compteur de visite

Catégories

1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 16:50
Comment répliquer à celui qui est tombé dans l’erreur ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Barak Allah ou fikoum, le questionneur dit :

 

« Il y a des personnes qui voient qu’il ne faut pas répliquer publiquement à celui qui est tombé dans l’erreur lorsqu’il fait partie de ceux qui se réclament de la Salafiya, en raison de ses efforts en faveur de la Da`wa et afin de ne pas causer la division dans le rang Salafi ; quelle est donc votre réponse - puisse Allah vous protéger ? »

 

Réponse :

 

Quelle définition donner au rang salafi ?

 

Quelle est la signification de ce rang salafi ?

 

Le rang Salafi comporte des caractéristiques :

 

-La première caractéristique : s’attacher au Livre (Coran) et la Sounna et selon la compréhension des pieux prédécesseurs.

 

-La seconde caractéristique : clarifier la Sounna et le chemin de la Vérité par la science et l’apprentissage, et appeler les gens à cette Vérité.

 

-La troisième caractéristique : rejeter le blâmable ; ils ne l’acceptent pas en toute circonstance.

 

-La quatrième caractéristique : réfuter les erreurs dans lesquelles il n’y a pas place à l’effort d’interprétation et qui ne sont pas des sources de désaccord. Les réfuter avec des preuves provenant du Livre (Coran) et la Sounna et les paroles des imams de la science, de la Foi et de la religion.

 

Ensuite, s’il s’avère que cette faute est faite en public, publiée dans un livre ou présente dans des cassettes ou formulée durant un cours, alors on doit emprunter la même direction (dans la réfutation) parce que l’objectif est de débarrasser la véritable pratique religieuse de l‘impureté qu’est l’innovation (dans la religion) ; et s’il s’avère que cela s’est déroulé lors d’une assise en privée et qu’on s’est assuré que la faute a été commise alors elle est réfutée de manière restreinte, dans ses limites (en privé).

 

Si Bakr rapporte une faute de Said dans laquelle il n’y a pas d’effort d’interprétation possible et que Bakr est pour moi une personne digne de confiance, je dis : « ceci est une erreur ! » - et je mets en évidence sa faute avec des preuves provenant du Livre (Coran) et la Sounna et en conformité avec la compréhension des pieux prédécesseurs.

 

Et par cela vous saurez qu’il y a dans la présente déclaration (dans la question), plusieurs contradictions :

 

-La première erreur : la contradiction d’avec le Livre (Coran) et la Sounna.

 

Fait partie de la Sounna Al-Moutawâtira, ce qui est rapporté par un grand nombre de transmetteurs attestant de son authenticité, le récit rapporté par Al-Boukhari et autres que lui, d’après ‘Aicha (qu’Allah soit satisfait de lui), qui dit avoir entendu le Messager d’Allah récité cette parole du Très Haut (traduction rapprochée) :

 

« C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre: il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses... » [S03 .V07]

 

et dire ensuite :

 

« Si vous voyez ceux qui suivent les versets à équivoque cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, ce sont ceux qu’Allah a nommés, méfiez-vous donc d’eux ».

[Boukhari et Mouslim]

 

Et il est rapporté par Mouslim dans l’introduction de son Sahih, d’après Abu Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui), de même qu’Al-Baghawi l’a jugé bon dans "Sharh As-Sounna" que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

 

« Il y aura à la fin de ma communauté des hommes qui rapporteront des paroles que ni vous, ni vos pères n’aviez entendus auparavant, prenez garde à eux et qu'ils ne vous égarent pas. ».

 

Tout comme sont rapporté en grand nombre dans la Sounna, les mises en garde contre les Khawarij et les mises en garde contre les groupes égarés.

 

Parmi elles, le hadith qui fait mention de la division de la communauté en 73 sectes et qui un hadith authentique par l’ensemble de ses chaines de transmission ; le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) a dit :

 

« Et ma communauté se divisera en 73 factions, toutes seront dans le Feu excepté une seule »

ils dirent (les sahabas) : « laquelle ô messager d’Allah ? »

Il répondit : « c’est la Jamâ'a (le Groupe) ».

 

Les savants ont dit : « la Jamâ'a (le Groupe), c’est ce qui est conforme à la Vérité ; na’am... (En effet), tu représentes à toi seul la Jamâ'a (le Groupe), na’am...ceci est donc la parole de nos savants : - la Jamâ'a (le Groupe), c’est ce qui est conforme à la vérité - même s’il est le seul à la suivre, il représente la Jamâ'a (le Groupe).

 

-La seconde erreur : les gens de la Sounna soient unanimes sur le fait de mettre en garde contre l’erreur et la personne en contradiction qui fait partie des gens de l’innovation.

 

Et de répliquer au contradicteur même s’il fait partie des gens de la Sounna, leurs livres (à ce sujet) sont connus, je vous ai cité certains d’entre eux.

 

Avec cela, vous saurez que cette personne – l’auteur de cette déclaration (dans la question) – est soit un ignorant et n’a pas la capacité de discernement permettant de différencier entre les gens, ou alors c’est quelqu’un qui suit la règle qui consiste à s'excuser et s'entraider, il l’a met en pratique, même s’il l’a conteste et qu’il a du mépris pour ces partisans et qu’il les dénigre d’un certain point de vue, cependant d’un point vue pratique, il la met en application, qu’il le veuille ou non.

 

Na’am...

 

Explication du livre : « 'Aquidatou Ar-Raziyin » – de 'Abd Ar-Rahman Ibn Abi Hatim Al-Razi (Qu'Allah lui fasse miséricorde) - réponse n°03 du noble Sheikh ‘Ubayd Al-Jabiri (Qu’Allah le préserve)

Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

 

بارك الله فِيكم, يقولُ السائِل : هُناك من يرى عدم الرَّد عَلَنًا على المخطئ من المنتسبين للسلفية، بحجة أن له جهودٌ في الدعوة، وبحجة عدم تفرقة الصفِّ السلفي، فما قولكم - حفظكم الله -؟

الجواب : الصف السلفي من هو؟ ما معنى الصف السلفي؟ الصف السلفي له علامات

العلامةُ الأولى: التمسّك بالكتابِ والسنة وعلى فهمِ السلف الصالح

العلامةُ الثانية: بيان السُّنة ومنهج الحق علمًا وتعليمًا، ودعوةِ الناس إليه

العلامةُ الثالثة: إنكار المنكر، فلا يقبلون المنكرَ بِحَال

العلامةُ الرابعة: ردُّ المخالفات التي ليست من مسارح الاجتهاد وموارد النزاع، ردُّها بالدليل من الكتابِ والسُّنة وأقوالِ أئمة العلم والإيمان والدين

ثُمَّ إن كانت هذه المخالفة علنية منشورة في كتاب أو في أشرطة أو في تدريس فإنه يُسلك نفس المسار، لأنَّ الغرض تصفية التَّدين الحق من شائبة البدعة وإن كانت في مجلسٍ خاص وثبتت تُرد بمسار ضيق في حدوده، فإِذَا نَقَلَ بكرٌ عن سعيد مخالفة ليس فيه مجال للاجتهاد، وبكرٌ عندي هذا ثقة، أقول له: هذا خطأ، وأُبيِّن مخالفته بالدليل من الكتاب والسُّنة وعلى وفق فهم السلف الصالح

وبهذا تعلمون عدة مخالفات في هذه المقولة؛

المخالفة الأولى

مخالفة الكتاب والسنة، فمن السنة المتواترة ما أخرجه البخاري وغيره عن عائشة – رضي الله عنها - تلا رسول الله - صلَّى الله عليهِ وسلَّم - قوله تعالى: ﴿هُوَ الَّذِيَ أَنزَلَ عَلَيْكَ الْكِتَابَ مِنْهُ آيَاتٌ مُّحْكَمَاتٌ هُنَّ أُمُّ الْكِتَابِ وَأُخَرُ مُتَشَابِهَاتٌ﴾ [آل عمران : 7] الآية، قال: ((فإِذَا رأيتم الذين يتبعون ما تشابه منه ابْتِغَاء الْفِتْنَةِ وَابْتِغَاء تَأْوِيلِهِ فأولئك الذين سَمَّى الله فاحذروهم))، وأخرج مسلم في مقدمة صحيحه عن أبي هريرة - رضي الله عنه - وحسَّنه البغوي في شرح السُّنة أنَّ رسول الله - صلَّى الله عليهِ وسلَّم - قال: ((سَيَكُونُ فِي آخِرِ أُمَّتِي أُنَاسٌ يُحَدِّثُونَكُمْ مَا لَمْ تَسْمَعُوا أَنْتُمْ وَلَا آبَاؤُكُمْ فَإِيَّاكُمْ وَإِيَّاهُمْ)) وتواترت السنة بالتحذير من الخوارج والتحذير من فرق الضلال، منها: حديث افتراق الأمة إلى ثلاث وسبعين فرقة، وهو صحيح بمجموع طرقه، قال - صلَّى الله عليهِ وسلَّم -: ((وستفترق هذه الأمة على ثلاثٍ وسبعين فرقة، كلُّها في النار إلا واحدة قالوا: من هي يا رسول الله؟، قال: الجماعة))، قال العلماء : "الجماعة ما وافق الحق" فإنك أنت الجماعة وحدك، هذا قول علمائنا - الجماعة ما وافق الحق وإن كان وحده فإنَّه هو الجماعة

الأمر الثاني

أنَّ أهل السُّنة مُجمعون على التحذير من المخالفة والمُخالف من أهل البدع، والردِّ على المخالف ولو كان من أهل السُّنة، كتبهم معروفة قد ذكرت لكم شيئًا من ذلك

وبهذا تعلمون أنَّ هذا الشخص - قائل هذه المقولة - إمَّا أنه جاهل وليس عنده فرقان بين الناس، وإمَّا أنه على قاعدةِ المعذرةِ والتعاون عمليًا، وإن كان يمقُتها ويمقت أهلها ويشنِّع عليهم من حيث النَّظر؛ لكنَّه عملي هو يطبِّقُها شاءَ أم أَبَى. نعم

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية