compteur de visite

Catégories

25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 21:29
Avaler sa mucosité (morve) rompt-il le jeûne ?

Il y a deux cas :

 

-Le premier : qu'elle ne parvienne pas à la bouche et à sa limite apparente, mais elle descend du cerveau à son ventre directement, ce n'est pas considéré comme rompant le jeûne.

 

An Nawawî -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit : « Nos compagnons (1)  ont dit : La mucosité, tant qu'elle ne parvient pas à la limite apparente de la bouche ne cause pas de tort à l'unanimité. »

 

-Deuxième cas : qu'elle parvienne à la bouche, puis qu'il l'avale.

 

Il y a alors deux paroles :

 

Ce qui est connu chez les Hanâbilah et c'est le madhhab des Châfi'iyyah est que ça rompt. An Nawawî a dit : « et c'est ce qu'a affirmé catégoriquement la majorité. » C'est-à-dire la majorité de ses compagnons. Et c'est ce qui apparait de la parole du grand savant Ibn Baz -qu'Allah lui fasse miséricorde- du fait qu'il dit : « Il n'est pas permis au jeûneur de l'avaler car il est possible de s'en débarrasser et ce n'est pas comme la salive. »

 

Une transmission d'après Ahmad qu'Ibn 'Aqîl Al Hanbalî a appuyé et c'est faible chez les Châfi'iyyah : que ça ne rompt pas. Et c'est ce qu'a appuyé notre shaykh Muqbil et shaykh Ibn 'Uthaïmîn qu'Allah leur fasse miséricorde car ça n'est pas sorti de la bouche et sa consommation n'est pas considérée comme une boisson ou une nourriture.

 

Et cette parole prédomine et Allah est plus savant, car la base est que le jeûne est valide et on ne juge de sa nullité que par une preuve authentique et claire et d'Allah vient la réussite.

 

(1) NDT : c'est-à-dire les Châfi'iyyah.

 

Cheikh Muhammad Ibn Hizam - الشيخ محمد بن حزام

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام