compteur de visite

Catégories

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 15:33
A quelle heure doit-on prier salat 'isha en été ?

La louange est à Allah, que la prière et le salut d’Allah soient sur l’Envoyé d’Allah, sa famille, ses Compagnons et ceux qui les suivent de la meilleure manière.

 
Chaque année, à l’approche de l’été, le même débat refait surface quant à l’heure à laquelle il faut prier l’Isha, ravivant par là les dissensions.
 
Nous présentons ici deux fatwas de savants éminents, afin – si Allah le veut – de clore, ou pour le moins, atténuer les divergences.
 
Nous demandons à Allah qu’il en fasse profiter les musulmans et qu’Il leur accorde la compréhension de la religion, Il est certes Audient et Proche.
trter
Fatwa de cheikh Ibn Bâz – qu’Allah lui fasse miséricorde [1]
 
Question :

Dans certains endroits, la nuit et le jour peuvent être très longs, ils peuvent être aussi très courts, si bien que l’on ne retrouve pas les heures des cinq prières. Comment les habitants de ces endroits doivent-ils accomplir leurs prières ?
 
Réponse :
 
Les habitants des contrées où la nuit et le jour sont très longs doivent prier les cinq prières selon une estimation, s’il n’y a ni lever ni coucher de soleil pendant une période de vingt-quatre heures, comme il a été rapporté authentiquement du Prophète (prière et salut d’Allah sur lui) dans le hadith d’An-Nawâs ibn Sam’ân, rapporté dans le Sahîh de l’imam Muslim, lorsqu’apparaîtra l’antéchrist (Dajjâl) et qu’un jour sera comme une année.

Les Compagnons ont interrogé le Prophète (prière et salut d’Allah sur lui) à ce sujet et il leur a répondu : « Estimez l’heure de chaque prière. » 

De même pour le deuxième jour qui sera comme un mois, et le troisième qui sera comme une semaine.
 
Quant au lieu où la nuit courte et la journée longue, ou le contraire, dans une période de vingt-quatre heures, son jugement est clair : les gens prient comme tous les jours, même si la nuit ou le jour est très court en se basant sur le caractère général des preuves.
Et Allah est Celui Qui facilite toute chose.
trter
Fatwa de cheikh Al-Fawzân – qu’Allah le préserve [2]
 
Question : 

Il est de notoriété publique, dans ce pays (l’Arabie Saoudite) et peut-être dans d’autres pays islamiques, que l’on prie la prière de l’Isha une heure et demie environ après la prière du Maghrib.

Mais, dans notre pays
 [3], nous prions l’Isha quarante-cinq minutes environ après le Maghrib.

Est-il autorisé de faire cela, car les gens disent que cette période suffit pour que les lueurs rouges du crépuscule disparaissent de l‘horizon ?
 
Il existe dans notre pays deux écoles rituelles (Madhhab) principales.

Malgré cela, les adeptes de ces écoles s’accordent sur ce point, c’est-à-dire le fait de prier à cette heure.

Notre question est donc : quelle est la cause de cette grande divergence, et y a-t-il des avis, dans les autres écoles, qui déterminent la durée pendant laquelle les lueurs rouges du crépuscule restent apparentes à l’horizon ?
 
Réponse : 

C’est le Prophète qui a déterminé cela : l’heure de la prière de l’Isha débute lorsque les lueurs rouges du crépuscule disparaissent de l’horizon.

Et les lueurs du crépuscule sont de deux sortes : des lueurs blanches qui proviennent des rayons du soleil persistants, et des lueurs rouges.

Lorsque les lueurs rouges disparaissent de l’horizon, l’heure obligatoire de l’Isha commence.

Et la période pour prier cette prière est longue.
Le meilleur moment pour la prier dépend de la situation des gens.

Si les gens se réunissent au début de l’heure, alors qu’ils prient au début de l’heure.

Et si les gens tardent, alors qu’ils prient (en la retardant) dans le premier tiers de la nuit, et cela est préférable.

Il est préférable de prier l’Isha dans le premier tiers de la nuit, pour celui à qui cela ne cause pas de gêne.

Le Prophète (e) s’empressait de prier l’Isha s’il voyait que les gens étaient tous réunis, et il retardait la prière s’il voyait que les gens tardaient.

Le Prophète préférait retarder la prière mais il détestait de causer une gêne à sa communauté.

Donc, la durée pour que disparaissent les lueurs rouges de l’horizon varie selon le lieu on l’on se trouve, elle n’est pas la même partout…

Comme le coucher du soleil, l’apparition de la lune, elle varie selon le lieu où l’on se trouve.

Les astronomes connaissent ces choses-là, mais (de toute façon), cela se voit à l’œil nu.
 
(Donc), si les lueurs rouges ont disparu (de l’horizon), priez, quelque soit l’endroit où vous vous trouvez …

Si les lueurs rouges ont disparu, priez !
Quelque soit l’endroit où vous vous trouvez.

Et tant que les lueurs rouges sont visibles, ne priez pas !
trter
Conclusion

Les deux fatwas sont claires et ne laissent aucune place au doute. Néanmoins, pour encore plus de compréhension – si Allah le veut, on peut en dégager les points suivants :

 On déduit de la première fatwa, que même si la nuit est très courte, ce n’est pas une excuse suffisante pour prier l’Isha avant son heure.
Etant donné que l’on peut clairement distinguer toutes les heures de prière, il faut prier chaque prière à son heure.

On déduit de la deuxième fatwa que le signe du début de l’heure légale de l’Isha est la disparition des lueurs rouges du crépuscule de l’horizon.
Il n’est pas autorisé de prier avant que celles-ci disparaissent.[4]

Sachez, chers frères et sœurs, que le commencement de l’heure légale de la prière est une des conditions de la prière ; si, donc, elle n’est pas respectée, la prière n’est - tout simplement – pas valable.

Allah est le Plus Savant, et la prière et le salut d’Allah soient sur l’Envoyé d’Allah, sa famille, ses Compagnons et ceux qui les suivent de la meilleure manière.
 
[1] Fatâwa Muhimma tata’allaqu bis-Salât, p. 5. Traduction Nabil / Salafis de l’Est.
[2] Session de questions-réponses, 20/8/1423 - 4/11/01, Mosquée du cheikh à Riyadh. Traduction Abou Younes.
[3] La Syrie ou l’Egypte ?
[4] La durée entre le Maghrib et la disparition de ces lueurs peut aller jusqu’à 1 heure et 50 minutes ou 2 heures, comme cela a été observé par des frères.

copié de fatwas.online.fr
 
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prière - الصلاة