compteur de visite

Catégories

30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 23:33
Connaissance des raisons pour lesquelles des versets ont été descendus (أسباب النزول - asbab an-nuzul)

La connaissance des raisons pour lesquelles des versets ont été descendus aide mieux à la compréhension du Coran glorifié.

 

En voici des exemples

 
-Premier exemple

 

Le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

<Dis : Invoquez ceux que vous prétendez (être des divinités) en dehors de Lui. Ils ne possèdent ni le moyen de dissiper votre malheur ni de le détourner. 

Ceux qu'ils invoquent n'aspirent qu'à un moyen qui les mène -al wassilah- vers leur Seigneur : qui d'entre eux s'approcherait le plus de Lui ? Ils espèrent Sa Miséricorde et craignent Son Châtiment. Le Châtiment de ton Seigneur est vraiment redouté > [17:56-57]. 

 

Ibn Mass'oud a dit :

 

« un groupe d'humains adorait un groupe de djinns.

Tandis que ces djinns ont embrassé l'Islam, le groupe d'humains, par contre, s'attachait toujours à les adorer.

Allah révéla (traduction rapprochée) : < Ceux qu'ils invoquent n'aspirent qu'à un moyen qui les mène -al wassilah- vers leur Seigneur > »

[Al Boukhari et Moslim]. 

 

Al Hafedh a dit :

 

"les humains continuaient à adorer les djinns, alors que cela déplut à ces derniers, parce qu'ils se sont convertis à l'Islam et n'aspirent depuis qu'à un moyen -al wassilah- qui les mène vers leur Seigneur. "

 

L'Imam At-Tabari rapporte, selon une autre version, qu'Ibn Mass'oud ajouta :

 

" Le groupe d'humains qui adorait les djinns ne s'est même pas rendu compte qu'ils ont embrassé l'Islam "

 

Et c'est sur cette version que s'appuie l'interprétation de ce verset

[Fath al Bari Tome 8 / P.397]. 

 

« invoquent » signifie qu'ils implorent Allah en demandant de les rapprocher de Lui. 

 

« n'aspirent qu'à un moyen -al wassilah- qui les mène vers leur Seigneur » signifie qu'ils se rapprochent de Lui en L'obéissant et en faisant les œuvres qu'Il agrée. 

 

« qui d'entre eux s'approcherait le plus de Lui » signifie qui d'entre eux s'approcherait le plus d'Allah par les bonnes œuvres. 

 

« ils espèrent Sa Miséricorde et craignent Son Châtiment » signifie que l'adoration ne s'accomplit que par amour et espoir. 

 

« le Châtiment de ton Seigneur est vraiment redouté » signifie qu'il faut que Ses serviteurs Le redoutent et Le craignent. 

 

Je dis :

 

Ce verset répond à ceux qui invoquent les Prophètes et les gens vertueux en dehors d'Allah et ils cherchent le moyen de se rapprocher d'Allah en gardant chez eux leurs traces matérielles.

 

Or s'ils se rapprochaient d'Allah en ayant la foi en eux et en les aimant, ce serait mieux.

 

-Deuxième exemple

 

Selon AbdAllah Ibn Mass'oud : Quand Allah révéla (traduction rapprochée) :

 

< Ceux qui ont cru et n'ont point mélangé leur foi avec quelque iniquité, ceux-là ont la sécurité ; et ce sont eux les biens guidés > [ 6 : 82 ]. 

 

Les Compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم     ont dit:

 

« Qui parmi nous n'a jamais fait preuve d'iniquité ? » Et Allah révéla (traduction rapprochée) : < N'associe à Allah personne. Lui associer quiconque est iniquité > [31: 13 ] "

Rapporté par Al Boukhari-.

 

-Troisième exemple

 

Al Boukhari rapporte que Ourwah a dit :

 

" Zoubeyr s'est disputé avec un auxiliaire -ançar- à propos d'une eau qui descend d'une montagne dans la région de Al Harrah ".

Le prophète صلى الله عليه وسلم     a dit : « O Zoubeyr, arrose (ton champ) puis envoie-le à ton voisin. » (Le champ de l’auxiliaire se trouve en bas de celui de Zoubeyr).

Ô envoyé d’Allah, répliqua l’auxiliaire, c’est parce qu’il est le fils de ta tante (que tu as jugé en sa faveur).

Le visage du prophète صلى الله عليه وسلم  changea puis dit : « O Zoubeyr, arrose ton champ et retiens l’eau si longtemps qu’elle atteint les extrémités des racines des palmiers et ce n’est qu’après que tu l’envoie à ton voisin. »

Et le prophète صلى الله عليه وسلم a donné gain de cause à Zoubeyr quand l’auxiliaire contesta son jugement alors qu’auparavant un simple arrangement aurait résolu le problème.

Zoubeyr a dit : sans doute, ces versets ont été descendus à son sujet (traduction rapprochée) : 

< Non ! … Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu as décidé, et qu’ils se soumettent complètement (à la sentence) > [4 : 65]

al Boukhari T5/P 180

 

-Quatrième exemple

 

Selon Houdheyfa :

 

(traduction rapprochée)

 

< Et dépensez dans le sentier d’Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction > [ 2 : 195 ]

Il a dit : « Il (ce verset) a été révélé au sujet de la dépense (dans le sentier d’Allah) « avertissant celui qui s’en abstient ».

[Rapporté par al Boukhari]

 

Dans la version de Abu Daoud, il dit :

 

nous partîmes en expédition de Médine vers Constantinople avec, à la tête de la troupe, Abdur Rahmane Ibn Khalid Ibn al Walid.

Nous trouvâmes les soldats romains, tous collaient leurs dos au mur de la ville.

Un homme parmi nous se jeta sur l’ennemi.

Des gens dirent : doucement! doucement! Dieu soit loué, il s’est jeté par ses propres mains à la destruction!

Sur ce, Abou Ayyoub al ançari leur dit : ce verset a été descendu à notre sujet : nous la communauté des auxiliaires -ançars-. Quand Allah a fait triompher Son prophète صلى الله عليه وسلم et a fait prévaloir l’Islam (sur tout autre religion), nous nous sommes dit: « revenons à nos biens pour les rétablir ». Et Allah fit descendre (traduction rapprochée) :

< Et dépensez dans le sentier d’Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction >

Se jeter par ses propres mains dans la destruction c’était le fait de revenir à ses biens, de les rétablir et d’abandonner le combat dans le sentier d’Allah - al Jihad –

Abou Imrane a dit : Abou Ayyoub est resté combattant dans le sentier d’Allah jusqu’à ce qu’il fut enterré à Constantinople.

[Rapporté par Abou Daoud avec une bonne chaîne de rapporteurs]

[ Voir jami’ al oussoul T2/32 ]

 

Extrait du livre "Comment comprendre le coran ?"

traduit par abou abdallah al maghrebi

copié de albidayah.forum-actif.net


Cheikh Muhammad Ibn Jamil Zinou - الشيخ محمد بن جميل زينو

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم