il est connu qu'il y a entre eux une rivalité et de l'inimitié due à la vie présente, alors ce n'est pas accepté.

 

Et lorsqu'il le critique, et dit que c'est un menteur, et qu'il n'y a pas d'inimitié entre eux, alors la parole de la personne sur son compagnon est la plus ferme et la plus haute car il est plus savant de sa situation, plus savant que Yahyâ Ibn Ma'în (1) qui dit que Abân Ibn Abî 'Iyyâch est faible.

 

Combien y a-t-il entre Yahyâ Ibn Ma'în et Abân Ibn Abî Iyyâch ?

 

Oui.

 

Mais celui-ci est son contemporain.

 

L'imam Ahmad dit sur celui dont il est le contemporain, il s'agit de Yahyâ Ibn 'Abd Al Hamîd Al Hamânî, Ahmad dit: "Il mentait de façon apparente."

 

Oui.

 

(1) NdT: un des imams de la critique et de l'éloge.

 

Tiré de: "Al Ajwibah An Nadiyyah 'Alâ l Asilati l Hulandiyyah."

23 Rabî' Al Awwal 1420

 

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة