compteur de visite

Catégories

8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 13:31
Conseil à la femme (vidéo)

Présentateur :

 

Nous allons prendre un appel de la sœur Umm Abdoul Karim de Riyad. Allez y, ma sœur, Umm Abdoul Karim.

 

Sœur :

 

Assalaamou 'aleykoum wa Rahmatullaahi wa barakatouh .

 

Présentateur :

 

Wa 'aleykoum salaam wa Rahmatullaahi wa Barakatouh.

 

Sœur :

 

Je veux te remercier, Ô cheikh, et Puisse Allah te récompenser par ta science. 

 

J'ai une demande, Ô Cheikh, et c'est un conseil.

 

Je voudrais que vous me donniez des conseils détaillés, semblable à l'avis d'un père à sa fille, en ce qui concerne l'ensemble de ce qui est lié à la vie de la femme, et comprenant le bien pour elle ici bas et dans l'au-delà.

 

Présentateur :

 

Je vous remercie, ma sœur, Umm Abdoul Karim.

 

Elle veut, de votre éminence, des conseils pour les sœurs musulmanes dans leur vie, Noble Cheikh.

 

Réponse :

 

Oui.

 

Les sœurs musulmanes ont un grand statut au sein de l'Islam.

 

Traductions rapprochées :

 

"Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes," (Al-Ahzab, v35)

 

"Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie." (An-Nahl,v 97)

 

Donc, elles ont un statut dans la société et un statut au sein de la religion.

 

Elles sont responsables, tout comme les hommes, en général.

 

-Le conseil est qu'elles aient la crainte d'Allah, soubhanu wa ta3aalaa, en ce qui concerne leur adoration et l'accomplissement des devoirs obligatoires, et qu'elles aient la crainte d'Allah, jalla wa 3aalaa, dans l'obéissance à leur mari

 

-Et qu'elles aient la crainte d'Allah, jalla wa 3aalaa, en ce qui concerne l'éducation des enfants et la préservation de la famille en l'absence de son mari.

 

Le Prophète salallahou 'aleyhi wa sallam a dit:

 

"La femme est une bergère dans la maison de son mari, et sera interrogé sur son troupeau."

 

-Ce qui est également important, c'est la préservation sur le fait de se couvrir, la chasteté, la modestie et la décence.

 

Quand elle sort, elle doit le faire avec le comportement légiféré, ne pas porter de maquillage, ni de parfum et de ne pas s'engager dans l'exhibitionnisme par le biais d'ornements, des vêtements, ou d'autres que cela.

 

Elle doit couvrir son corps et ne pas en exposer quoi que ce soit.

 

-Elle doit rester loin de la mixité avec les hommes et être assidu en se préservant de la corruption du corrompu.

 

Elle consiste à observer le hijab.

 

Traductions rapprochées :

 

"et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines;" (An-Nur, v 31)

 

"Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées." (Al-Ahzab, v 59)

 

Le sens de "de ramener sur elles leurs grands voiles" est de couvrir leurs visages avec la partie supérieure large du jilbaab, ou le Shaylah ou le revêtement sur sa tête qu'elle descend sur son visage .

 

"de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées", dans le sens : elles seront reconnus pour la chasteté et reconnus pour la décence et le pervers ne la désirera pas.

 

Cela indique que l'abandon du Hijaab est une raison du mal. 

 

Quand ils ne la voient pas couverte alors ils vont lui faire du mal en essayant de l'attirer et en cherchant à faire avec elle ce qui n'est pas permis.

 

Donc, dans le Hijaab existe une protection contre le mal pour la femme, le mal des pervers, des hypocrites et ceux dont les cœurs sont malades. 

 

Na3am.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام