compteur de visite

Catégories

22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 13:52
Attitude à adopter face l’ignorance de certaines femmes mouslimas dévergondées

Question :

 

Nous sommes des jeunes résidents en Europe et il arrive parfois que des femmes dévergondées viennent à la mosquée, afin de nous questionner en ce qui concerne leur religion.

 

Notamment pendant le mois de Ramadan et lors des fêtes (‘Aid).

 

De là, les gens se sont mis à diverger concernant le comportement à avoir avec elles. Certains optent pour la dureté, d'autres refusent de leur adresser la parole afin qu’elles puissent se rendre compte de la dépravation dans laquelle elles se trouvent, et d'autres se chargent de les conseiller.

 

Quelle est donc l'attitude appropriée à adopter face à ces femmes ?

 

Éclairez nous, qu'Allah vous accorde la droiture.

 

Réponse :

 

Premièrement, ceci n’est que le fruit du fait de résider en terre de mécréance. Les hommes s’y corrompent et les femmes s’y pervertissent.

 

Du fait de demeurer au beau milieu du laxisme, de la débauche et de la perdition manifeste en ces pays, il devient très difficile pour la femme de s’accrocher à sa religion comme il se doit.

 

C’est notamment pour cela que le Messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) rendit la hijrah obligatoire.

 

Allah a ordonné cette émigration depuis la terre de mécréance afin que l’individu puisse appliquer sa religion, ce qui le cas échéant, peut devenir extrêmement difficile.

 

En effet, même s’il s’avère être véridique et sincère envers Allah dans sa pratique, il lui serait difficile de pratiquer sa religion comme il se doit en terre de mécréance.

 

Comment pourrait-il en être autrement alors qu’il est faible, impuissant et malade dans sa religion ?

 

Toute cette débauche présente chez ces femmes à l’heure actuelle n’est due qu’au fait de résider dans ces pays.

Ces pays d’humiliation, de perversité, de bassesse, d’absence de jalousie et tout ce que l’on peut trouver comme avilissement en occident.

 

Cette absence de jalousie que l’on trouve chez les européens, et résultant de la viande de porc qu’ils consomment.

 

Cet être comptant parmi les animaux des plus abjects et vide de jalousie. ne serait-ce que le singe, le lion, ou d’autres parmi les volatiles ressentent de la jalousie envers leurs conjointes, alors que les européens, eux, sont d’une même nature que celle du porc.

 

Je ne sais pas comment quelqu’un peut vivre si indignement et dans un milieu si mauvais.

 

Ainsi, parmi les conséquences de tout cela, on voit la femme venant à la mosquée tout en étant dépravée, pleine de laisser aller.

 

S’il s’avère qu’elle fut déjà conseillée et que le jugement d’Allah au sujet du voile légiféré lui fut clarifiée mais qu’elle persiste, alors il faut opter pour davantage de sévérité dans le conseil en lui disant:

 

« Comment peux-tu te permettre de persister à t’habiller ainsi dans cet accoutrement qui est illicite en Islam, et sachant pertinemment qu’Allah a légiféré le hijab ?! »

 

Il faut lui enseigner que : « Celui (le Prophète صلى الله عليه وسلم ) qui t’es venu avec l’Islam, t’a appris comment t’habiller, comment porter le hijab ! »

 

Si elle s’avère être ignorante et ne s’obstine pas à vouloir rester dans cet état, il faut donc lui apprendre avant toute chose et faire preuve de patience avec elle.

 

Répondre à ses questions et que cela puisse lui être profitable, baraka’Llahu fikum.

 

Il incombe de la sortir de l’égarement et de l’ignorance.

 

Tiré de la cassette ' liqa maftouh 4/2/2005

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Actualités - أخبار