compteur de visite

Catégories

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 10:40
Cataloguer selon les fréquentations
D’après ‘Aïsha qu’Allâh l’agrée, le Prophète sallallahou 'alaihi wa sallam a dit :
 
« Les âmes sont des régiments : celles parmi elles qui se reconnaissent mutuellement s’accordent et celles parmi elles qui s’opposent les unes aux autres ne s’accordent pas. »
(Sahih Al Boukhari hadith n°3336)
 
Explication :
 
Ceci est un hadith sahih.
 
Son sens : 
 
Si les âmes se reconnaissent mutuellement, si elles sont en accord dans leurs composantes, la foi, leurs penchants, elles vont alors par la permission d’Allâh s’accorder.
 
Par contre, si elles divergent dans ces choses là, ce qui apparaît c’est qu’elles ne seront alors en général pas en accord. 
Chupprie.png
Al Awzâ’i, a dit comme il est rapporté dans Al Ibâna de Ibn Batta :
« celui qui nous cache sa bid’a ne nous cachera pas ses fréquentations »
 
Explication :
 
Ceci est clair.
 
Même si l’homme nous cache son innovation, ses fréquentations et les personnes vers lesquelles elle penche sont pour nous des preuves que c’est un innovateur.
Chupprie.png
Question :
 
Doit-on comprendre par cette parole que dans le cas où nous ignorons la situation d’une personne, quelle mouvement elle suit, et que ses fréquentations sont Ahl Al Ahwa wal Bida’, on la classe alors parmi les innovateurs ?
 
Réponse :
 
Oui.
 
Ils disent : les endroits où il entre et ses fréquentations sont des preuves.
 
S’il entre chez des innovateurs, on sait alors que c’est un innovateur.
 
Quand Ahl Al Hadith ont entendu qu’un homme affilié au Hadith arrivait, ils ne savaient pas s’il suivait la Sounna ou s’il était un innovateur.
 
Alors un cheikh a dit : "Regardez chez qui il entre et qui il fréquente."
 
Ils virent alors qu’il fréquentait les innovateurs.
 
(NDT : c'est-à-dire la Sounna)
Chupprie.png
Lorsque que Soufian At Thawry est arrivé à Basra, il se mit à se renseigner sur le cas d’ Al Rabi' Ibn Soubeyh et sur sa valeur auprès des gens.
Il demanda donc : « Quel mouvement suit-il ? »
Ils répondirent : « Il ne suit que la Sounna ».
Il demanda : « Qui fréquente-t-il ? »
Ils répondirent : « Les qadari ».
Il dit alors : « C’est un qadari ».
Chupprie.png
Question :
 
Faut-il comprendre par cette parole que lorsque une personne laisse apparaître la Sounna et prétend s’y affilier et que ses fréquentations sont des Ahl Al Bida’, faut-il comprendre qu’on le catalogue dans leurs catégorie juste par ces fréquentations ?
 
Réponse :
 
Oui.
Chupprie.png
Mouhamad Ibn ‘Oubeyd Al Ghilâbi a dit : 
« Ahl Ahwa cachent tout sauf leurs fréquentations ».
 
Commentaire :
 
Ma sha Allâh, ceci explique cela. 
Chupprie.png
Al Imâm Ahmad  a dit :
« Si l’homme salue l’innovateur, c’est qu’il l’aime »
 
Commentaire :
 
Oui, ceci est clair.
 
Ndt : Il convient ici de citer la parole de cheikh Mouhamad Ibn Hâdi Al Madkhali en guise d’explication de cette phrase.
 
Il dit : "l’imâm Ahmad s’appuie pour dire cela sur le hadith :
 
« Ne vous indiquerais- je pas une chose qui, si vous l’accomplissez, vous amènera l’amour mutuel ? Répandez le salâm entre vous"
 (Sahih Mouslim n°54). 
 
Répandre le salâm amène l’amitié et renforce les liens entre les gens.
Aujourd’hui, tu salues une personne que tu ne connais pas.
Demain tu le salues, il te sourit et tu lui souris.
Après demain, il se peut que tu l’invites ou qu’il t’invite, et après cela la relation est nouée.
Un regard, ensuite un sourire, ensuite un salam, ensuite une parole, ensuite un rendez-vous, ensuite une rencontre.
Cette succession de faits est générale et suit cette progression ».
Chupprie.png
Question :
 
Ceci est-il d’une manière absolue ?
 
Réponse :
 
Par Allâh, le propos des salafs est en vérité opportun.
Mais il arrive qu’il y ait des concessions de la part des gens de notre époque.
Chupprie.png
Ibn Mass’oud : « L’homme n’accompagne et ne côtoie uniquement que celui qu’il aime et qui est comme lui ».
 
Commentaire :
 
Ma sha Allâh !
Soubhan Allâh Al ‘Adhim !
Leurs paroles sont en total accord !
« L’homme n’accompagne et ne côtoie uniquement que celui qu’il aime et qui est comme lui» : s’il n’est pas comme lui, il arrivera obligatoirement un désaccord, un conflit qui provoquera au final une rupture de leurs relation.
 
copié de alminhadj.fr
 
Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية