compteur de visite

Catégories

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 15:08
Ce dont j'ai été témoin en Arabie Saoudite (vidéo)

Dernier enregistrement audio de notre bien aimé et grand savant du Yémen, Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wadi'i, avant sa mort.

 

Il était alors sur son lit lorsqu'il s'était prononcé durant cet enregistrement.

L'orateur :

 

Toutes les louanges sont à Allah, Seigneur des mondes. Et je témoigne que nul n'a le droit d'être adoré sauf Allah seul et je témoigne que Muhammad est Son esclave et Messager صلى الله عليه وسلم.

Ceci dit :

Et en ce jour béni de Al-Khamis, le 15du mois de Rabi al-awal, en l'an 1422 (AH) - notre noble Cheikh et Allama et Muhaddith du Yémen et du monde islamique, le Cheikh Muqbil ibn Hadi al-Wadi'i livrera cette conversation avec pour titre : "Ce dont j'ai été témoin dans le Royaume de l'Arabie Saoudite", je vais donc le laisser démarrer :

 

La louange appartient à Allah, Seigneur des mondes ; Que les prières et salutations soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur Sa famille et tout Ses Compagnons.
Et j'atteste qu'il n'y a de divinité ne méritant l'adoration qu'Allah, à Lui Seul sans associés et j'atteste que Muhammad est Son serviteur et Messager.
Ô Allah prie sur Muhammad et sur la Famille de Muhammad comme tu as prié sur Ibrahim et sur la famille d'Ibrahim ; Ô Allah place tes bénédictions sur Muhammad et sur la Famille de Muhammad comme tu as bénis Ibrahim et la famille d'Ibrahim.
Ceci dit :

 

J'ai longtemps été réticent pour parler de ce sujet dont je parle actuellement.

 

Mais alors que ma détermination devenait plus forte malgré que j'étais malade, j'avais peur que je puisse décéder avant d'avoir clarifier ma position concernant cela.

 

Et il m'a été suggéré un certain nombres de fois que l'autorisation devait être demandée à l'émir Ahmed, le vice-ministre des affaires internes saoudiens, pour faire le hajj et la omra mais j'ai répondu au frère que je n'avais pas besoin de cela et je me suis dit à moi-même que je ne voulais pas tomber dans un rabaissement puisque je suis totalement à l'aise dans mon propre pays parmi mes étudiants.

 

Et la louange appartient à Allah.

 

Alors Allah سبحانه و تعالى a décrété que je devais tomber malade et que je reçoive un traitement dans l'hôpital appelé : "Mustashfa thawra" à San'aa et là-bas les docteurs ont décidé que j'avais besoin de voyager à l'étranger.

 

Et l'un d'entre eux a dit : "Je vous conseille de voyager en Arabie Saoudite car ils sont avancés dans les soins médicaux".

 

Suite à cela, بارك الله فيكم, je suis allé en Arabie Saoudite après avoir parlé sur plus d'une cassette.

 

Et j'étais d'accord pour aller là-bas en dépit de ce qu'il y a entre nous, et que cela est meilleur que d'aller chez les ennemis de l'islam.

 

Donc après que l'autorisation fut demandée pour moi et que le Cheikh Al-Otheimine رحمه الله intercéda en ma faveur et sa demande fut acceptée, et donc j'ai pu aller là-bas pour les soins.

 

La louange appartient à Allah, toutes mes affaires furent préparées par l'ambassade saoudienne et après cela je suis arrivé à Riyad et j'ai été reçu par les responsables du ministère des affaires internes, qui nous paya l'hôtel.

 

Puisse Allah les récompenser en bien.

 

Et ceci était plus que ce que nous pouvions espérer et ils nous ont traités avec générosité, puisse Allah les récompenser en bien.

 

Puis il se hâtèrent de me faire admettre à l'hôpital et aussi en plus de la grande générosité, nos frères avaient l'habitude de se réunir autour de nous et La Louange appartient à Allah.

 

Nous avions des cercles de sciences sans toucher un quelconque autre sujet.

 

La louange appartient à Allah.

 

Je ne suis pas de ceux qui rétribue une bonne action par une mauvaise,  ni la générosité avec le tort.

 

La Louange appartient à Allah.

 

Les frères pouvaint venir et me questionner sur les ahadith et je pouvais les questionner aussi.

 

Alors j'ai été admis à l'hôpital et je suis resté là-bas à peu près 10 jours.

 

Puis ils ont dit : "Ô Abou Abderrahman , tu dois voyager à l'étranger"
Et donc j'ai dis : "Bien, si Allah veut"

 

Et nous sommes arrivés à Jeddah et nous avons été reçus dans un hôtel appelé : "Funduk ul hamrah" et qu'Allah récompense en bien l'émir, le ministre des affaires internes, car nous avons été reçu et traité très généreusement, puisse Allah les récompenser en bien.

 

Ensuite, j'ai demandé à avoir un entretien avec lui.

 

La louange appartient à Allah, ce fut un entretien bien intéressant.

 

Une rencontre avec un homme intelligent, et si vous étiez amené à réviser les questions de science avec lui, vous trouveriez qu'il a une assez bonne part de science, et la louange appartient à Allah.

 

Puis, qu'Allah vous préserve, il me dit :

 

"Quelque soit le pays où vous souhaitez aller, alors nous inchaa Allah, préparerons tout ce qu'il faut là-bas."

 

Mais puisque je ne savais pas, je lui ai dit : "Vous choisirez".

 

Alors il a choisi l'Amérique.

 

Parce que l'Amérique est en avance sur d'autres pays dans le traitement médical du foie.

 

Ensuite, je dois dire que j'ai été surpris quand je suis allé à la Mecque car au Yémen j'ai l'habitude d'avoir environ quatre gardes du corps devant la porte et que je n'étais pas toujours en sécurité dans ma maison, ni durant la nuit ni le jour.

 

Mais lorsque j'étais à la Mecque, j'étais dans un hôtel qui s'appelle : "Dar El Azhar" et certains soirs, je ne pouvais pas dormir.

 

Et donc je pouvais sortir dans l'enceinte sacrée au milieu de la nuit par moi-même.

 

Et rien ne peut être comparé au bienfait du calme et de la douceur que je sentais en moi.

 

Je pouvais sortir tout seul et je pouvais faire le tawaf.

 

Alors je restais et faisais la prière aussi longtemps que je le pouvais et puis je retournais à l'hôtel.

 

Et ce fut un sentiment de sécurité que je n'ai vu dans aucun autre pays. L

 

Et la raison pour laquelle ça l'est, c'est l'istiqâmah au livre d'Allah et la Sunnah du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم par ceux en position d'autorité et par la plupart des habitants des pays.

 

Et notre Seigneur l'Exalté dit certes la vérité, quand il a dit dans Son Noble Livre en référence aux gens du Livre :

 

وَلَوۡ أَنَّہُمۡ أَقَامُواْ ٱلتَّوۡرَٮٰةَ وَٱلۡإِنجِيلَ وَمَآ أُنزِلَ إِلَيۡہِم مِّن رَّبِّہِمۡ لَأَڪَلُواْ مِن فَوۡقِهِمۡ وَمِن تَحۡتِ أَرۡجُلِهِم‌ۚ

 

"S’ils avaient appliqué la Thora et l’Evangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds" (sourate La Table servie verset 66)

 

Et il سبحانه و تعالى dit :

 

وَلَوۡ أَنَّ أَهۡلَ ٱلۡقُرَىٰٓ ءَامَنُواْ وَٱتَّقَوۡاْ لَفَتَحۡنَا عَلَيۡہِم بَرَكَـٰتٍ۬ مِّنَ ٱلسَّمَآءِ وَٱلۡأَرۡضِ

 

"Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre" (sourate Al-A'raf verset 96)

 

et il سبحانه و تعالى dit en référence à Qouraish :

 

وَقَالُوٓاْ إِن نَّتَّبِعِ ٱلۡهُدَىٰ مَعَكَ نُتَخَطَّفۡ مِنۡ أَرۡضِنَآ‌ۚ

 

"Et ils dirent : «Si nous suivons avec toi la bonne voie, on nous arrachera de notre terre»." (sourate Al-Qisas verset 57)

 

Et il سبحانه و تعالى dit :

 

أَوَلَمۡ نُمَكِّن لَّهُمۡ حَرَمًا ءَامِنً۬ا يُجۡبَىٰٓ إِلَيۡهِ ثَمَرَٲتُ كُلِّ شَىۡءٍ۬ رِّزۡقً۬ا مِّن لَّدُنَّا وَلَـٰكِنَّ أَڪۡثَرَهُمۡ لَا يَعۡلَمُونَ

 

"Ne les avons-Nous pas établis dans une enceinte sacrée, sûre, vers laquelle des produits de toute sorte sont apportés comme attribution de Notre part? Mais la plupart d’entre eux ne savent pas." (sourate Al-Qisas verset 57)

 

Et il سبحانه و تعالى dit :

 

أَوَلَمۡ يَرَوۡاْ أَنَّا جَعَلۡنَا حَرَمًا ءَامِنً۬ا وَيُتَخَطَّفُ ٱلنَّاسُ مِنۡ حَوۡلِهِمۡ‌ۚ

 

"Ne voient-ils pas que vraiment Nous avons fait un sanctuaire sûr [la Mecque], alors que tout autour d’eux on enlève les gens ?" (sourate Al-Ankabout verset 67)

 

Et lui, le Seigneur du Tout-Puissant et la Gloire, a également dit dans Son Noble Livre :

 

وَأَلَّوِ ٱسۡتَقَـٰمُواْ عَلَى ٱلطَّرِيقَةِ لَأَسۡقَيۡنَـٰهُم مَّآءً غَدَقً۬ا

 

"Et s’ils se maintenaient dans la bonne direction, Nous les aurions abreuvés, certes d’une eau abondante" (sourate Al-Djinn verset 16)

 

Et notre Seigneur a dit la vérité quand Il a dit dans Son Noble Livre :

 

وَعَدَ ٱللَّهُ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ مِنكُمۡ وَعَمِلُواْ ٱلصَّـٰلِحَـٰتِ لَيَسۡتَخۡلِفَنَّهُمۡ فِى ٱلۡأَرۡضِ ڪَمَا ٱسۡتَخۡلَفَ ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِهِمۡ وَلَيُمَكِّنَنَّ لَهُمۡ دِينَہُمُ ٱلَّذِى ٱرۡتَضَىٰ لَهُمۡ وَلَيُبَدِّلَنَّہُم مِّنۢ بَعۡدِ خَوۡفِهِمۡ أَمۡنً۬ا‌ۚ يَعۡبُدُونَنِى لَا يُشۡرِكُونَ بِى شَيۡـًٔ۬ا‌ۚ

 

"Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien" (sourate An-Nur verset 55)

 

Et il سبحانه و تعالى dit dans Son Noble Livre :

 

لِإِيلَـٰفِ قُرَيۡشٍ (١) إِیلَـٰفِهِمۡ رِحۡلَةَ ٱلشِّتَآءِ وَٱلصَّيۡفِ (٢) فَلۡيَعۡبُدُواْ رَبَّ هَـٰذَا ٱلۡبَيۡتِ (٣) ٱلَّذِىٓ أَطۡعَمَهُم مِّن جُوعٍ۬ وَءَامَنَهُم مِّنۡ خَوۡفِۭ (٤)

 

"A cause du pacte des Coraïch,(1) De leur pacte [concernant] les voyages d’hiver et d’été(3). (2) Qu’ils adorent donc le Seigneur de cette Maison [la Ka‘ba], (3) qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte! (4)" (sourate Quraish)

 

Ainsi, la sécurité et un très grand bienfait venant d'Allah سبحانه و تعالى.

 

Et ceci est causé par le fait d'avoir l'istiqâmah au livre d'Allah et à la sounnah du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم.

 

Et aussi, qu'Allah vous préserve, le fait est que, lorsque ce pays confirme cette istiqâmah, Allah l'a établi et toutes les louanges son à Allah.

 

Et nous demandons à Allah سبحانه و تعالى de leur donner des conseillers justes et de les protéger contre les diables associés qui embellissent le mensonge (bâtil).

 

Et qu'il s'efforcent de s'associer avec des gens de bonté et de vertu, même s'ils étaient amené à entendre d'eux quelques mots qui peuvent être difficile envers eux.

 

Parce que, comme il est dit :

 

"Votre ami est celui qui est sincère avec vous" (c'est-à-dire qu'il vous permette de savoir ce qu'il pense de vous).

 

Et pas celui qui vous laisse toujours savoir que vous avez raison, plutôt il est votre ennemi.

 

Donc, qu'Allah vous préserve, il est impératif que nous louons Allah سبحانه و تعالى , tout comme il est obligatoire pour les gens de ce pays de louer Allah سبحانه و تعالى.

 

Car il y a certaines personnes dans le pays qui pourraient être des gens des désirs, certains d'entre pourraient être des anarchistes ou des libres penseurs etc..., qui pourraient exiger certaines choses du gouvernement.

 

Mais puisse Allah récompenser les détenteurs de l'autorité en bien.

 

Parce que j'ai vu dans le journal qu'on a demandé à l'émir Naaif, qu'Allah le Très-Haut le préserve, de permettre aux femmes d'être candidates aux élections.

 

Alors il leur répondit en disant : "Voulez-vous que l'homme soit tenu de rester à la maison et la femme c'est elle qui va sortir dehors faire les choses ? Non, même pas la peine d'essayer !"

 

Et aussi, il a été questionné au sujet d'établir le vote et il a dit : "A votre avis, nous n'avons pas vu son succès dans les pays voisins, plutôt ceux qui tirent succès de cela sont les personnes influentes les riches."

 

Et cela est vrai.

 

Et aussi le vote nous est venu des ennemis de l'Islam et l'Organisation des droits de l'homme a été reçue par un grand nombre de personnes malgré tout les mensonges qui contiennent.

 

Pourquoi cela, parce que cela signifie, que l'établissement des hudood (peines légales), la peine légiférée par Allah سبحانه و تعالى est barbare et cruelle.

 

Mais cela signifie aussi l'interdiction du livre et de la Sunnah et de les changer par des systèmes des ennemis de l'islam.

 

Le gouvernement saoudien, qu'Allah leur donne le succès le succès dans tout bien, l'a seulement reçu, l'organisation des droits de l'homme, à cette condition, qu'elle se soumette à l'Islam et au Coran et à la Sunnah.

 

Et aussi, بارك الله فيكم, la mise en place des hudood, comme notre Seigneur عز و جل dit dans Son Noble Livre :

 

وَلَكُمۡ فِى ٱلۡقِصَاصِ حَيَوٰةٌ۬

 

"C’est dans le talion que vous aurez la préservation de la vie" (sourate Al-Baqara verset 179)

 

Na3am (oui).

 

Les meurtres sont rares dans ce pays.

 

Et aussi les vols.

 

Vous pouvez laisser votre voiture à côté de la mosquée ou de votre porte de maison et pas un voleur ou quelque chose comme ça ne viendra pour elle.

 

Mais dans d'autres pays, vous pouvez la laisser et quand vous sortez vous ne pourrez même pas la retrouver.

 

En fait, ils pourraient voler la voiture de quelqu'un alors que le propriétaire est dedans !

 

Donc tout ce que nous avons mentionné plus tôt c'est parce qu'il y a à la mise en place et l'établissement des hudood alors qu'Allah les récompenses en bien.

 

Et comme vous avez entendu dans le verset et dans la mise en place du qisâs (loi du talion), il y a une vie pour vous.

 

Donc, si le voleur sait que s'il vole, sa main sera coupée il s'abstiendra de voler.

 

Et si le fornicateur sait qu'il sera fouetté s'il est vierge ou sera lapidé si il est ou a été marié, alors la fornication diminuera.

 

Je ne dis pas que cela n'existera pas, mais cela sera rare.

 

Et aussi des raisons mentionnées plus haut, il y a la formation de l'organisation, qui ordonne le bien et interdit le mal.

 

Depuis que j'ai lu dans le journal que le roi Fahad, qu'Allah le Très-Haut le préserve, a donné à l'organisation environ 300 véhicules et leur a dit : "Vous êtes l'organisation de contrôle et vous êtes responsables devant Allah سبحانه و تعالى. "

 

Mais de toute façon, بارك الله فيكم, ce faisant, ils ont bien fait pour leur pays et pour eux-mêmes.

 

En vérité, c'est une obligation pour chaque musulman dans tous les pays islamiques de coopérer et prêter aide à ce gouvernement même si c'est en prononçant une bonne parole à ce sujet.

 

Parce que sûrement ses ennemis sont nombreux, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de celui-ci.

 

Et il y a des gens des passions, des anarchistes/libres penseurs en son sein, mais Allah سبحانه و تعالى les a affirmé dans l'établissement de ce pays béni et toutes les louanges sont à Allah سبحانه و تعالى.

 

Donc il est obligatoire pour tout musulman d'aider ce gouvernement.

 

Et aussi, بارك الله فيكم, les qisâs aussi bien que les autres hudood sont un bienfait venant d'Allah سبحانه و تعالى sur la société.

 

Ils cherchent à nous critiquer si nous établissons un hadd parmi les hudood d'Allah alors qu'eux-mêmes en même temps ont complètement écrasé et anéanti leurs propres nations.

 

Et ces hudood sont en réalité un avantage à la fois pour l'individu et la société.

 

En ce qui concerne l'individu, c'est une expiation pour lui du crime qu'il a commis, tels que relatés par les deux Cheikh : Boukhâri et Muslim, sous l'autorité de 'Ubâdah ibn Samit, qu'Allah le préserve.

 

Et quant à la société, alors c'est une protection pour leur argent, leur sang et leur honneur.

 

Maintenant, si vous deviez aller à la mer, vous verriez que l'homme et sa femme n'ont pas peur pour eux-mêmes de quiconque.

 

Donc, qu'Allah vous préserve, ces hudood sont bénéfiques.

 

Et lorsqu'ils ont été abandonnés dans la plupart des pays musulmans, ces gens n'ont pas été capables de prévenir et lutter contre le vol, ni les crimes tels que les boissons alcoolisées et les drogues, et la raison est qu'ils n'établissent pas les hudood, c'est à Allah que l'on demande l'aide.

 

Et nous avons aussi la question de la construction des mosquées dans les pays islamiques et non islamiques.

 

Mais je dois leur conseiller, que s'ils construisent une mosquée, alors ils doivent la donner à Ahl Sunna.

 

Parce que si on la donne aux soufis, alors il va les insulter et fonder sa khutba en les insultant.

 

Et si ils la donne à un hisbi, alors il va l'utiliser pour la hisbiyyah.

 

Donc, nous leur conseillons de remettre les mosquées aux gens de la Sounnah (ahl Sunna), qui aiment ce gouvernement et ceux qui le dirigent.

 

Ensuite, nous avons aussi la question de ce que j'ai déjà dit et écrit sur des cassettes où j'ai été questionné dessus plus d'une fois.

 

Et j'ai ordonné au frère qui est responsable de l'impressionde mes livres que rien ne demeure de ce que j'ai dit précédemment contre l'Arabie.

 

Et Allah سبحانه و تعالى dit dans Son Noble Livre :

 

هَلۡ جَزَآءُ ٱلۡإِحۡسَـٰنِ إِلَّا ٱلۡإِحۡسَـٰنُ

 

"Y a-t-il d’autre récompense pour le bien, que le bien ?" (sourate Ar-Rahman verset 60)

 

Et ils ont en effet été bon envers moi et m'ont traité généreusement.

 

Je ne suis pas de ceux qui rendent une bonne action par une mauvaise.

 

Et ce sont des faveurs d'Allah سبحانه و تعالى .

 

Et laissez-moi vous dire ceci, personne ne m'a encouragé, ni m'a forcé à le dire.

 

Au contraire, je me dis que c'est un impératif pour moi pour que je puisse me vider pour clarifier ma conscience et ma position.

 

Bien que je crois que j'ai été expulsé du Royaume à tort.

 

Pourtant, لا اله إلا الله, tant de fois j'ai été dans des débats contre les gens qui font le takfir (rendre mécréant) du gouvernement saoudien.

 

Et je leur disais : "Le gouvernement saoudien n'est pas un gouvernement mécréant."

 

Et j'ai été habitué à donner des cours qui ne touchent pas à l'une de ces questions, et la louange appartient à Allah, mais il faut avoir de la patience et pardonner.

 

Et puisque eux-mêmes, qu'Allah les rétribue en bien, ont pardonné, nous allons aussi pardonner.

 

Et aussi l'une des choses, c'est qu'il donne une grande importance aux affaires du hajeej, les gens qui viennent faire le pèlerinage.

 

Et aussi dans l'élargissement des deux mosquées sacrées.

 

Et le Messager صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Celui qui construit une mosquée pour l'amour d'Allah, Allah lui construira une maison Paradis."

 

Ainsi leur sollicitude pour les affaires du hajeej et de préserver leur sécurité en ayant la sécurité aux portes du Haram, et aussi lorsque l'incendie a éclaté récemment, ils ont commencé à fournir des tentes inflammables.

 

Alors, جزاكم الله خيرا, ils montrent une préoccupation majeure.

 

Quand nous étions à Mina, les avions et les hélicoptères tournaient autour de Mina afin de veiller surles hajeej.

 

Donc qu'Allah vous rétribue en bien pour ces attentions.

 

Et j'entendais dire que si vous aviez lu dans les livres des premiers savants et l'histoire de la Mecque, vous verriez que (mention du nom d'un personnage historique que le traducteur n'est pas capable de comprendre), vous trouverez qu'il a tué dans le Haram et ses environs, environ 30.000 personnes.

 

Et vous verrez que certaines années, le hajeej  de misr ont été empêchés de venir.

 

Et d'autres fois les hajeej de l'Irak et du Yémen.

 

En effet, lorsque le gouvernement saoudien, La Louange à Allah, s'est établi, nous constatons qu'ils préservaient à la fois l'ami et l'ennemi qui venait faire le hajj et les considérait comme les invités d'Ar-Rahman, et alors ils étaient leurs propres invités également.

 

Donc qu'Allah vous rétribue en bien.

 

Et c'est quelque chose pour lequel ils doivent être remerciés comme aucun autre gouvernement depuis - Aucun autre gouvernement - est capable d'effectuer cela.

 

Mais il le font et La Louange est à Allah, les soldats sont uniques et aussi ceux de l'autorité et qu'Allah vous rétribue en bien et La Louange est à Allah.

 

Certains d'entre eux ont des vêtements officiels et d'autres pas.

 

Afin d'analyser la situation des personnes et la louange est à Allah, c'est un bienfait venant  d'Allah سبحانه و تعالى sur ces dirigeants.

 

J'ai écrit quelques-uns de ces incidents dans mon livre "Ilhaadal khumaynee fee ardal haramain" qui signifie certaines des agitations que les hajeej ont connu par des temps passés, depuis le gouverneur Bi'amrillah al-Ubaydee al-Baatinee a envoyé un de ses esclaves pour taper la pierre noire et la Ka‘ba avec un de ses bâtons, alors il se tenait près de la pierre noire et tuait celui qui tentait de l'arrêter ou de le saisir, en disant : "Non Muhammad et non 'Ali", jusqu'à ce que deux hommes en provenance du Yémen ont été en mesure de le tuer.

 

Alors qu'est ce qui a été dit précédemment, il est obligatoire pour chaque musulman dans tous les pays islamiques d'appuyer ce gouvernement parce qu'Allah عز و جل dit dans Son Noble Livre :

 

تَدُواْ‌ۘ وَتَعَاوَنُواْ عَلَى ٱلۡبِرِّ وَٱلتَّقۡوَىٰ‌ۖ وَلَا تَعَاوَنُواْ عَلَى ٱلۡإِثۡمِ وَٱلۡعُدۡوَٲنِ‌ۚ

 

"Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression." (sourate Al-Maida verset 2)

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Le croyant est pour le croyant comme un édifice dont les briques se soutiennent les unes aux autres" ; Et il croisa ses doigts.
Hadith unanimement reconnu authentique

 

Ce qui est agréé sous l'autorité d'Abou Moussa.

 

Et le Messager صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"L'image des croyants dans les liens d'amour, de miséricorde et de compassion qui les unissent les uns aux autres est celle du corps : Dès que l'un de ses membres se plaint de quelque mal, tout le reste du corps accourt à son secours par la veille et la fièvre".
Hadith unanimement reconnu authentique

 

Et aussi une autre chose, c'est l'honneur des savants.

 

Et leur noble aîné, Abdul Aziz (qu'Allah lui fasse miséricorde) leur a ordonné.

 

Alors, ils élèvent les savants et les respecte beaucoup.

 

Mais il y a aussi des savants qui parlent mal du gouvernement saoudien et pourraient être amené à faire leur takfir.

 

Ainsi, une distinction est nécessaire en ce qui concerne les gens de science.

 

Quiconque est sur leur 'aquida (croyance), qui est sur le Tawhid  (unicité), alors il doit être respecté.

 

Et quiconque est sur la 'aquida de la bid'ah (innovation) ou de la hisbiyyah (esprit partisane), ne doit pas l'être (respecté).

 

Le hisbi, Ô mes frères, sont le mal.

 

Ils se préparent à prendre le pouvoir dès qu'ils auront une opportunité de l'obtenir.

 

Il est donc important de ne pas les laisser faire.

 

Ni de les aider dans toute leur fausseté, sauf du côté où l'on gagne sur eux, si l'on sait qu'ils se repentiront.

 

Ainsi, le respect des savants est l'une de leurs vertus et une bonne chose pour leur pays.

 

Et vers leur noble aîné, Abdelaziz Ibn Baz -qu'Allah lui fasse miséricorde - qui les enjoigna à cela il qu'ils pratiquent.

 

Alors qu'Allah les récompense.

 

Ils nous ont reçu et nous ont très bien traités et ils ont comblé tous nos besoins avec le respect de mon traitement, etc...

 

Donc qu'Allah vous rétribue en bien pour ce qu'ils ont fait pour nous.

 

Et je demande à Allah de les bénir et de protéger leur pays et les établir et de leur fournir de bons conseilleurs et justes, car Allah عز و جل dit :

 
يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ لَا تَتَّخِذُواْ بِطَانَةً۬ مِّن دُونِكُمۡ لَا يَأۡلُونَكُمۡ خَبَالاً۬ وَدُّواْ مَا عَنِتُّمۡ قَدۡ بَدَتِ ٱلۡبَغۡضَآءُ مِنۡ أَفۡوَٲهِهِمۡ وَمَا تُخۡفِى صُدُورُهُمۡ أَكۡبَرُ‌ۚ
 
"Ô les croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes: ils ne failliront pas à vous bouleverser. Ils souhaiteraient que vous soyez en difficulté. La haine certes s’est manifestée dans leurs bouches, mais ce que leurs poitrines cachent est encore plus énorme." (sourate Al-Imran verset 118)
 

Alors qu'Allah leur accorde de bons conseillers et les protège contre les mauvais compagnons, car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Le cas du bon compagnon et du mauvais compagnon ressemble à celui du vendeur de musc et du forgeron.
Au vendeur de musc, soit il vous en donne un peu, soit vous le lui achetez, ou au moins vous partez en ayant respirer sa bonne odeur.

Tandis que le forgeron brûlera vos vêtements, ou vous partirez ayant inhalé son odeur répugnante."
Al-Bukhârî et Muslim

 

Mais le sujet actuel n'est pas de mentionner les versets et les ahadith au sujet du mauvais compagnon, ni les vertus du bon compagnon, mais nous leur conseillons de s'asseoir avec les compagnons vertueux qui veulent le bien pour eux et les pays muslims.

 

Étant donné que ce pays est considéré comme le point central et le lieu de refuge pour tous les muslims.

 

Et je loue Allah, car ils ont en effet accueilli de nombreux voyageurs venus de divers pays.

 

Donc, nous louons Allah سبحانه و تعالى, et c'est à Allah que nous demandons l'aide.

 

Et enfin je répète que la raison de ceci est seulement que je le vois comme une obligation pour moi de dire la vérité.

 

Car, par Allah, rien de matériel m'a encouragé, ni aucune personne.

 

La louange à Allah, je ne suis pas parmi ceux qui sont trompés par la parole des gens mais plutôt ce que je retiens de leurs actions.

 

Et ce que j'ai vu de louables de bonnes actions ici, donc qu'Allah les rétribue en bien, c'est ce qui me touche, et c'est à Allah que nous demandons l'aide.

 

Et nous demandons à Allah de nous accorder le succès dans ce qu'Il aime et agrée.

 

Et la question ne cesse de se répéter : "Avez-vous retiré les paroles relatives à tous les gouvernements ?"

 

J'ai retiré les paroles au sujet du gouvernement saoudien, alors qu'Allah les rétribue en bien.

 

En ce qui concerne les autres gouvernement, alors non.

 

Le questionneur dit :

 

Qu'Allah vous rétribue en bien Ô Cheikh.


On dit que vous avez écrit une introduction à un livre de Al-Maqdissy (Isâm Barqawi) qui traite de la question de takfir sur ce pays.

 

Est-ce authentique ?

 

Le Cheikh dit :

 

C'est un mensonge, j'étais à Médine.

 

Et puis la prison de Médine.

 

Et à Riyad et quand je suis sorti je ne faisais pas du tout le takfir du gouvernement, alors comment puis-je faire le takfir de celui-ci ? Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Celui qui dit : Ô kafir à son frère, alors en effet l'un d'eux il lui sera attribué."

 

Donc, il n'est pas permis pour nous de faire leur takfir, car c'est un pays muslim و الله المستعان.

 

Intervenant :

 

Puisse Allah vous récompenser Ô Cheikh.

 

Et la louange est à Allah, Seigneur des mondes.

 

Cela a eu lieu dans la ville de Jeddah le 15 Rabi al-awal 1422.
Et la louange est à Allah, Seigneur des mondes et nous demandons à Allah سبحانه و تعالى de nous profiter de notre discours Cheikh, le savant Muqbil ibn Hadi al-Wadi'i, qu'Allah le préserve.

 

Et pour le soulager de sa condition et de lui permettre de retourner en toute sécurité et de le préserver comme un trésor pour l'islam et les musulmans, et la louange appartient à Allah, Seigneur des mondes.

 

Le questionneur :

 

Et une autre question Ô Cheikh est cet homme Abou Mohammed Al Maqdissi, quelle est votre opinion sur lui, est-il un savant ou pas ?

 

Cheikh :

 

Cet homme a écrit quelques livres qui ont beaucoup d'erreur en eux, et une fois il m'a envoyé un livre, je ne suis pas sûr de son titre, si ce n'était pas "Al-Khwâshid al-jalêyah" parce qu'il n'a jamais attribué ce livre à lui-même.

 

Alors, j'ai cherché en lui, mais je n'avais pas beaucoup de temps, je l'ai donné au frère Abdelaziz Al-Bura'i qui a une grande perspicacité dans la critique.

 

Et il a clarifié les erreurs qui se trouvaient à l'intérieur, et quand il lui est revenu à lui (Al-Maqdissy), il voulut réfuter Abdelaziz Al-Bura'i.

 

Alors je lui ai dit, il s'agit d'un homme ignorant et orgueilleux, juste laisse-le et nous ne devrions pas nous occuper de lui, و الله المستعان.

 

Mais ce sont les gens qui ont vu qu'il avait un peu d'enthousiasme (hamas) donc ils croyaient qu'il était parmi les gens de science.

 

Et combien de gens ici qui sont considérés comme des ahlul-'ilm (gens de science), mais en vérité ne le sont pas.

 

Et cet homme ne fait pas partie des gens de science.

 

Le questionneur demande des éclaircissements au Cheikh au sujet du titre du livre et le Cheikh a essentiellement répété ce qu'il avait dit à propos de la question et de la façon dont notre frère Cheikh Abdelaziz Al-Bura'i, qu'Allah le préserve,  a réfuté Al-Maqdissy et le sujet (du livre), etc.

 

L'intervenant répète :

 

Comme nous l'avons mentionné précédemment, le Cheikh, qu'Allah le rétribue en bien, a fait ce discours à Jeddah, et ceci, alors qu'il était couché sur son lit de malade, mais il voulait le faire pour libérer sa conscience comme lui-même l'a mentionné, qu'Allah le préserve.

 

Ceci était son propre point de vue.

 

Et nous demandons à Allah عز و جل de profiter de lui et nous avec ce discours et toutes les louanges sont à Allah, Le Seigneur des mondes.

 

Le Cheikh :

 

Nous avons oublié de mentionner quelque chose qui est que, dans certains journaux, il affirme que l'Émir Salman, qu'Allah le préserve, a publiquement déclaré que : "Les quatre citoyens britanniques avait été fouetté  dans le pays", puis il a dit : "Nous appliquerons la charia d'Allah quel que soit celui qui pourrait être choqué ou en colère à ce sujet".

 

Donc, cette audace et une très bonne chose pour lui, et aussi pour le reste du gouvernement.

 

Surtout en ces temps où de nombreux gouvernement ont peur et ont peur des choses comme le "London Broadcast", duquel ils disent qu'il est diffusé dans le monde entier.

 

Et il craignent Jarêdutal Haya, qui selon eux est un journal de propagation mondiale.

 

Quant à ceux, dans le sens du gouvernement saoudien, alors qu'Allah les rétribue en bien, ils ont établi la charia d'Allah et je demande à Allah de les protéger et leur pays.

 

Et une autre chose est aussi la question de leurs hôpitaux, où j'ai vu des choses qui m'ont plu.

 

Tel qu'à chaque étage, ils ont une mosquée, une pour les hommes et pour les femmes.

 

Et ils doivent être remerciés pour cette préoccupation de leur part, et qu'Allah les rétribue en bien.

 

Et aussi ils construisent d'autres hôpitaux dans différents pays.

 

Comme dans mon propre pays au Yémen, ils ont construit un grand hôpital Sa'dâ, appelé "Mustashfa Salâm" et un autre aussi bien dans la province de Hajja mais je ne me souviens pas de son nom.

 

Mais tout médicament est gratuit ainsi que les rayons X et les chirurgies, qu'Allah les  récompense par le bien, pour ce travail extraordinaire qu'ils prennent sur eux d'accomplir, و الله المستعان.

 

Et avec cela, nous terminons, et la louange appartient à Allah, Seigneur des mondes et il n'y a de force et de puissance qu'en Allah.

 

Et si des erreurs ont été commises, celui qui est malade, a toujours une excuse و الله المستعان.

 

Intervenant :

 

Qu'Allah vous rétribue en bien et qu'Allah vous guérisse.

Cheikh :

 

Et après cela, j'ajoute que si quelqu'un devait demander : "Pourquoi vous n'avez pas attendu concernant ce que vous aviez à dire jusqu'à ce que vous soyez retourné dans votre pays ?"

 

Alors, ma réponse et que je ne peux pas être sûr de ce retour.

 

Comme Allah سبحانه و تعالى pourrait décréter d'autres choses à se produire et la louange appartient à Allah, Seigneur des mondes.

 

Aussi ceux en position d'autorité ici dans le Royaume, qu'Allah les rétribue en bien, m'ont précédé dans le pardon et leur excellence.

 

Mais pas seulement dans la vertu du pardon, mais aussi dans leur générosité, afin qu'Allah les rétribue en bien.

 

Et comme le poète a dit :

 

Si vous deviez traiter une noble personne généreusement,

alors vous serez en mesure de le posséder.
Mais si vous deviez traiter une personne moyennement généreusement,

alors il se comporterait de manière.

 

Parce qu'il y a certains gouverneurs, si vous étiez assis avec eux, ils peuvent sembler être d'accord avec ce que vous leur dites au sujet de changer le munkar etc.

 

Et lorsque vous partirez, vous vous sentirez apaisé, mais vous ne pouvez pas lui faire confiance dans cela.

 

Et sa situation est semblable à celle décrite dans ce poème :

 

Alors je me suis réveillé ce matin, après la nuit, 

comme quelqu'un qui a essayé de saisir un peu d'eau.

Mais les espaces entre les doigts l'ont trompé.

 

J'ai aussi oublié quelque chose qui aurait dû être une priorité quand on regarde l'ordre dans lequel les choses ont eu lieu.

 

Et c'est ce qui a été fait pour moi par le frère Mohamed ibn Abdallah ibn Saleh qui est le frère du président du Yémen.

 

Qui nous a reçu et a tout préparé pour nous à l'hôpital, à San'aa et qui a encouragé les médecins à faire tout ce qu'ils pouvaient.

 

Alors qu'Allah lui fasse miséricorde et le récompense par le bien.

 

Et il doit être remercié pour ce qu'il a fait, puisse Allah lui accorder Sa miséricorde.

 

Et je me souviendrai toujours de la bonne action qu'il a fait, alors qu'Allah le rétribue en bien.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah."

 

Donc, je le remercie pour cela et aussi pour l'attention qu'il a montré, qu'Allah le rétribue en bien et puisse Allah avoir pitié de lui et lui donner le Paradis d'Al-Firdaws.

 

et il est considéré comme une perte pour les gens de tout le Yémen, و الله المستعان et قدر الله و ما شاء فعل .

 

Et quand nous avons été informés de sa mort, moi et tous les frères étions triste, car nous connaissions le réel Mohammed ibn Abdallah et sa générosité, qu'Allah le rétribue en bien.

 

Comme aider les orphelins à Dar Ul-Shawkânê, pour lequel il a été remercié.

 

Et avec cela il a fait beaucoup de bien à lui-même, il était un honnête homme sans désir de possession ni quelconque tromperie et méthodes mensongères de la politique, plutôt il a dit ce qu'il ressentait au bon moment.

 

Et la louange est à Allah.

 

C'est ce que je voulais rajouter et mutuellement s'encourager à avoir la crainte et s'accrocher au Livre d'Allah et la Sunnah de son messager صلى الله عليه وسلم, s'accrochant enfermement à eux qui vous élèveront, Ô vous muslims.

 

Comme Allah a dit à son Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

وَإِنَّهُ ۥ لَذِكۡرٌ۬ لَّكَ وَلِقَوۡمِكَ‌ۖ وَسَوۡفَ تُسۡـَٔلُونَ

 

"C’est certainement un rappel [le Coran] pour toi et ton peuple. Et vous en serez interrogés." (sourate az-Zukhruf verset 44)

 

Autrement dit, vous serez questionné à propos de ce livre qu'Il a fait descendre vers vous et il vous sera également demandé au sujet de cette grande charia qu'Allah vous a donné comme un cadeau, à travers un livre que le mensonge ne peut percer, ni avant ni à l'arrière.

 

Et comme dit précédemment, j'ai enregistré cette cassette sans que personne ne me force et si j'étais obligé, je n'aurais pas pu parler plus de 10 minutes.

 

Je n'ai pas été soudoyé par l'argent et la louange appartient à Allah, les gens connaissent la da'wa sur laquelle je suis et mon inquiétude pour elle et que je ne me préoccupe pas de quoi que ce soit concernant ce qu'on m'offre de cette Dounia car ceci sont des faveurs d'Allah سبحانه و تعالى.

 

Je demande à Allah de faire de nous ceux visés par la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم recueillie par Boukhâri et Muslim sous l'autorité d'Abou Hureyra رضي الله عنه :

 

"La richesse ne réside pas dans l'accumulation de biens matériels.
Mais la richesse est la richesse de l'âme".

 

Et le Messager صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Celui qui cherche à être modeste, Allah fera de lui modeste. Et celui qui cherche à être indépendant des gens, Allah l'enrichira. Et celui qui essaie de rester patient, Allah le rendra patient."

 

Donc, nous demandons à Allah de nous suffire de sa grâce et de mettre notre richesse dans nos coeurs و الله المستعان, et la louange appartient à Allah, Seigneur des mondes et que la prière et les salutations soit sur notre prophète Mohammed, sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Et il n'y a de force ni de puissance qu'en Allah.

 

Et je demande à Allah de me guérir et me rendre à mes étudiants et mes frères pour l'amour d'Allah, dans un bon état. Pour que nous puissions jouir des avantages de la science où les voyages sont faits pour la gloire d'Allah et cela est dû à Ses faveurs.

 

Même si ils ont le frère et noble Cheikh Yahya el Môrî, qu'Allah le rétribue en bien pour ce qu'il fait.

 

Et je demande à Allah de le bénir et de bénir sa science.

 

Et la louange appartient à Allah, Seigneur des mondes.

 

Intervenant :

 

Qu'Allah récompense notre Cheikh et noble aîné, le savant, le Muhaddith, Ach-Cheikh Muqbil ibn Hadi al-Wadi'i, qu'Allah le préserve.

 

Et il disait ces mots en position couchée sur son lit à cause de sa maladie.

 

Et il leur disait cela parce qu'il sentait que c'était le bon moment pour lui, comme il l'a dit lui-même, sans chercher n'importe quel objet de la Dounia.

 

Et الحمد لله la biographie du Cheikh et l'histoire est connue.

 

Comme son zuhud (ascétisme) et son abstinence de cette Dounia et qu'a t-il pris d'elle depuis que nous l'avons connu, jusqu'à ce jour.

 

Et nous demandons à Allah سبحانه و تعالى de le bénir en son âge et faire de lui un bon exemple pour ses frères et les étudiants et tous les musulmans. 

 

Et la louange appartient à Allah, Seigneur des mondes.

 

Et cet ajout a été fait le 25 Rabi al-awal, par le Cheikh.

 

Et qu'Allah le rétribue en bien et la louange appartient à Allah, Seigneur des mondes.

 

L'orateur :

 

Nous voulons aussi rappeler aux auditeurs de certaines choses que nous connaissons et avons vu de notre Cheikh comme son éloignement du zuhud dans la dounia.

 

Qui pouvait être vu dans ses vêtements et sa maison, ce qui témoigne également de cela.

 

Et ses voitures, il n'y a pas de vallée, de montagne ou de terrain au Yémen en particulier, sauf qu'elles sont allés monter et descendre dans le sentier d'Allah, pour le bien de la da'wa et aussi à l'extérieur du Yémen, dans les périodes de pèlerinage ils amenaient les étudiants au hajj, ces voitures sont bien connues, elles ne fonctionnaient pas plus d'une centaine de kilomètres environ sauf si quelque chose se passe mal avec elles.

 

Et la plupart d'entre elles ont été accidentées par les étudiants.

 

Comme certains des étudiants ont effectivement été blessés avec elles.

 

Mais la louange appartient à Allah Seigneur des mondes ce qui montre la réalité de la da'wa et ce qui donne la satisfaction au Cheikh, dans son institut parmi ses élèves.

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Voie des pieux prédécesseurs - طريق السلف الصالح