compteur de visite

Catégories

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 12:58
Si on meurt pendant ramadan, entre-t-on au paradis sans questionnement ?
Question : 
 
Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : 

« Quand Ramadan arrive les portes du Paradis sont grandes ouvertes et les portes de Feu de l'enfer fermées. » 

Cela signifie-t-il que celui qui meurt pendant Ramadan entre au Paradis sans questionnement ?
 
Réponse : 
 
La situation n'est pas ainsi.

Plutôt, cela signifie que les portes du Paradis sont grandes ouvertes comme une inspiration aux musulmans pour leur rendre facile leur entrée (au Paradis).

Et les portes du Feu de l'enfer sont fermées pour éloigner les croyants des péchés de façon à ce qu’ils n'entrent pas (par) ces portes.

Et cela ne signifie pas que celui qui meurt pendant Ramadan entre au Paradis sans interrogation, plutôt ceux qui entreront au Paradis sans interrogation sont ceux que le messager (salallahu ‘alayhi wa salam) a décrit dans sa parole : 

« Ce sont ceux qui ne demandent pas qu’on leur fasse de Ruqyah, ni de cautérisation, qui ne consultent pas les augures, et qui placent toute leur confiance en leur Seigneur. »
 
Fatawa Ramadhan - volume 2, p.744, Fatwa n°754;
Fatawa Shaykh Muhammad Salih Al-Uthaymin - volume 1, p.561

copié de salafs.com

 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة