compteur de visite

Catégories

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 07:49
Allah n’a pas honte de la vérité

Louange à Allah.

Nous Le louons et nous Lui demandons pardon et nous cherchons refuge auprès d’Allah contre nous-même et contre nos mauvaises actions.

Celui qu’Allah guide il ne sera point perdu, et celui qu’Allah égare il ne sera point guidé.

Et  je témoigne que Le Seul qui mérite l’adoration est Allah et que Mouhammad est Son serviteur et Son messager.

La plus véridique des paroles est celle d’Allah et la meilleure des voies est celle du Prophète صلى الله عليه وسلم et la plus mauvaise des choses est la nouveauté (en religion) et toute nouveauté (en religion) est une innovation (Bid’a) et toute innovation est égarement et tout égarement est au feu.

Un jour Ommou Soulaïm -Qu'Allah l'agrée- , la femme de abou Talha, est venue interroger le Prophète صلى الله عليه وسلم sujet d’une chose qui avait un lien avec les parties intimes de la femme et dont elle aurait pu avoir honte de parler, par conséquent avant de poser sa question elle fit une petite introduction et dit :           

 

« Ô envoyé d’Allah, Allah n’a pas honte [1] de la vérité…

Puis elle poursuivit en lui adressant sa question, d’ailleurs ce Hadith est rapporté par al Boukhari dans son chapitre intitulé « Livre des comportements »

Et Mouslim rapporte dans son chapitre « Livre des menstrues » le Hadith suivant : ‘Aïcha -Qu'Allah l'agrée-  a dit :

« Quelles excellentes femmes ! Etaient les femmes des Ansars, 
La pudeur ne les a pas empêché de s’informer sur leur religion ».

En effet il n’est pas permis à une personne que la pudeur l’empêche de poser des questions concernant sa religion, notamment dans les domaines qu’il incombe aux musulmans de connaître comme tout ce qui concerne la purification.

Et le fait de délaisser ce genre de questions qui sont nécessaires, ce n’est pas de la pudeur, bien au contraire c’est une défaillance et une stupidité.

Cette « pudeur » qui t’empêche de poser des questions est une pudeur blâmable (Madhmoume), et il ne convient pas non plus de la nommer « Pudeur », nous dirons plutôt que c’est une fausse pudeur voir de la lâcheté et ceci provient de Chaïtan…

…Alors informe-toi sur ta religion et n’est pas honte !

[1] Cheikh ibn Baz a dit dans les annotations de Fath al Bari (Vol.1 P.389) : 
« Ce qui est juste c’est qu’il n’y a pas lieu de donner une explication quelconque car Allah est caractérisé par la Pudeur qui Lui convient. Ses créatures ne Lui ressemblent en rien dans ce caractère et ni dans aucun de Ses caractères. Allah est caractérisé par ceci (la pudeur) dans beaucoup de textes, il incombe donc de l’admettre de la manière qui convient à Allah, et voilà la parole d’Ahl as-Sounnah wal Jama’a dans tous les caractères mentionnés dans le Coran et la Sounnah authentique et tel est le chemin de la réussite. Alors sois attentif ! Et prends garde ! Et Allah est plus Savant. Et ceux qui le mentionnent en définissant la pudeur et en prétendant qu’il est impossible de l’attribuer à Allah, et bien ceci revient à faire ressembler Le Créateur aux créatures. En somme le fait d’admettre un caractère et de l’attribuer à Allah doit être une admission parfaite exempte de toute ressemblance et ce à tous les niveaux. »
 
Explication de Ryad as Salihine de cheikh al ‘Otheïmine, chapitre : « Les mérites de la Pudeur »  
Tayssir al ‘allam explication de ‘Oumadatoul Ahkam de Âl Bassam
 
copié de al.baida.online.fr
 
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Cheikh ‘Abdullâh Ibn ‘Abder-Rahmân al-Bassâm - الشيخ عبد الله البسام

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب