compteur de visite

Catégories

20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 10:47
Accrocher des versets du coran au mur (vidéo)

Je tiens à mettre en garde contre deux affaires qui sont liés au Noble Qur'aan.

 

L'une d'elle étant que beaucoup de gens accrochent les nobles versets, ils les accrochent sur les murs dans des endroits à travers leurs maisons.

 

Cet ornement (avec les versets) est considéré comme une innovation qui ne se trouve pas parmi les compagnons ou ceux qui les ont suivis dans le bien.

 

Et je ne sais pas pourquoi ils accrochent ces versets. 

 

Les accrochent-ils dans un effort d'exalter le Qur'aan? 

 

Alors qu'ils ne sont pas plus assidu à exalter le Qur'aan que les Compagnons du Messager صلى الله عليه وسلم, et ceux qui les ont suivis dans le bien, et il n'a pas été rapporté qu'ils avaient l'habitude d'accrocher les versets du Qur'aan.

 

Est ce qu'ils accrochent ces versets pour repousser d'eux le mal ?

 

Alors ce n'est pas le moyen par lequel repousser le mal d'eux.

 

Au contraire, la méthode est pour l'individu de réciter ce qui a paru dans la Sunna pour repousser le mal.

 

Il lit cela avec sa langue. Comme le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:

 

"Celui qui récite Ayatul Kursi pendant la nuit, il continuera d'être pour lui une protection d'Allah, et aucun diable ne viendra près de lui jusqu'au matin."

 

Et c'est la parole de l'Exalté (traduction rapprochée) :

 

"Allah! La ilaha illa Huwa, le Vivant, Celui qui soutient et protège tout ce qui existe. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Qui est ce qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? Il sait ce qui se passe pour eux (les créatures) dans ce monde, et ce qui va leur arriver dans l'au-delà. Et ils n'encercleront jamais rien de sa connaissance excepté ce qu'il veut. Son Trone déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand."

 

Ainsi accrocher ce verset ou tout autre verset ne leur sert à rien.

 

Où veulent-ils chercher des bénédictions en accrochant le Qur'aan sur le mur?

 

Alors chercher la bénédiction avec le Qur'aan de cette manière n'est pas légiférée, il s'agit plutôt d'une question innovée.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:

 

"Chaque innovation est égarement."

 

Où veulent-ils de cela que la personne se rappelle le Qur'aan quand il lève la tête vers cela? 

 

Mais si vous appliquez cet acte à ce qui se passe vraiment, vous trouverez que cela n'a aucun effet.

 

Ceci car dans le rassemblement, tous, vous ne voyez personne de ceux qui sont assis lever la tête pour réciter ce verset ou afin qu'il puisse réfléchir sur ce qu'il contient comme jugements et informations. 

 

Et les Salaf, qu'Allah soit satisfait d'eux, ont divergé en ce qui concerne la question : Est-il permis à une personne malade avec une maladie mentale ou une maladie physique d'accrocher quelque chose d'écrit du Qur'aan sur lui ou non ?

 

Et la réponse juste, c'est qu'il n'est pas permis à une personne d'accrocher quelque chose sur sa poitrine ou de placer quelque chose sous son oreiller, à partir des versets du Qur'aan dans un effort pour être guéri à travers cela, parce que cette méthode n'a pas été rapporté par le Prophète صلى الله عليه وسلم. 

 

Ou ceux qui accrochent ces nobles versets le font ils sans but pour la décoration?

 

Car en vérité, il n'est pas approprié que le Qur'aan soit sans but et pour le décor, devenir une simple décoration.

 

En vérité, le Qur'aan a un statut plus noble et plus grand que d'être considéré comme un embellissement et décorer les murs.

 

Pour cette raison, je demande à tous nos frères qui les ont accroché de les enlever parce que toutes les possibilités que vous avez entendues montrent qu'accrocher (des versets) est quelque chose qui n'est pas digne.

222

Quant à la seconde affaire à laquelle je veux apporter une attention toute particulière, ce sont les calligraphes, ceux qui dessinent  pour les gens sur du papier ou autre que cela. 

 

Ils prennent des nobles versets et les dessinent dans des polices autres que l'écriture Uthmani.

 

Ils font ces polices en fonction de la spécificité des textes. 

 

Telle que j'ai entendu dire que lorsque certains d'entre eux veulent écrire la parole de l'Exalté (traduction rapprochée) :

 

"Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit" (Az Zummar, verset 5)

 

Donc, il va écrire la lettre "الواو" comme si elle était enveloppée.

 

Ainsi il veut esquisser le Qur'aan selon ce que le sens indique.

 

Et ceci est interdit sans aucun doute. 

 

Car ce n'est pas digne de dessiner les paroles du noble Qur'aan en tant que formes pour indiquer le génie du calligraphe ou d'attirer les yeux par le biais de son inscription; parce que le Qur'aan n'est pas prévu pour les décorations et l'art. 

 

Et celui qui a quelque chose parmi cela alors il est de son devoir de le brûler et l'effacer, de sorte que les versets d'Allah ne soient pas pris en plaisantant. 

 

Et les savants, qu'Allah leur fasse miséricorde ont divergé sur la question : Est-il permis d'écrire le Qur'aan dans autre chose que l'écriture Uthmani, même pour les enfants ?

 

Les savants divergent ayant trois paroles différentes concernant cette question.

 

Mais quant à écrire avec ce type d'inscription, alors il ne fait aucun doute que ce n'est pas permis.

 

Par conséquent, il de notre devoir, ô frères, d'honorer le Livre d'Allah et de le glorifier et de l'utiliser dans ce pour quoi il a été envoyé, pour servir comme avertissement, une guérison de ce qui est dans les cœurs, et un guide et une miséricorde pour les croyants.

 

Écoutez la sagesse de la raison de sa descente, qui se trouve dans la parole de l'Exalté:

 

"[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent!" (Sad, verset 29)

 

Il (le coran) n'a pas été descendu pour être accroché sur les murs, et il n'a pas été descendu afin de l'utiliser comme une calligraphie.

 

Et il y a une autre mise en garde contre le fait de l'accrocher sur les murs que je ne crois pas que quiconque puisse éviter.

 

Ce rassemblement qui possède quelque chose du Qur'aan dans les lieux de discours vains, interdits.

 

Peut-être de la médisance sera entendu là bas, peut être du mensonge et des insultes seront entendu là bas, et peut être des actes interdits seront réalisés là-bas. 

 

Ainsi, ce sera un acte de dérision avec le Livre d'Allah, parce que le verset sera au dessus des têtes des personnes présentes alors que le désobéissant à Allah l'Exalté sera devant les versets du Livre d'Allah.

 

traduit par minhaj sunna

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par العلم الشرعي - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم