compteur de visite

Catégories

30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Concernant les groupes et sectes islamiques

Question :

 

Est-ce que celui qui s'affilie aux divers groupes (islamiques) doit être considéré comme un innovateur ?

 

Réponse :

 

Cela dépend de la nature des groupes.

 

Celui qui s'affilie à ces groupes qui ont des oppositions au Livre et à la Sunna doit être considéré comme étant un innovateur.

 

 
Chupprie.png
Question : 
 
Quel est le jugement général qui s'applique aux divers groupes islamiques ?


Réponse :


Quiconque s'oppose à la Jama'a de Ahl Sunna alors il est égaré.

Nous n'avons qu'une seule  Jama'a et c'est Ahl Sunna wal Jama'a(les gens du Groupe et de la Sunna).

Quoi que ce soit qui s'oppose à cette  jama'a, alors c'est en opposition au minhaj ( méthodologie, voie) du messager (sallallahu ‘alyhi wa sallam).
 
Chupprie.png

Question :

La personne doit-elle se mélanger à ces groupes ou doit-elle les éviter ?


Réponse :


Lorsque l'intention derrière le fait de se mélanger à eux est de les appeler à la vérité - et cela doit être fait par ceux qui ont la science et la perspicacité  (discernement ) - , d'adhérer à la Sunna et d'abandonner leurs erreurs, alors c'est quelque chose de bien et cela fait partie de la prêche à Allah.

Cependant, si le fait de se mélanger à eux a pour seul but d'avoir une compagnie et de se divertir, sans aucune  da'wa ni aucune clarification (de leurs erreurs) , alors cela n'est pas permis.

De ce fait, il n'est pas permis à une personne de se mélanger aux opposants , excepté d'une façon où un bénéfice de la Shari'a peut être atteint, comme le fait de les appeler à l'islam authentique, de leur éclaircir la vérité afin qu'ils y retournent - tout comme Ibn Mas'ud ( radiallahu ‘anhu) se rendit auprès des innovateurs qui se trouvaient dans la mosquée, se mit face à eux et rejeta leur innovation.

Et tout comme Ibn Abbas ( radiallahu ‘anhu) , qui alla à la rencontre des Khawarij , argumenta avec eux et réfuta leurs idées fausses et , en résultat de quoi, certains d'entre eux revinrent à la vérité.

 

Dès lors, se mélanger avec eux de cette manière est quelque chose de désirable.

Mais s'ils persistent dans leurs erreurs, alors il est obligatoire de les éviter, de mettre en garde contre eux et de les combattre pour l'amour d'Allah.

 

Chupprie.png

Question :

Ces groupes entrent-ils dans les 72 sectes qui sont promises à la destruction ?


Réponse :

Oui.

 

Quiconque s'oppose à Ahl Sunna wal Jama'a  parmi ceux qui se réclament de l'islam dans le domaine de la da'wa, de la ‘aqida, ou autre chose parmi les piliers de l'islam, alors il entre dans les 72 sectes et la menace (du Feu) l'entoure. 
 

Il sera blâmé et punit selon le degré de son opposition.
 

Chupprie.png

Question :

 
Est-il obligatoire pour les savants de clarifier auprès de la jeunesse islamique et des gens de la masse les dangers du sectarisme, de la division est des groupes séparés ?

Réponse : 

Oui.

Il est obligatoire d'expliquer le danger du sectarisme, le danger de la séparation et de la division en groupes de telle sorte que les gens aient un discernement clair (de ces affaires).

Ceci car même les gens de la masse se font abuser.

Combien d'entre eux aujourd'hui ont été abusés par ces groupes, pensant qu'ils sont sur la vérité ?

De là, il nous est nécessaire d'expliquer aux gens, les étudiants et les gens de la masse le danger des groupes et des sectes.

La raison de ceci est que lorsqu'ils (les savants) gardent le silence, les gens commencent à dire: " les savants savaient à propos de cela mais ils sont restés silencieux " , et à partir de là, l'égarement apparaît.

Ainsi, il est vital de clarifier ces points lorsqu'ils surgissent.

Le danger auprès des gens de la masse est plus pressant que le danger qui serait causé aux étudiants car les gens de la masse considèrent que le silence des savants signifie que cela est correct et que c'est la vérité.

 

Chupprie.png

Question :
 

Est-il obligatoire de mettre en garde contre les méthodologies (minhaj)  qui s'opposent à la méthodologie salafi ?


Réponse :
 

Oui, il est obligatoire de mettre en garde contre les méthodologies en opposition avec celle des Salaf.

Cela fait partie de la nasihah (sincérité dans le conseil, le but ) qui est redevable à Allah, Son Livre, Son Messager, les leaders des musulmans et les gens de la masse.

Nous mettons en garde contre les gens du mal et nous mettons en garde contre les méthodologies en opposition d'avec la méthodologie de l'Islam , et nous expliquons les effets pervers de ces sujets aux gens.

Nous les encourageons également à rester ferme sur le Livre et la Sunna.

Tout ceci est obligatoire.

Cependant, cela est de la responsabilité et du devoir des Gens de Science, pour lesquels il est obligatoire de s'engager sur ce terrain, qu'ils doivent rendre cela clair auprès des gens,  avec la méthode qui est légiférée, convenable et garante du succès, par la permission d'Allah.

 

Chupprie.png

Question :

La rectitude du 
minhaj de la personne détermine-t- elle son entrée au Paradis ou en Enfer ?

Réponse :

Oui.

 
Lorsque le minhaj (méthodologie) de la personne est correct, elle devient l'un des habitants du Paradis.

Ainsi lorsque la personne est sur le minhaj du messager (sallallahu ‘alyhi wa sallam) et le minhaj des Salaf Salih, elle devient l'un des habitants du Paradis par la permission d'Allah.

Mais lorsqu'elle suit le minhaj de ceux qui ont dévié, elle est menacée du Feu de l'Enfer.
 

Article tiré du site troid.org
Source: Al-Ajwiba al-Mufida de Jamal bin Farihan al-Harithi
Traduit par Oum Souleimen

copié de salafs.com

 
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة