compteur de visite

Catégories

1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 19:26
Ceux qui sont irrités par les réfutations scientifiques (audio)

 

Certains sont irrités par les réfutations scientifiques même si elles sont basées sur les preuves du Coran et de la Sunnah et les paroles des imams.

 

Et ce qui les pousse à cela est l'une de ces deux choses :

 

1 Les sentiments sans restriction qui ont dominé la raison et l'ont couverte d'un voile à tel point que l'individu parmi ces gens-là devient confus et aveugle, aveugle en termes de clairvoyance et donc ils croient que la réfutation est un tabdî' (1) de la personne qui est réfutée et que celui qui le réfute le juge comme étant un innovateur et c'est pour cela qu'ils ont dit : ''Pourquoi met-il en garde contre lui ?''.

Cela n'est pas correct!

Les pieux prédécesseurs ont mis en garde contre des gens qui étaient sur la Sunnah mais qui avaient de la confusion et des erreurs et des choses qu'ils n'aimaient pas d'eux et ils ont mis en garde contre eux

 

2 La hizbiyyah! (le sectarisme).

L'exécrable hizbiyyah n'accepte pas la réfutation.

 

Et donc ici je catégorise ceux qui se sont irrités des réfutations et l'ont dépréciée et ont induit les gens à délaisser le fait de les lire et de prendre connaissance de ce qu'elles contiennent comme preuves fondamentales.

 

Ils sont donc de plusieurs catégories :

 

1 La première : Ceux qui ont délaissé ceux qui ont réfuté et se sont tus.

Et donc après qu'ils aient été en contact, ils ont coupé les liens avec eux et parmi eux il y en a auxquels Satan chuchote et ils disent: ''Moi comment je pourrais savoir donc je les délaisse tous ! Celui-ci est salafi et celui-là est salafi comment peuvent-ils se réfuter les uns autres ?!''

 

Nous disons à ceux-là :Ccomme c'est étonnant !

 

Pourquoi donc ?

 

Nous vous donnons des exemples en plus de ce qui a précédé : Cheikh Soulaymâm bin Sahmân -qu'Allah lui fasse miséricorde- a réfuté un homme de Âli Ach-Cheikh (2) au sujet duquel je pense qu'il a été envoyé à 'Omân pour la prédication et il est tombé dans certaines erreurs de jahmisme et sa réfutation a été préfacée par son père et son oncle !

 

Regardez : Leur fils a réfuté et ils le supportent dans sa réfutation!

 

Ibn Qoudâmah -qu'Allah lui fasse miséricorde- a réfuté Ibn 'Aqîl -qu'Allah lui fasse miséricorde- sur un point au sujet duquel il avait transgressé alors qu'il s'en était repenti !

 

Mais quand il a vu que cette erreur s'était propagée il a vu qu'il devait quand même réfuter !

 

Telle est la voie de ceux qui réfutent à cette époque-ci, car celui qui s'asssoit avec celui qui a une certaine intention et qui est déviant dans les règles et les fondements les prend de lui sur base que cela fait partie de la Religion d'Allah et des fondements des Gens de la Sunnah par lesquelles ils adorent Allah et qu'ils croient et donc les pieux prédécesseurs ont clarifié qu'il faut (que cela soit) le Coran et la Sunnah et une parole d'un imam et toutes les louanges reviennent à Allah

 

2 Celui qui pousse à s'asbtenir des réfutations (disant) : "Ne vous occupez pas des réfutations", délaissez-les !

 

Pourquoi ?

 

 Et cela est une parole générale qui ne vient que de deux types de personne:

 

-un homme qui suit ses passions qui sait que ces réfutations le mettent à nu et le dévoilent et que donc les gens vont le détester

 

ou

 

-un individu moukhadhil (traître, qui fait défection à) et celui-là est un pont vers les innovateurs qu'il le sache ou pas, un pont pour les innovateurs, quelqu'un qui fait défection et ce qu'il devrait dire c'est : "Celui-ci est notre frère il a réfuté et oui c'est notre frère sa réfutation est bénéfique."

Mais s'il voit que les gens s'occupent avec autre chose que la science et qu'ils n'ont entre leurs mains que des livres de réfutation alors il les réprimande et leur dit : "Laissez-cela jusqu'à un temps (ultérieur)" et les occupe avec les sciences.

Mais de dire cela de manière permanente alors non !

Aucun imam ne dit cela !

Jamais !

 

Et que ce qu'il a dit n'est qu'un conseil temporaire dans une certaine situation et pas de manière permanente

 

3 La troisième : Celui qui aime et déteste en fonction de celui qui est réfuté

 

(Disant) : ''Comment peut-il le réfuter?!'' Et donc il déteste ceux qui réfutent et vilipende et leur pose des pièges et met en garde contre eux

 

S'applique alors sur ce genre d'individus la parole d'Ibn Taymiyyah -qu'Allah lui fasse miséricorde-: ''Celui qui place pour les gens un homme pour lequel il aime et il déteste sera parmi ceux qui ont émietté leur religion et se sont divisés en sectes'' (cette parole ou son sens)

 

et donc c'est un hizbî: un sectaire! en fonction de notre terminologie à cette époque-ci car il s'est sectarisé pour ces individus qui ont été réfutés et place l'alliance et le désaveu en fonction d'eux

 

4 Le quatrième : Ceux qui annoncent ouvertement l'inimitié et la dureté et la guerre féroce contre ceux qui réfutent au point de presque citer leurs noms il dit des paroles que ceux qui ont lu les réfutations comprennent.

 

Celui-ci est une pauvre personne, un dupé.

 

(1) Juger quelqu'un comme étant un innovateur

(2) La famille de Cheikh Mohammad bnou 'Abdil-Wahhâb qu'Allah lui fasse miséricorde

 

source : مختصر العبر من سورة العصر

traduit par Mehdi Abou AbderRahman sur twitter.com/mehdimaghribi

 

source:

 

مختصر العبر من سورة العصر

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية