compteur de visite

Catégories

10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 13:20
La descente du coran lors du mois de ramadan

"Il ne fait aucun doute, que parmi les plus éminentes faveurs d’Allah et les plus nobles et les plus grandioses, celle de la révélation du sublime livre à son serviteur et messager, notre prophète Mohamed (sallallahou ‘alaihi wa sallam) !

 

C’est une immense faveur et un bienfait considérable dont Allah a gratifié ses serviteurs.

 

Et il s'en est loué lui-même et s'en est glorifier auprès de ses serviteurs,

Et il a montré son immense importance dans beaucoup de versets du coran (traductions rapprochées) : 

 

{qu'on exalte la bénédiction de celui qui a fait descendre le "furqan" sur son serviteur pour qu'il soit un avertisseur à l'univers}(sourate alfurqanv.1)

 

{la révélation du livre vient d’Allah le puissant le sage. Nous t'avons fait descendre le livre en toute vérité. adore donc Allah en lui vouant un culte exclusif. C’est à Allah qu'appartient la religion pure} (sourate azumar v.1-3)

 

{et ceci le coran c'est le seigneur de l'univers qui l'a fait descendre.et l'esprit digne de confiance (rouh al amine) est descendu avec cela. Sur ton coeur pour que tu sois du nombre des avertisseurs. En une langue arabe très claire.}(sourate asu'ara v.192 195)

 

{le mois de ramadan au cours duquel le coran a été descendu comme guidée pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement}(sourate al baqarah v.185)

 

Le mois du noble ramadan, le mois du siyam a des spécificités liées au coran, il est le mois au cours duquel le noble coran a été descendu comme guidée pour les gens.

 

Et Allah a vanté les mérites de ce mois du siyam, dans les nobles versets cités précédemment car il l'a choisi parmi tous les autres mois pour y descendre son immense livre !

 

Et il a même été rapporté que c'était le mois au cours duquel étaient révélés aux prophètes les livres divins, dans le mosnad de l'imam Ahmed  et le "mo'jam al kabir" de at-tabaraniy, du hadith de wathila ibnu al-assqa' que le messager d’Allah a dit:

 

"Les feuillets d’Ibrahim ont été descendus la 1ère nuit de ramadan, la tawrah (torah) a été descendue a 6 passés de ramadan, et l'ingile a été descendu à 13 jours écoules de ramadan et le coran a été descendu à 24 écoules de ramadan"

(al mosnad 107/4, almo'jam al kabir de at-tabaraniy 185/22 et al'allamah al mohadith al-Albani l'a authentifié dans sa silssilah numéro:1575)

 

[...]Nous sautons le passage qui traite de question de mosstalah concernant ce hadith [...]

 

Donc si le hadith est sahih alors il prouverait que le mois de ramadan est le mois au cours duquel étaient descendus sur les messagers les livres divins !

 

Sauf que le livre était descendu d'un seul coup sur le prophète sur lequel il était révélé alors que le noble coran pour son extrême noblesse et son immense mérite a été descendu d'un seul coup (jomlaten wahidah) à "bayt-al'izza" qui est au bas ciel (sama-ad-douniya) et ceci lors de la nuit du destin (laylato alqadr) pendant le mois de ramadan,

 

Allah  dit (traduction rapprochée) : 

 

{nous l'avons fait descendre en une nuit bénie}(sourate adokhan v.3)

 

Et Allah dit (traduction rapprochée) : 

 

{nous l'avons certes fait descendre (le coran) pendant la nuit d'al qadr}(sourate al qadr v.1)

 

et il a dit (traduction rapprochée) : 

 

{le mois du ramadan au cours duquel a été descendu le coran}

 

Ces 3 versets montrent bien que le noble coran a été descendu en une seule nuit, elle est décrite comme étant une nuit bénie (mobarakah) et c'est "la nuit du destin" (laylato al qadr) et elle fait partie des nuits du noble mois de ramadan, puis après cela il a été descendu sur les positions des étoiles (mawaqi' an-noujoum), se suivant l'un après l'autre;

 

C'est ainsi qu'il a été rapporté d'après ibnu 'Abbas,

 

al hakim a rapporté de sa'id ibnu jubayr d'après ibnu 'Abbas qu'il a dit :

 

"le coran a été révélé en une seule fois au bas ciel et c'était sur les positions des étoiles puis Allah le descendait sur son messager l'un à la suite de l'autre"

(al mousstadrak 2/222)

 

Et il a aussi rapporté de 'ikrima d'après ibnu 'Abbas qu'il a dit:

 

"le coran a été descendu en une seule fois au bas ciel (sama-o adouniya) lors de la nuit du destin puis il fit révéler après cela pendant 20 années puis il récita:

 

{ils ne t'apporteront aucune parabole sans que nous ne t'apporterons avec la meilleure interprétation}(sourate al furqan v.33)

 

Et

 

{un coran que nous avons fragmente pour que tu le lises lentement aux gens.et nous l'avons fait descendre graduellement.}(sourate al isra v.106)"

 

Ibnu abi Hâtim a rapporté d'après ibnu 'Abbas qu'il fut questionné par 'atiya ibnu al asswad il dit :

 

"un doute s'est produit dans mon coeur par rapport à la parole d’Allah (traduction rapprochée) : {le mois de ramadan au cours duquel a été descendu le coran} et sa parole(traduction rapprochée) : 

 

{nous l'avons descendu dans une nuit bénie}

 

Et sa parole (traduction rapprochée) : 

 

{nous l'avons certes descendu lors de la nuit du destin}

 

Alors qu'il a été révélé pendant chawal et dhil qi'da et pendant dhil hija et al moharam et safar et pendant le mois de de rabi' ?

 

Alors ibnu 'Abbas dit:

 

"il a été révélé au mois de ramadan lors de la nuit du destin, lors d'une nuit bénie, d’un seul coup(ou en une seule fois), puis il a été descendu sur les positions des étoiles en file dans les mois et les jours""

(taffssir ibnu abi hatim 1/310)

 

La sagesse dans ce "nouzoul" c'est l'apologie du noble coran et la vénération sur lequel il a été descendu et c'est le messager d’Allah ! Et c'est l'honorabilité du mois au cours duquel il a été révélé et c'est le mois du ramadan et de la nuit au cours de laquelle il fut descendu et c'est la nuit du destin qui est mieux que 1000 mois !

 

Allah dit (traduction rapprochée) : 

 

{nous l'avons certes descendu lors de la nuit d'al qadr

.et qui te dira qu'est-ce que la nuit d'al qadr.

La nuit d'al qadr est mieux que 1000 mois.

Durant celle-ci descendent les anges ainsi que l'esprit par permission de leur seigneur pour tout ordre.

Elle est paix et salut jusqu'à l'apparition de l'aube} (sourate al qadr)

 

Tout ce qui a été cité précédemment prouve des plus grandes preuves la grandeur et l'importance du mois du siyam, le mois de ramadan Beni, et qu'il a des spécificités liés à l'honorable coran, puisque c'est dans ce mois-ci que la oummah a obtenu de Allah cette immense faveur, la descente de sa grandiose révélation et sa noble parole qui renferme la guidée (traduction rapprochée) : 

 

{une guidée pour les gens et des preuves claires de la bonne direction et du discernement}

 

La guidée pour le bien de la religion et cette vie, et il y est exposé la vérité de la plus claire des façons et il y est inclus le discernement entre la guidée et l'égarement et entre la vérité et le faux et entre les lumières et les ténèbres.

 

Donc ce mois dont le mérite est tel et dont la bienfaisance d’Allah envers ses serviteurs y est telle, est digne d'être vénéré par les serviteurs et d'être une saison pour eux pour la 'ibada et un approvisionnement pour le jour du retour!

 

Et il y a dans cela aussi une grande indication de la recommandation (isstihbab) d'étudier le noble coran durant le mois béni de ramadan, et de travailler avec assiduité, de faire des efforts pour cela, et aussi de multiplier la lecture pendant ce mois, et de le réciter à qui le connait mieux, et d'augmenter son étude.

 

al Boukhari et Mouslim ont rapporté selon ibnu 'Abbas qui a dit:

 

"le prophète  était le plus généreux des gens et il était encore plus généreux pendant le mois du ramadan lorsqu'il rencontrait Jibril et il lui faisait étudier le coran et Jibril le rencontrait chaque nuit de ramadan et il le lui faisait étudier,

La messager d’Allah lorsqu'il rencontrait Jibril était plus généreux que le vent envoyé"

(Boukhari 1902 et Mouslim 2308)

 

Et le prophète allongeait sa lecture lors du qiyam de ramadan la nuit, plus que les autres moments; et ceci est un acte légiféré pour tous ceux qui voudraient augmenter dans la lecture ou allonger et qu'ils prient seuls, alors qu'ils allongent comme ils le veulent, et il en est de même pour celui qui guide une jama'a et qu'ils approuvent cela, mais en dehors de ces 2 ce qui est légiféré c'est atakhfif (l'allègement), l'imam Ahmed a dit à l'un de ses compagnons et celui-ci présidait des gens dans la prière de ramadan
 

"ce sont des gens faibles, lis 5, 6, 7," il dit :"et c'est ce que j'ai fait et j'ai terminé la 27ème nuit."

(ibnu rajab l'a évoqué dans lata-if alma'arif)

 

Il l'a donc orienté vers le fait de prendre en considération l'état des prieurs pour pas que ce leur soit pénible, et les salaf-assalih, rahimahomallah, lisaient le coran pendant le mois de ramadan dans leurs prières et en dehors,

 

Al asswad  lisait le coran entièrement toutes les 2 nuits de ramadan !

 

Et an-nakha'iy  faisait cela dans les 10 derniers jours particulièrement et dans le reste du mois il le clôturait tous les 3jours!

 

Et qatada  clôturait en tout temps le coran tous les 7 jours et pendant ramadan tous les 3 jours et pendant les 10 derniers chaque nuit!

 

Et az-zuhri  disait lorsque ramadan rentrait "et maintenant c'est la lecture du coran et donner à manger !"

 

Et Malek  lorsque ramadan rentrait fuyait la lecture du hadith et des assemblées des gens de science et il s'adonnait entièrement à la lecture du coran du moshaf !

 

Et qatada étudiait le coran pendant le mois de ramadan !

 

Et sofyan Thawri, lorsque ramadan rentrait délaissait toutes les 'ibada et s'adonnait à la lecture du coran !

 

Et les athars sur eux allant dans ce sens sont très nombreux!

(regarde lata-if alma'arif page 181)

 

Qu’Allah nous accorde et à vous de bien les suivre et de marcher sur leurs pas, et nous lui demandons, béni et exalte soit-il, par ses plus beaux noms et ses hauts attributs de faire du noble coran le printemps de nos coeurs et la lumière de nos poitrines et qu'il évacue nos tristesses et que s'en aille nos soucis et peines,

Il est certes le maitre de cela et celui qui en est capable!"

 

Essai de traduction du chapitre 11 "nouzoul al qoran fi chahri ramadan" du livre "fiqho al ad'iya wal adhkar" (p.67 )du cheikh 'abdurazzaq  fils du cheikh 'abdulmouhssin ibn hamad al'abad al badr 

copié de darwa.com

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام