compteur de visite

Catégories

22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 19:01
Avoir un doute si on a encore les ablutions ou pas

Question 8 :

 

Le fait de douter de ses ablutions les annule-t-il ?

 

De même, si j'ai un doute sur le fait d'avoir ou non accompli la prière de Zhouhr (de midi), dois-je la refaire pour ne plus douter, ou bien dois-je ignorer le doute et considérer ce pour quoi j'ai le plus de certitude ?

 

Si je réalise, quelques temps après la prière, que je ne m'étais pas bien orienté vers la Qibla (direction de la prière vers La Mecque), dois-je refaire la prière ?

 

Réponse 8 :

 

Premièrement :

 

Si quelqu'un fait ses ablutions et qu'ensuite il doute de la survenue d'une impureté mineure, la base est que ses ablutions ne sont pas annulées jusqu'à ce qu'il s'assure du contraire.

 

Donc, qu'il prenne en considération la base et ignore le doute.


Au cas où il n'aurait pas fait ses ablutions et qu'il a un doute de les avoir faites, la base est qu'il ne les a pas faites jusqu'à ce qu'il en ait la certitude, et il devra prendre en considération la base, à savoir, qu'il n'a pas fait les ablutions.


La règle religieuse est que le doute n'annule point la certitude, la base étant de considérer l'état tel qu'il est jusqu'à preuve du contraire.


Deuxièmement :

 

Si quelqu'un doute d'avoir fait sa prière ou non, la base est de considérer qu'il ne l'a pas faite jusqu'à ce qu'il soit sûr de l'avoir accomplie.


Troisièmement :

 

Si une personne ne trouve pas quelqu'un pour lui montrer la direction de la prière (Qibla), qu'elle n'arrive pas à la déterminer, qu'elle fournit un effort pour la trouver, qu'elle prie et qu'ensuite elle réalise que la direction n'était pas la bonne, qu'elle ne refasse pas la prière, elle est, louange à Allah, correcte.
 

Toutefois, si la personne n'avait pas demandé ni fourni un effort pour déterminer la Qibla, et qu'ensuite elle réalise qu'elle n'était pas vers la bonne direction, sa prière est dans ce cas incorrecte, et elle devra la refaire.
 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 8 de la Fatwa numéro (18612)

(Numéro de la partie: 4, Numéro de la page: 122)

Traduit et publié par alifta.net

 

 الشك في الحدث بعد الوضوء

س 8: الشك في الوضوء هل ينقضه؟ كذا إن شككت هل صليت الظهر أم لا، هل أصليه فأقطع الشك أم أطرح الشك وأبني على ما قارب يقيني؟ وإذا أدركت بعد فترة من الصلاة أني أخطأت في توجهي نحو القبلة، هل يلزمني إعادة تلك الصلاة؟
ج 8: أولاً: إذا توضأ الإنسان وشك في الحدث، فالأصل أنه على الوضوء حتى يتيقن الحدث، فيبني على الأصل ولا يلتفت إلى الشك
وإذا كان على غير وضوء وشك في أنه توضأ، فالأصل عدم الوضوء حتى يتيقنه، فيبني على الأصل وهو عدم الوضوء
وقاعدة الشريعة في هذا: أن اليقين لا يزول بالشك، وأن الأصل بقاء ما كان على ما كان حتى يثبت ما يرفعه
ثانيًا: إذا شك الإنسان في صلاته هل صلاها أو لا، فالأصل أنه لم يصلها حتى يتيقن أنه صلاها
ثالثًا: إذا لم يجد الشخص من يرشده إلى جهة القبلة، ولم يستطع النظر في الأدلة التي تدل عليها، فاجتهد فصلى ثم تبين له أنه مخطئ في اجتهاده، فلا يعيد الصلاة وصلاته صحيحة والحمد لله
ولكن إذا فرَّط في السؤال أو النظر، ثم تبين له خطأ اجتهاده، فصلاته غير صحيحة وعليه الإعادة
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الثامن من الفتوى رقم - 18612

(الجزء رقم : 4، الصفحة رقم: 122)

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

السؤال الثامن من الفتوى رقم ( 18612 )

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة