compteur de visite

Catégories

27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 12:19
Annoncez les mariages ! (audio)

side-navigation-divider3.png

Al-Haafidh Ibn Hajar رحمه الله a dit:

 

عَنْ عَامِرِ بْنِ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ الزُّبَيْرِ عَنْ أَبِيهِ أَنَّ النَّبِيَّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ : أَعْلِنُوا النِّكَاحَ

 

979: `Amir Ibn `Abdillah ibn Zubair rapporte de son père que le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit :

 

"Annoncez les mariages"

Rapporté par Ahmad et déclaré Sahih par Al-Hakim. [1]

 

[1] Ahmad no.16130, Al-Hakim 2/183, et le hadith est “Hasan li-ghairihi”.

side-navigation-divider3.png

Explication

 

`Amir Ibn `Abdillah Ibn Az-Zubair Ibn Al-`Awwam.

 

Concernant `Amir, il est un Taabi`i, son père est `Abdullah Ibn Az-Zubair (un Compagnon), et son grand-père est Az-Zubair Ibn Al-`Awwaam (un Compagnon) رضي الله عنهما, ils étaient tous deux des Compagnons.

 

عَنْ عَائِشَةَ عَنْ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ أَعْلِنُوا هَذَا النِّكَاحَ وَاضْرِبُوا عَلَيْهِ بِالْغِرْبَالِ

 

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit:

 

"Annoncez ce mariage et frappez le Duff" [une sorte de tambour]

Rapporté par At-Tirmidhi 1089, Ibn Majah 1895, de Aishah رضي الله عنها

 

Ce hadith prouve l’obligation d’annoncer les mariages, et ils ne doivent pas être un secret.

 

Donc, ils sont annoncés pour les distinguer de la fornication.

 

Et l’annonce se fait par différents moyens :

 

Le battement du "duff" (une sorte de tambour) par les femmes est un type d’annonce car celui qui l’entend va savoir que le mariage a eu lieu.

 

Il n’est pas accompagné de musique ni d’autres instruments de musique.

 

Tout cela est interdit.

 

Quant à frapper du Duff en particulier, cela est permis à l’occasion des mariages, dans le but d’annoncer le mariage (nikah).

 

Aussi, fait partie des conditions du mariage (nikah) le témoignage de celui-ci, et ce point sera abordé, c’est une condition de validité du mariage.

 

Parmi les moyens d’annonce, il y a le fait de réaliser une "walimah" (un repas pour les invités), soit après le contrat de mariage, ou après la consommation du mariage en raison de la parole du Prophète صلى الله عليه و سلم à ‘Abdur-Rahman ibn Awf à l’occasion de son mariage:

 

عَنْ أَنَسٍ أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ رَأَى عَلَى عَبْدِ الرَّحْمَنِ بْنِ عَوْفٍ أَثَرَ صُفْرَةٍ فَقَالَ مَا هَذَا فَقَالَ إِنِّي تَزَوَّجْتُ امْرَأَةً عَلَى وَزْنِ نَوَاةٍ مِنْ ذَهَبٍ فَقَالَ بَارَكَ اللَّهُ لَكَ أَوْلِمْ وَلَوْ بِشَاةٍ

 

"Fais la Walimah, même avec un seul mouton"

(Bukhari,2048, 3937. Muslim 1428)

 

Donc, par le biais de ces moyens, le mariage est annoncé, si le mariage n’est pas annoncé par un de ces moyens, le nikaah n’est pas sain, il est plutôt non avenu.

 

Traduit de l'anglais par Abu Ubaydillah Abdel Karim ad-Dunkerki

Titre: Kitaabun-Nikaah (Le Livre du Mariage), explication de Buloogh al-Maraam min Adillatil-Ahkaam de Al-Haafidh Ahmad Ibn `Alee Ibn Hajr al-Asqalaani (né en 773H, mort en 852H) par Sheikh Saleh al-Fawzan.

La considérable explication de Sheikh al Fawzan est intitulée Tas-heel al-Ilmaam bi-fiqhil-Ahaadeeth min Bulooghil-Maraam et a été imprimée en sept volumes. Cet extrait est une traduction de ce chapitre très important et très instructif, abrégé et simplifié. Il est tiré du volume 4.

copié de minhajsalafi.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق