compteur de visite

Catégories

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 21:10
Acheter ou vendre un objet volé

Question 67 :

 

Lorsqu'une personne vole un bien et le revend à un tiers qui sait que l'objet est volé, la personne qui l'achète supporte-elle un péché ? 

 

Réponse :

 

A partir du moment où l'on découvre que l'objet est volé, il devient illicite de l'acheter et il s'impose de réprimander celui qui l'a fait, et l'inciter à le restituer à son propriétaire, et faire appel à l'aide des responsables pour cela si le conseil n'a pas eu d'effet.

 

حكم بيع المسروق وشرائه

س 67: عندما يسرق إنسان شيئًا ما ويبيعه لآخر يعلم أنه مسروق فهل هناك إثم على المشتري؟

ج: من علم أن المبيع مسروق حرم عليه شراؤه ووجب عليه الإنكار على من فعل ذلك، وأن ينصحه برده إلى صاحبه وأن يستعين على ذلك بأولي الأمر إن لم تنفع النصيحة

 divider_i_by_rbsrdesigns-d353f7e.png

Question 68 :

 

Il m'a été proposé une marchandise qui s'est avérée être une marchandise volée, mais cependant celui qui me l'a vendue n'était pas le voleur et l'avait lui même achetée auprès d'une autre personne qui l'a achetée auprès du voleur.

 

Si j'achète cette marchandise tout en sachant cela, serai-je considéré comme pécheur, sachant que je ne connais pas la personne à qui elle a été volée ?  

 

Réponse :

 

Selon ce qu'il apparaît des preuves de la Charia, c'est qu'il ne vous est pas permis de l'acheter si vous détenez la preuve ou bien si vous avez de fortes présomptions sur le fait qu'elle soit volée, selon cette parole d'Allah (Exalté Soit-Il) (traduction rapprochée) :

 

"et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression."

 

Du moment que vous êtes sûr ou que vous avez de fortes présomptions sur le fait que le vendeur n'en est pas le propriétaire légitime, ni qu'il est mandaté de façon légitime pour la vendre, alors comment pourrez-vous encourager son mauvais acte et prendre injustement l'argent qui revient à un autre ?

 

Dans le cas où vous l'achetez dans le but de la rendre à son propriétaire, alors c'est valable, si la solution de la reprendre de force et punir le voleur est impossible à appliquer, mais la solution de la Charia qui s'imposerait dans ce cas serait de reprendre de force cette marchandise et punir le voleur, de la punition dictée par la Charia, selon ce hadith :

 

"Secours ton frère, oppresseur ou opprimé soit-il..."

jusqu'à la fin du hadith.

 

س 68: عرض علي سلعة اتضح لي أنها مسروقة غير أن الذي عرضها علي لم يكن هو السارق وإنما اشتراها

من شخص آخر اشتراها من السارق، إذا اشتريتها مع علمي بذلك فهل أكون آثمًا مع إني لا أعلم صاحبها الذي سرقت منه؟ 

ج: الذي يظهر من الأدلة الشرعية أنه لا يجوز لك شراؤها إذا اتضح لك أو غلب على ظنك أنها مسروقة؛ لقول الله سبحانه

 وَلَا تَعَاوَنُوا عَلَى الْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ

، ولأنك تعلم أو يغلب على ظنك أن البائع ليس مالكًا لها شرعًا ولا مأذونًا له شرعًا في بيعها فكيف تعينه على ظلمه فتأخذ مال غيرك بغير حق، نعم إذا أمكن شراؤها للاستنقاذ وردها إلى مالكها فلا بأس، إذا لم يتيسر أخذها بالقوة وعقوبة الظالم، أما إذا أمكن أخذها بالقوة وعقوبة الظالم بعقوبته الشرعية فهذا هو الواجب للأدلة المعلومة من الحديث:   انصر أخاك ظالمًا أو مظلومًا  ... الحديث

( الجزء رقم : 19، الصفحة رقم: 92) 

 

(Numéro de la partie: 19, Numéro de la page: 92)

 

copié de aliftaweb.org

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Commerce - usure et métier - تجار- رشوة -ربا و عمل